• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 00:00

 

Une petite brioche et un chocolat chaud, voilà de quoi satisfaire plus d'un petit gourmand.

 

1er-dossier-2015-0518.JPG

 

Si vous possédez un robot style KA ou une MAP, la pâte à brioche n'a plus de secret pour vous. Il vous suffit alors de vous concentrer sur le façonnage et là toutes les options sont permises, de la brioche tressée jusqu'à la couronne, en passant par la brioche parisienne rigolote avec sa grosse tête, il y en a pour tous les goûts.

 

1er-dossier-2015-0521.JPG


Voici d'ailleurs un petit récapitulatif des brioches testées dans ma cuisine...


 Brioche aux zestes d'orange

 Brioche Bouldouk
 Brioche de Julia Child 
 Brioche mousseline

 Brioche parisienne

 Brioche Estonienne

 Brioche Russe  

 Brioche Russe façonnée à la celte

 Brioche Bordelaise

 Briochettes comme chez le pâtissier

 

Aujourd'hui, je vous propose la Brioche de Safre que j'ai façonné en briochettes.

 

1er-dossier-2015-0519.JPG

 

Il vous faut :


500g de farine T55

1œuf+lait =300g

100g de sucre

5g de sel

15g de levure fraîche de boulanger

80g de beurre

1 cuillère à café de vanille liquide

1 cuillère à café d'eau de fleur d'oranger

 

Mettre tous les ingrédients dans la cuve de la MAP, en prenant soin d'isoler la levure du sel. Cette précaution est très importante pour que la levure fasse son travail.

Programme pâte, durée 1h30'.

Beurrer et fariner les moules, les garnir de pâte, puis laisser lever environ 1h.

Préchauffer le four à 160°.

Badigeonner les briochettes de jaune d'œuf battu et saupoudrer de quelques grains de sucre.

Faire cuire environ 15 minutes.

 

1er-dossier-2015-0523.JPG

 

Déguster ces briochettes encore tièdes avec un bon chocolat chaud, c'est un régal !

 

1er-dossier-2015-0524.JPG

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

 

Partager cet article

24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 17:00

 

...Quand elle est bien faite, avec du beurre dedans !

 

galette-au-sucre.JPG


 

C'est à peu de chose près ce que l'on peut dire de cette Galette au sucre qui vous surprendra par son moelleux et sa finesse.

Le mois de janvier célèbre les galettes et celle-ci se devait de faire partie des élues.

Si vous cherchez sur le net, vous trouverez diverses recettes, toutes à peu près identiques. Perso j'avais publié en 2008 la recette d'une galette bressane, d'après Mr Bocuse... ben oui ça fait déjà quelques années que ce blog a vu le jour ... et cette année c'est Elo du blog Elo dans la farine qui m'a mis l'eau à la bouche !


 

galettes-au-sucre.JPG

 


Vous pouvez réaliser la pâte à l'aide d'une MAP, c'est d'ailleurs ce que j'ai fait, ou à l'aide d'un robot classique, mais pourquoi pas en mettant vos petites mains dans la farine.


 

mes-galettes-au-sucre.JPG


 

Il vous faut, pour 4 petites galettes :

 

200g de farine

40g de sucre

5g de sel

10g de levure fraîche de boulanger

1 cuillère à soupe de lait

2 œufs

100g de beurre très froid

 

Dans un bol, battre légèrement les œufs à la fourchette, puis les mélanger à la levure préalablement délayée dans le lait tiédi.

Dans la cuve de la MAP, mettre la farine, le sucre et le sel, puis le beurre coupé en petits morceaux. Ajouter le mélange œufs/levure et faire tourner la MAP sur le programme "pâte".

un fois le programme terminé, mettre la pâte dans un grand bol et la laisser reposer environ 2h au réfrigérateur.

Diviser la pâte en quatre pâtons et les disposer sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Les aplatir légèrement de la paume de la main et les laisser "pousser" 30 minutes à chaleur ambiante.

Préchauffer le four à 160°.

Piquer quelques dés de beurre dans la pâte (3 ou 4 sur chaque galette).

Saupoudrer de sucre cristallisé et faire cuire environ 15 minutes.

 

 

morceau-de-galette-au-sucre.JPG

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans LES DESSERTS et ENTREMETS
commenter cet article
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 15:00

 

 

   petites-cigarettes-au-sauterne.jpg

 

Comme chaque année, pendant les fêtes, ces petits gâteaux ont régalé les gourmands de notre famille.  

Pendant le mois de janvier, c'est la galette qui prend le relais, mais cet après-midi, papy caillou a retroussé ses manches et a confectionné ces jolis biscuits.

Ils sont délicieux et ont toujours le même succès. 

