• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 08:49

 


Les linguines sont des pâtes originaires de Gênes en Italie du nord, elles ressemblent à des tagliatelles mais sont étroites et ont une forme légèrement convexe. Elles se marient très bien avec une sauce à base de poisson mais également avec une sauce à base de légumes.


 



Je vous propose une recette toute simple et très parfumée, si vous fermez les yeux vous serez presque en vacances...en Italie !

 Il vous faut ( pour 4 personnes) :

250g de linguines
2 belles aubergines
1 grosse tomate bien juteuse
1 gousse d'ail
2 échalotes
huile d'olive
parmesan
sel et poivre du moulin

Dans un premier temps, couper les aubergines en rondelles assez fines. Les passer rapidement dans de l'huile d'olive très chaude pour qu'elles prennent un peu de couleur et les égoutter sur du papier absorbant.

Préparer la sauce en faisant revenir dans l'huile d'olive, les échalotes émincées et l'ail coupé en lamelles .
Ajouter la tomate coupées en petits dés et les aubergines.
Laisser cuire environ 15 minutes.

Dans une grande quantité d'eau salée, faire cuire les linguines al dente.


Au moment de servir, présenter les pâtes dans chaque assiette avec la sauce et du parmesan coupé en lamelles très fines  (pour cette opération utiliser un économe ou une raclette spéciale fromage à pâte dure). 

Ce plat se déguste très chaud

Et comme disent nos amis italiens :   Buon appetito !!!


                                                  imprimer la recette
                                    

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 10:29
                                                                    




Je suis obligée de reconnaître que le film que j'attendais avec tant d'impatience n'a vraiment pas été à la hauteur de mes espérances.
Les critiques étaient mauvaises et mon amie Paloma m'avait prévenue de ses craintes... mais au diable les critiques et c'est remplies d'espoir que nous nous sommes rendues à la séance de 14h.
Je pense que si nous étions allées à la séance du soir, je me serai lamentablement endormie.

Meryl Streep, cette talentueuse et immense artiste, immense également par la taille dans ce film, n'avait pas là un rôle à la hauteur de son talent...on aurait dit un sketch...vous savez quand les traits sont grossis et les manières exagérées...je n'ai pas connu Julia Child mais j'espère qu'elle n'était pas aussi maniérée dans la vraie vie.

Seule l'actrice, Amy Adams, qui jouait le rôle de Julie Powell relevait le niveau.

Pour ce qui est de la cuisine, il s'agissait soi-disant d'un hymne à la cuisine française, j'y ai surtout vu un hymne au beurre et au boeuf bourguignon...les américains vont à présent, non seulement penser que nous sommes les rois du fromage qui pue mais aussi ceux de la cuisine trop grasse.  

En un mot, je n'achèterai pas le DVD...moi qui pensais me le passer en boucle !

Je ne suis pas critique de cinéma et je n'ai pas cette prétention, mais par respect pour mes lecteurs je me devais de livrer mes impressions.

Si vous avez vu "Julie et Julia", je serai curieuse d'avoir votre avis sur ce film. Laissez moi vos commentaires ! 
                        
           

                                                               

Pour me remettre de cette déception, j'ai une grande envie de revoir le film "  le Chocolat "  ou l'on retrouve Juliette Binoche et Johnny Depp qui nous font passer un grand moment de gourmandise et de divertissement.




Pour les besoins de ce film, Juliette Binoche a effectué de savantes recherches sur le chocolat et a suivi les cours d'une école de cuisine du chocolat. Elle précise : " J'ai toujours aimé le chocolat, mais dans ce film, il représente bien davantage qu'un simple goût sucré. Il devient un geste envers les autres ou envers soi-même, une sorte de compassion. C'est un merveilleux symbole d'échange..."

Partager cet article

Repost0