• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Pas de Publicité dans ma cuisine

Les publicités intrusives seraient un obstacle à votre confort de navigation sur le blog.

 

16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 04:35

Du 9 septembre au 6 octobre, c'est le mois du Millefeuille et avec lui la rentrée 2013 est placée sous le signe de la gourmandise dans les boulangeries-pâtisseries de France et de Navarre.

Cette pâtisserie traditionnelle revêt de nos jours diverses parures que le talent de nos artisans pâtissiers ne cesse de diversifier. Les mariages savants des goûts et des textures font de ce gâteau un plaisir gourmand toujours renouvelé.

 

  Le Mille Feuilles   

  

Pour ma part et sans aucune prétention, je vous propose un millefeuille très classique.

Pour un premier essai je dois reconnaître que je suis assez satisfaite...assez pour vous encourager à essayer car ce n'est vraiment pas très compliqué, surtout si vous utilisez, comme je l'ai fait, une pâte feuilletée toute prête.

 

 

      Mosaique n2 du mille feuilles-copie-1

 

 

Il vous faut, pour 6 personnes :



2 pâtes feuilletées étalées

 

Pour la crème...

50cl de lait

6 jaunes d’œufs

50g de maïzena

80g de sucre en poudre

1 bâton de vanille

50g de beurre frais

 

Pour la déco…

Fondant blanc

Extrait de café

 

 

  mosaique-du-mille-feuilles-copie-1.jpg

 

 

Poser les pâtes feuilletées sur des plaques à pâtisserie garnies de papier sulfurisé.

Les piquer uniformément à l’aide d’une fourchette et les faire cuire à 180° pendant environ 20 minutes. Au bout de 10 minutes de cuisson, les couvrir d’un papier sulfurisé et d’une seconde plaque pour éviter que les pâtes soient trop gonflées (voir photo ci-dessus).

Dès la sortie du four, les saupoudrer de sucre glace et les passer quelques minutes sous le grill du four, afin de les caraméliser. Les découper à la forme choisie lorsqu’elles sont encore chaudes en prévoyant 3 morceaux identiques pour chaque millefeuille.

 

Pendant la cuisson de la pâte, préparer la crème pâtissière…

 

Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la maïzena, bien remuer puis verser le lait chaud et aromatisé sur ce mélange. Faire cuire jusqu’à épaississement.

Retirer la crème du feu, la laisser tiédir, puis incorporer le beurre coupé en petits dés. Réserver la crème au frais en attendant le montage en prenant soin de la couvrir au contact avec du papier film alimentaire (voir photo ci-dessus).

 

Montage....



Garnir un morceau de pâte feuilletée de crème pâtissière refroidie à l'aide d'une poche à douille. Disposer un deuxième morceau de pâte sur la crème, recouvrir à nouveau de crème, puis poser un dernier morceau de pâte.



Il faut à présent décorer les millefeuilles...



Faire tiédir le fondant blanc et l’étaler sur chaque millefeuille à l'aide d'une spatule. Teinter un peu de fondant avec de l’extrait de café et le mettre dans un cornet de papier ou un petit sac de congélation. Tracer des lignes parallèles à l’aide de ce « crayon » improvisé, puis sans attendre, de la pointe d’un couteau, tracer des lignes perpendiculaires à celles déjà faites...une fois dans un sens, puis une fois dans l'autre. On obtient ainsi ce marbrage qui caractérise le millefeuille.

 

Le fondant s'achète dans le commerce et c'est très certainement la version la plus simple...car rien à faire !

 

Cependant voici un TRUC qui marche à tous les coups pour le préparer soi-même.

 

Pour un volume de sucre prendre trois volumes d'eau. Porter ce mélange à ébullition, le laisser bouillir deux ou trois minutes, puis hors du feu le laisser refroidir.

Battre à l'aide d'un fouet, comme pour monter des blancs en neige. Continuer à fouetter ainsi jusqu'à ce que le mélange se solidifie un peu et devienne très blanc.

 

Voilà, pas plus compliqué que ça ! 

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

 

 

copyscape

 

Je prends beaucoup de soin à réécrire mes recettes et à les illustrer pour que vous puissiez les imprimer et vous constituer ainsi un joli recueil de recettes .
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique Avis de nouveaux articles !

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

mamie caillou

 

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 05:05

Je vous ai parlé dernièrement de mes tests en matière de farine, voici donc le deuxième avec la farine de blé BIO Farin'up.

Farine_de_ble_BIO.png

Cette petite recette est sans prétention, mais je vous l'assure elle ne vous décevra pas. La farine utilisée a tenu ses promesses, si Farin'up croise votre chemin je vous conseille de vous laisser tenter.

 

  Cake-au-surimi-sur-feuille-de-salade.jpg

 

 

Il vous faut, pour 6 personnes :

 

12 bâtons de surimi

100g de farine

½ paquet de levure chimique

3 œufs

100g de gruyère râpé

25cl  de lait

10cl d’huile

Sel et piment d’Espelette

 

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger tous les ingrédients, puis incorporer les bâtons de surimi effilés dans le sens de la longueur.

 

Surimi-effiloche.jpg

 

Verser la pâte dans un moule à cake beurré et fariné. Saupoudrer de gruyère râpé.

Enfourner pour 45 minutes. Vérifier la cuisson de la pointe d’un couteau, la lame doit ressortir sèche.

Démouler lorsque le cake est refroidi. 

 

 cake-au-Surimi.jpg

 

 

     ordi_074.jpgimprimer la recette    

 

copyscape

 

Je prends beaucoup de soin à réécrire mes recettes et à les illustrer pour que vous puissiez les imprimer et vous constituer ainsi un joli recueil de recettes .
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique Avis de nouveaux articles !

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

mamie caillou

Partager cet article

Repost0