Depuis plusieurs années j'ai remplacé le vin doux de Ste Croix du Mont par du Sauternes, mais un Montbazillac, un Muscat de Corse ou un Moscatel venu d'Espagne seraient tout aussi parfaits.

Les proportions données ci-dessous vous permettront de confectionner une centaine de petites cigarettes feuilletées, délicatement parfumées.

...Petites mais redoutables, vous allez succomber, je vous assure que le plus dur sera de résister.

 



Il vous faut :


1 verre de vin blanc doux (Sauternes) 

1 verre d'huile

1 verre de sucre

La mesure est un verre à moutarde ( 20 cl environ)

 

1 sachet de sucre vanillé

1 sachet de levure chimique

De la farine 



Mélanger tous ces ingrédients et ensuite ajouter la farine jusqu'à obtenir une pâte qui ne colle pas aux doigts.

Faire des petites boules, les étaler au rouleau à pâtisserie et les rouler en forme de cigarette. Les passer dans du sucre cristallisé.

Ranger les gâteaux sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé.

Préchauffer le four à 180°. 

Cuire 15 à 20 minutes ( Les gâteaux ne doivent pas prendre trop de couleur).
Les laisser refroidir sur une grille.

 


Vous pouvez les conserver plusieurs jours dans une boîte en fer...à moins que vous n'ayez déjà tout mangé !

 

 

mosaique-cigarettes-au-sauterne.jpg

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

 

 


 
 

copyscape


Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.

Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, noubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

 

Partager cet article

8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 08:44

je-suis-Charlie.jpg

Partager cet article

Publié par mamie caillou
commenter cet article
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 05:12

Il y a un an, je ne me doutais pas que je passerais des vacances en Allemagne pour les fêtes de fin d'année. Cependant j'avais eu un coup de cœur pour ce dessert autrichien que j'ai retrouvé hier dans une brasserie Hambourgeoise.

 

souvenir de Hambourg

 

Avec mon dernier petit chéri, Antone de son prénom, nous nous sommes régalés et si la compote de prunes, Pflaumenröster, était trop acide à son goût, ce que nous pourrions appeler en français "la crêpe de l'empereur" a fait son bonheur.

 

    crepe-KAISERschmarrn.jpg

 

 

On peut imaginer Sissi et son empereur de mari en train de déguster cette Kaiserschmarrn tout en contemplant leurs montagnes autrichiennes, mais on peut aussi passer en cuisine et préparer ce dessert gourmand sans pour autant vivre à la cour d'Autriche.

Perso, je trouve vraiment des similitudes avec ce que nous les Auvergnats, nous appelons Farinette , que l'on déguste juste sucrée, c'est simple et bon, même très bon.

Toutefois, pour la Farinette on ne monte pas les blancs d'oeufs et on ne rajoute pas de crème fraîche, ce qui donne à la version autrichienne plus de légereté et plus de moelleux.

Vous me direz que c'est un peu normal car c'est tout de même la Kaiserschmarrn !

Avec ou sans raisins secs, avec ou sans pommes, tout est possible, il suffit simplement d'écouter sa gourmandise. Les autrichiens accompagnent cette crêpe d'une compote de pommes ou de prunes. Perso je l'aime juste couverte d'un voile de sucre glace, mais pour la photo, l'an dernier, elle avait pris les couleurs d'une de gelée de framboises et je l'avais préparée avec des raisins.

Pour ce qui est de cette fameuse compote de prunes, Pflaumenröster, qui accompagnait cette "crêpe", dès que je trouve la recette, je reviens vers vous.

 

 

crepe-e-l-empereur.jpg

 

 

Il vous faut, pour 4 personnes :

 

4 oeufs

125ml de lait

125g de farine

1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse

4 cuillères à soupe de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

1 pincée de sel

1 poignée de raisins secs macérés dans du rhum (facultatif)

2 pommes (facultatif)

Beurre

 

Pour la version aux pommes, faire revenir des dés de pommes dans un peu de beurre, puis les réserver.

Dans une jatte, mélanger les jaunes d'oeufs avec les sucres et la pincée de sel, puis ajouter la farine et enfin le lait et la crème. Bien mélanger. Incorporer les raisins (facultatif), puis les blancs d'oeufs montés en neige ferme.

Faire fondre du beurre dans une poêle, y verser la pâte (et éventuellement les pommes) et cuire environ deux minutes à feu moyen. Trancher la pâte en lanières plus ou moins grossières et les retourner pour continuer la cuisson.

 

 

mosaique-Kaiserschmarrn.jpg

 

Déposer les lanières de crêpes encore chaudes dans le plat de service et saupoudrer généreusement de sucre glace.

Déguster sans attendre et bon appétit !

 

morceaux de kaiseschmarrn

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez constituer ainsi un joli recueil de recettes.

Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique Avis de nouveaux articles !              

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et n'hésitez pas à laisser un commentaire !

                                                         mamie caillou

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans LES DESSERTS et ENTREMETS
commenter cet article
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 08:55

Séjournant loin de ma cuisine, au Nord de l'Allemagne et plus précisément à Hambourg, cette année pas de galette en vue. Pour le fun, je vous propose une recette publiée il y a quelques années et qui a toutes les qualités que l'on demande à une vraie galette frangipane.

 

 

galette-parisienne.jpg

 

 

 

La galette parisienne est une galette sèche, faite uniquement de deux abaisses de pâte feuilletée au milieu desquelles on glisse une fève.

Cette parisienne là n'est plus à la mode, elle s'est fait devancer sur le podium par la galette à la crème frangipane qui est, il faut le dire, beaucoup plus célèbre au nord de la Loire qu’au sud de ce même fleuve qui partage la France en deux.

Les gens du Sud ont pour habitude de dire qu’au dessus de la Loire c’est le Nord...Paris est donc dans le grand Nord.

Ayant vécu quelques années "d’exil" à la capitale, j’ai dégusté maintes et maintes fois cette galette, cousine proche du célèbre pithiviers.

 

 

Comme moi, vous avez sans aucun doute entendu dire que cette galette n’est pas difficile à faire, c’est vrai mais encore faut-il doser convenablement amandes, sucre et crème.

La pâtisserie ne se satisfaisant pas d’un à peu près, j’ai suivi à la lettre la recette de Mercotte et je n’ai pas eu de mauvaises surprises.

Vous pouvez consulter la recette originale ici.

 

La pâte feuilletée reste pour moi une difficulté non surmontée, je vais donc me limiter à la recette de la crème frangipane.

 

 

Il vous faut :

 

 

Crème pâtissière :

25cl de lait

50g de sucre semoule

3 jaunes d’œufs

10g de farine

10g de maïzena

 ½ gousse de vanille

 

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille puis hors du feu laisser infuser.

Mélanger les jaunes d’œufs et le sucre, ajouter les farines tamisées.

Verser le lait sur ce mélange puis remettre sur le feu et laisser cuire pour que la crème épaississe puis réserver.

 

Crème d’amandes : 

135g de beurre mou

160g de poudre d’amandes

160g de sucre glace

2 œufs

2 cuillères à soupe de rhum (facultatives)

20g de maïzena

 

Incorporer au beurre, le sucre, la poudre d’amandes, la maïzena et les œufs l’un après l’autre.

Réserver

 

Pour réaliser la crème frangipane, mélanger la crème d’amandes et la crème pâtissière.

Le mélange doit être assez ferme, il faut donc réduire la quantité de crème pâtissière en fonction de la consistance voulue.

 

Pour dresser la galette il faut :

 

2 rouleaux de pâte feuilletée

1 jaune d'oeuf battu

1 fève 

 

Poser un rouleau de pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé. Badigeonner le pourtour de jaune d’œuf puis étaler la crème frangipane, ajouter la fève, recouvrir de l’autre pâte feuilletée et souder les bords avec précaution.

Décorer le dessus de la galette avec la pointe d’un couteau en évitant de percer la pâte.

 

Avant de faire cuire la galette, la badigeonner avec le jaune d’œuf restant et réserver au moins ½ heure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 175°.

Faire cuire environ 30mn.

5mn avant la fin de la cuisson, badigeonner la galette de sirop de sucre de canne pour qu’elle brille.

Un conseil ?... à mi-cuisson poser une grille sur la galette, ainsi elle restera bien plate.

 

Et maintenant que les galettes sont faites, nous pouvons crier...vive le Roi !

 

 

 

mosaique-de-la-galette-parisienne.jpg

 

 

  Je prends beaucoup de soin à réécrire mes recettes et à les illustrer  pour que vous puissiez les imprimer et vous constituer ainsi un joli recueil de recettes .

copyscape

 

 

Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, noubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

 

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans LES DESSERTS et ENTREMETS
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 05:02

3 poffertjes 

 

En fait, même si les Poffertjes sont célèbres en Allemagne, ils n'en sont pas moins originaires de Hollande. Je crois cependant qu'ils sont très répandus dans les pays du Nord et présents sur tous les marchés de Noël. Ces minuscules crêpes soufflées dont la consistance et le goût se situent entre la crêpe, le blinis et la gauffre, sont délicieux en bouche, ils se dégustent traditonnellement avec du beurre et du sucre glace, mais ont la faveur des enfants couverts de chocolat ou de confiture.

 

 

1-poffertje.jpg

 

 

Pour les confectionner, on doit utiliser une poêle spéciale constituée de plusieurs empreintes arrondies et assez profondes qu'il faut beurrer généreusement avant utilisation.

C'est décidé, je ne rentrerai pas à la maison sans cet ustensile, car j'ai l'intention de régaler mes petits et mes grands bordelais.

Vous pourrez vous le procurer sur différents sites, tels que Rue du commerce ou Amazon.

 poele-mini-crepes-en-fonte-naturelle-maestro-exclusive-ronn.jpg

Passons maintenant à la recette et vous verrez que ce n'est pas compliqué.

 

2-poffertjes.jpg

  

 

Il vous faut, pour environ 40 poffertjes:

 

250g de farine

300ml de lait

15g de levure fraîche de boulanger

1 œuf

15g de sucre

100g de crème épaisse

1 pincée de sel

50g de beurre pour la cuisson                                                                                                                                     

Dans un saladier, délayer la levure dans le lait tiède. Ajouter le sucre et l'œuf battu, puis incorporer la farine tamisée et le sel et mélanger le tout.

Ajouter enfin la crème, on doit obtenir une pâte à crêpe un peu épaisse.

Couvrir le récipient et laisser reposer la pâte environ 2h, le temps qu'elle double de volume.

 

Faire chauffer la poêle, beurrer chaque empreinte et procéder à la cuisson en versant la pâte dans les empreintes beurrées et chaudes. Dès que la pâte n'est plus liquide et se boursouffle légèrement en surface, retourner les poffertjes pour les faire cuire quelques instants sur l'autre face.

Les attraper à l'aide d'une pique en bois et les disposer sur une assiette avant de les arroser de beurre fondu et de les saupoudrer généreusement de sucre glace.

 

 

  3-poffertjes.jpg

 

 

Guten Appetit ! 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique Avis de nouveaux articles !

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

mamie caillou

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans LES DESSERTS et ENTREMETS
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 05:16

 

les-escargots-a-la-bourguignonne-2014.jpg 

 

 

Chez nous, les repas des fêtes de fin d'année ne seraient pas totalement réussis si nous ne pouvions déguster notre douzaine d'escargots traditionnelle. Pour les amateurs il peut être interressant de savoir que ce plat n'a rien de compliqué dans sa préparation et qu'il suffit de confectionner un beurre très parfumé, ensuite l'on peut transformer l'opération remplissage en un moment de papotage en famille ou entre amis et armé d'un couteau à bout arrondi, même un enfant peut prendre part aux réjouissances. Mon frère et moi avons garnis ainsi des centaines de douzaines d'escargots le soir de Noël avant la messe de minuit ou à la veillée du nouvel an, mais nous n'étions pas seuls, la famille en ce temps là était au complet.


Je suis intarrissable quand il s'agit de parler des vitrines de Noël de la charcuterie de mes parents, les galantines ornées de fleurs découpées dans des carottes et des poireaux, les pâtés en croûte dorés à point et majestueux sur leur lit de gélée scintillante, les boudins blancs et bien d'autres charcuteries festives préparées par mon père au moment des fêtes de fin d'année.

Il est donc important pour moi de vous faire partager sa recette de la farce à escargots pour que vous puissiez vous aussi vous régaler, mais avec ces petites bêtes rien ne sert de courir, la dégustation arrivera bien à point !

L'escargot de Bourgogne qui est un mets traditionnel de la cuisine régionale, désigne un gros gastéropode à la coquille en spirale de couleur brun clair striée de blanc, abritant un pied, gris clair pourvu de cornes.

Cet escargot, à la chair ferme et légèrement élastique, se prépare de différentes façon, mais principalement “à la bourguignonne”, cependant il est également délicieux en tarte ou en feuilleté, en chausson à la crème d’ail, en cassolette aux champignons ou au roquefort, mais également en omelette.

Des fouilles archéologiques trouvent sa trace depuis la préhistoire et les Romains en raffolaient, autant dire que c'est une star depuis des lustres et qui, à son rythme, est arrivé jusqu'à nous.


 

ail-et-persil-pour-escargots.jpg

 

 

Dans un premier temps, voici la recette originale...


Pour 1kg de beurre doux

25g de sel

5g de poivre blanc

2g de 4 épices

60g de persil

5g d'échalotes

80g d'ail

 

le-poelon-a-escargots.jpg


Il vous faut, pour 6 personnes :


6 douzaines de gros escargots et les coquilles vides

250g de beurre doux

6,25g de sel fin

1,25g de poivre blanc

0,5g de 4 épices

15g de persil équeuté

1,25g d'échalote

20g d'ail


 

Couper le beurre en morceaux et le laisser ramollir à température ambiante pendant environ 1 h. Rincer les escargots à l’eau fraîche dans une passoire, les laisser s’égoutter puis les sécher sur du papier absorbant.

Peler et hacher finement les échalotes et la gousse d’ail. Laver le persil, le sécher puis le hacher également très finement.

Travailler le beurre avec une cuillère en bois pour lui donner la consistance d’une pommade, puis incorporer les échalotes, l’ail et le persil hachés. Ajouter l’assaisonnement et mélanger jusqu’à ce que l’ensemble soit parfaitement homogène.

Introduire un escargot dans chaque coquille et terminer le remplissage avec le beurre parfumé en tassant bien avec le doigt.

Disposer les escargots dans des poêlons individuels à alvéoles, puis les réserver au frais.

 

Pour la dégustation…

Préchauffer le four à 240°.

Quand le four a atteint la température voulue, l’arrêter et enfourner aussitôt les escargots. Laisser chauffer 5/10 min jusqu’à ce que le beurre bouillonne et mousse.

Servir aussitôt, et…


Bon appétit !


gros-escargots-a-la-bourguignonne.jpg

 

Je vous ai proposé ultérieurement...

 

Escargots aux gambas

Escargots au roquefort

Escargots à la bordelaise

Escargots en feuilletés à la crème de roquefort

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 05:11

 

  un-crumble-pommes-raisins-et-pruneaux.jpg

 

 

L’hiver finira bien par montrer le bout de son nez et ce jour là nous retrouverons les saveurs et les odeurs qui le caractérisent.

La nature est bien faite et nos organismes réclament les changements atmosphériques. En été nous sommes avides de soleil et ne rêvons que de boissons rafraîchissantes, de crèmes glacées et de longues soirées, alanguis sous les étoiles. En hiver, fermer les volets pour se retrouver bien au chaud chez soi devient un réel plaisir, surtout si ce moment s’accompagne de quelques gourmandises.

Noël est prodigue en douceurs et friandises de toutes sortes, mais en matière de dessert, le parfum qui me vient très vite à l’esprit est, sans aucune hésitation, celui de la cannelle.

Un bon thé et des pommes cuites, parfumées de cannelle, font un duo irrésistible. C’est ainsi qu’est née ce crumble aux pommes, en mode hiver et cocooning. Des fruits secs viennent compléter ce tableau charmant et nous offrent un dessert sans prétention qui est une vraie réussite.

 

 

un-crumble-aux-fruits-secs.jpg

 

 

 

Il vous faut, pour 6 personnes :

 

Pour la garniture...

3 pommes de belle taille

1 dizaine de pruneaux d’Agen dénoyautés

1 poignée de raisins secs

1 sachet de sucre vanillé

1 noix de beurre

1 petit verre d’armagnac

 

Pour la pâte à crumble...

100g de beurre

100g de sucre

100g de farine

1 pincée de fleur de sel

 

Faire gonfler les raisins dans l’armagnac.

Couper les pommes épluchées en tranches un peu épaisses. Faire fondre le beurre dans une poêle et y faire dorer les pommes. Saupoudrer de sucre vanillé et lorsque les pommes commencent à se colorer, ajouter les pruneaux, puis verser l’armagnac avec les raisins et flamber.

Beurrer un plat à four et y déposer la garniture, puis laisser refroidir.

Préchauffer le four à 180°.

 

Préparer la pâte à crumble...

Malaxer le beurre mou avec le sucre et la fleur de sel, puis incorporer la farine du bout des doigts, jusqu’à obtenir un sable très grossier. Répartir la pâte sur les fruits refroidis et mettre à cuire dans le four environ 25 minutes.


 

mon-crumble-d-hiver.jpg

 

Ou...

Malaxer le beurre mou avec le sucre et la fleur de sel, incorporer la farine du bout des doigts, puis former une boule de pâte et la conserver au frais au moins 25 minutes. Râper sur les fruits à l’aide d’une râpe à gros trous juste avant de mettre le crumble dans le four. 


 

la-mosaique-de-mon-crumble-d-hiver.jpg

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

 

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans LES DESSERTS et ENTREMETS
commenter cet article
25 décembre 2014 4 25 /12 /décembre /2014 08:00

joyeux-Noel.jpg

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans BAVARDAGES
commenter cet article
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 05:16

 

des-girolles-et-des-boudins-blancs.jpg

 

 

Je pourrai vous parler des heures durant, des galantines, des pâtés en croûte et des boudins blancs que préparait mon père dans sa charcuterie, au moment des fêtes de fin d'année. Je vous raconterai également comment nous étions tous, parents, enfants, oncle et tante, mis à contribution pour garnir les escargots que les clients venaient acheter à la sortie de la messe de minuit, car dans ces années là, la messe était bien célébrée à minuit et de ce fait le magasin restait ouvert jusqu'à 2h du matin.

Je garde un souvenir ému de cette époque, un brin de nostalgie c'est certain, mais ça c'était avant...


 

un-beau-boudin-blanc.jpg

 

 

Aujourd'hui  les boudins blancs n'ont plus la même saveur et même s'il m'arrive d'en déguster de très bons, ils ne rivalisent en rien avec ceux de mon enfance. Il faut dire que mon père avait appris son métier auprès d'un maître charcutier parisien venu se réfugier dans notre campagne pendant la guerre et ses recettes ont perduré jusqu'à ce que mon charcutier préféré raccroche son tablier. Son carnet de recettes est pour moi un bien très précieux et qui sait, peut-être qu'un jour...

 

La recette d'aujourd'hui n'a nulle prétention, mais elle peut faire l'objet d'une entrée festive ou d'un apéritif amélioré et tout ça sans aucune difficulté.

C'est chez Mamina que j'ai trouvé ces boudins blancs et après un test réussi, je vous les  propose à mon tour, agrémentés de quelques chanterelles grises ramassées hier par papy caillou, mais des girolles, des cèpes ou des trompettes de la mort auraient tout aussi bien fait l'affaire.


 

une-assiette-de-boudins-blancs.JPG

 

 

 

Il vous faut, pour 6 personnes :


600g de blancs de poulet

2 échalotes ciselées

1 noix de beurre

1 verre de vin blanc sec + 1 verre d'eau

2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse

2 blancs d'œufs

2 cuillères à soupe de maïzena

1 pincée de 4 épices

Sel et poivre blanc

3 cuillères à café de Porto

1 poignée de chanterelles


 

Dans un premier temps, nettoyer et faire cuire les chanterelles avec un peu d'huile de pépins de raisin. Quand elles sont cuites, les réserver.

Faire chauffer le beurre dans une casserole et y faire fondre les échalotes ciselées. Verser le vin blanc et l'eau et laisser réduire à petit feu jusqu'à ce qu'il ne reste plus de liquide.

Pendant ce temps, mixer finement les blancs de poulet coupés en petits morceaux, avec la crème. On doit obtenir une purée assez fine. 

Ajouter les échalotes et mixer à nouveau.

Mettre la préparation dans un saladier, incorporer la maïzena et les blancs d'œufs, puis les champignons coupés en petits morceaux à l'aide d'un couteau pour ne pas les écraser.

Assaisonner en vous basant sur la mesure suivante...il faut 15g de sel et 3g de poivre par kg de préparation.

 

Former les boudins en enveloppant 100g de préparation dans du papier film. Rouler et serrer régulièrement pour éliminer les poches d'air et donner aux boudins la forme et la longueur désirées.

Plonger les boudins dans une grande casserole d'eau bouillante, réduire le feu et laisser cuire à petits bouillons environ 15 minutes.

Sortir les boudins de l'eau à l'aide d'une écumoire, et les laisser refroidir.

 

mes-boudins-a-la-fabrication.jpg

 

 

Pour la présentation, je vous propose de les faire dorer 5 minutes à la poêle dans un peu de beurre, puis de les découper en tranches avant de les disposer sur les assiettes de service.


 

des-chanterelles-pour-des-boudins.jpg

 

 

Pour la déco laissez aller votre imagination !

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 05:08

 

panna-cotta-aux-marrons-glaces.jpg 

 

 

Les marrons glacés, c'est vraiment mon péché mignon et quand Noël arrive, je ne peux leur résister.

Lorsque j'étais enfant, durant la période des fêtes, la pâtissière de mon village les vendaient à la pièce, enveloppés dans un joli papier doré. Je dépliais ces trésors avec beaucoup de précautions pour ne pas abimer le précieux bijoux qui resterait gravé à tout jamais dans ma mémoire comme le souvenir d'un moment intense de gourmandise.

Pour ne rien vous cacher, même les brisures de marrons glacés font mon affaire tellement j'aime ça.


 

marrons-glacees-et-panna-cotta.jpg


Je vous propose un dessert qui va ravir les amateurs de cette friandise et qui a toute sa place dans un menu festif.


 

Il vous faut, pour 6 personnes :


1,2l de crème liquide 35%

200g de  brisures de marrons glacés

200g de crème de marrons vanillée

80g de sucre semoule

6 feuilles de gélatine

Quelques marrons glacés pour la déco

 

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.

Porter à ébullition la crème, puis hors du feu ajouter la crème de marrons, le sucre et les brisures de marrons glacés. Bien mélanger.

Incorporer la gélatine, préalablement essorée entre les mains, puis verser la panna cotta dans les verres de service.

Laisser prendre au réfrigérateur toute une nuit.

Décorer les verrines de marrons glacés juste avant la dégustation.


 

tuiles-au-grue-de-cacao.jpg

 

Les tuiles au gruau de cacao que vous pouvez découvrir sur la photo feront l'objet d'un prochain billet.

 

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

Le 1300ème inscrit est arrivé ce matin et il va recevoir un cadeau pour Noël

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans LES DESSERTS et ENTREMETS
commenter cet article
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 05:16

 

mon-veloute-de-rutabaga.jpg

 

 

Emporté par sa mauvaise réputation, le rutabaga avait disparu de nos tables durant de nombreuses années.

Mauvais, il ne l'est certes pas, mais si nous n'avions eu que lui pour satisfaire nos appétits pendant trop longtemps, le temps d'une guerre, nous aurions certainement fait comme nos parents et arrières grands-parents, nous l'aurions rayé de nos cartes et évité à tous prix.

Le temps apaise bien des maux et les rancunes s'effacent, voilà donc revenu sur nos tables, topinambours, panais, pâtissons, rutabagas et j'en oublie certainement bien d'autres.

Ils séduisent aujourd'hui beaucoup de palais curieux et gourmands et n'ont pas fini de nous étonner.


 

 un-beau-rutabaga.jpg

 


Pour ma part le rutabaga n'avait jusqu'àlors jamais franchi le seuil de ma cuisine et désormais il sera mon invité régulièrement et plus particulièrement sous forme de potages ou de soupes.

Je dois remercier la collègue qui m'a donné mon premier rutabaga, il était dans son panier de l'Amap de la semaine et ne l'inspirait pas du tout. Une chance pour moi, j'ai ainsi réalisé un délicieux velouté qui a fait l'unanimité autour de la table.

 

 

un-veloute-en-preparation.jpg

 

 

Il vous faut, pour 6 personnes :

 

1 beau rutabaga

2 oignons

3 branches de cèleri

2 gousses d’ail

2 cubes de bouillon de volaille

20cl de crème fraîche légère

Sel et poivre du moulin

 

Dans un faitout, faire revenir les oignons émincés et l’ail écrasé avec 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

Ajouter le rutabaga et le cèleri préalablement pelés et coupés en morceaux.

Laisser cuire environ 15 minutes en remuant très souvent.

Verser dans le faitout 1,5l d’eau et les 20cl de crème fraîche.

Ajouter les cubes de bouillon de volaille. Assaisonner de poivre et laisser mijoter environ 20 minutes.

Lorsque les légumes sont cuits, mixer finement et vérifier l’assaisonnement avant de servir très chaud.

 

Bon appétit !

 

un-pot-de-veloute-de-rutabaga.jpg

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 11:35

 

scones-pour-le-petit-dej.jpg

 

 

Je ne vais pas vous raconter des histoires en vous disant que j'ai mis le réveil à 6h du mat pour que ma petite-fille mange des scones au p'tit dej.

Bien évidemment, ça aurait pu se produire, rien que pour entendre...

              "mamie tu es géniale, c'est trop trop bon !"  

En deux temps, trois mouvements, le tour était joué. Il a suffit de 5 petites minutes de préparation, ensuite le four a fait son boulot et voilà ce que Lola a pu dévorer à l'heure où elle a pris son premier repas de la journée.


 

mes-scones-pour-Lola.jpg

 

 

J'ai déniché ces petites merveilles dans une boutique irlandaise à Bordeaux. Au premier coup d'oeil c'est ce mignon petit paquet qui m'a plu et je me suis dit que pour le prix je ne risquai pas grand chose.


Odlums_0006_Odlums-White-Scone-Mix_0001_Odlums-Fruit-Scone-.png

 

En fait j'ai pour mission d'aller en acheter d'autres pour les vacances, la demoiselle veut s'y essayer car elle a adoré. Nul doute qu'elle aura beaucoup de succès...



scones-et-confiture.jpg

 

 

Il suffit de :

 

Verser la préparation dans un saladier, ajouter 200ml d'eau et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit homogène.

Préchauuffer le four à 200°.

Sur le plan de travail fariné, étaler la pâte de la paume de la main sur 1,5cm d'épaisseur. Découper les scones à l'aide d'un emporte-pièce de 8cm de diamètre (environ 6 scones pour un paquet), puis les disposer sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé.

Faire cuire environ 20 minutes et laisser refroidir sur une grille.

 

Enjoy!

 

un-scone-aux-raisins.jpg

 

 

Promis la prochaine fois je vous propose une vraie recette, mais je voulais vous faire partager une expérience très positive !

 


  

copyscape

 


Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans BAVARDAGES
commenter cet article
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 05:06

 

noisette-de-porc-et-gratin-de-navets.jpg

 

 

Ces boules d'or sont magiques, même si çela n'a absolument rien à voir avec l'approche de Noël, de son traditionnel sapin et de ses cadeaux.

Envie d'un gratin, mais pour changer ce sera ni des patates, ni des pâtes, je vous propose un gratin de navets. Ces navets d'un beau jaune doré ont la particularité d'être très doux et très légèrement sucré, de plus ils cuisent relativement vite.

Le navet est un légume qui pousse sur des sols assez pauvres. Cette caractéristique lui a valu d'entrer dans la composition de nombreux plats rustiques et du même coup ça l'a certainement desservi.

Ce n'est pas pour rien que des expessions populaires donnent de lui une image assez négative, comme par exemple..."avoir du sang de navet" ou encore "c'est un navet"en parlant d'un film.

Le navet est une racine, mais saviez-vous qu'il appartient à la famille des choux ?

Voilà pour la petite histoire, mais à présent il est temps de passer aux choses sérieuses.

 

 

noisettes-de-porc.jpg

 

 

Commencons par les...


                   Mignons de porc aux noisettes 

 

Il vous faut pour 4 personnes :

 

1 filet mignon de porc

1œuf

1 verre de chapelure

100g de noisettes non émondées

3 cuillères à soupe de farine

Sel et poivre du moulin

1 cuillère à soupe d'huile de pépins de raisin (ou autre huile végétale)


 

Torréfier les noisettes une dizaine de minutes à four chaud.

Les laisser refroidir puis les concasser.

Mélanger les noisettes concassées à la chapelure, puis réserver.


Couper des morceaux d'environ 2,5cm d'épaisseur dans le filet mignon.

Les saler et les poivrer.

Préparer trois assiettes, une pour la farine, une pour l'œuf battu et une pour le mélange noisettes/chapelure.

Passer chaque morceau de viande dans chacun des trois mélanges...

Tout d'abord la farine, puis l'œuf battu puis enfin dans le mélange noisettes/chapelure.

Faire chauffer doucement l'huile dans une poêle, puis y faire dorer les mignons panés sur toutes leurs faces, sans chercher à les faire cuire. Lorsque tous les morceaux sont joliment dorés, les mettre dans un plat à four et les faire cuire à four chauffé à 200°. Compter environ 15 minutes de cuisson.

Les servir très chaud avec une tranche de citron...

 

Sans oublier le fameux...


  

gratin-de-navets-boules-d-or.jpg

 

 

 

Gratin de boules d'or

 

Il vous faut :


1kg de navets boules d'or

50cl de lait

15cl de crème fraîche liquide

100g de parmesan râpé

1 gousse d'ail

Sel et poivre du moulin

Noix de muscade

1 noix de beurre pour le plat

 

Peler et émincer les navets. Les faire cuire 10 minutes dans le mélange de lait et de crème avec une pointe de noix de muscade.

Frotter le plat à gratin avec la gousse d'ail, puis le beurrer.

Disposer dans le plat une couche de navets égouttés, les couvrir de parmesan, puis recommencer par couches successives pour terminer par du parmesan. Verser 1 ou 2 cuillères du mélange lait/crème sur les navets pour s'assurer qu'ils restent fondants.

Enfourner pour 15 minutes, à 200°.

 

Bon appétit !

 

 

mon-gratin-de-navets-et-porc-aux-noisettes.jpg

 

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette des Mignons de porc aux noisettes 

 

                                                   ordi_074.jpgimprimer la recette du gratin de boules d'or

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !

Vous serez très bientôt 1300 abonnés à ce blog et pour celui ou celle qui franchira cette ligne, il y aura un cadeau, c'est normal, Noël approche !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 05:12

 

mes-bouchees-aux-cepes.jpg

 

 

 

De notre passage dans un restaurant soi-disant classé Toque blanche du Limousin, je n’ai retenu qu’une simple petite entrée qui d’ailleurs aurait bien trouvé sa place en amuse-bouche tant elle était riquiqui dans l’assiette.

Tout le reste ne fut que déception, le dessert étant l’apothéose de ce repas si décevant.

En effet le baba au rhum devait avoir plusieurs jours car la pâte était si sèche qu’elle ne buvait même plus le jus dans lequel elle baignait.

Inutile de vous dire que nous sommes restés sur notre faim et que désormais nous passerons devant cet établissement en détournant la tête.

Cependant ces petites bouchées aux cèpes, appelées Bouchons de Champ’ sur  la carte du resto, méritaient vraiment que l’on parle d’elles et je n’ai eu aucune difficulté à imaginer la recette tant elle me semblait évidente.


 

jus-de-persil-et-bouchees.jpg


 

Un jus de persil pour la présentation donne un peu de couleur, mais servies à l’apéritif elles feront le bonheur de vos invités.

Les cèpes donnent à ces bouchées une saveur marquée et fort agréable, mais je suis certaine que d’autres champignons feraient l’affaire également.

Vous pourrez les préparer à l’avance et les faire tiédir au four avant de les servir, voir même les congeler pour en avoir sous la main si un invité de dernière minute se présente.

 

 

 

cepes-en-bouchees.jpg

 

 

 

Il vous faut, pour environ 36 bouchées :

 

2 œufs

2 cuillères à soupe de farine

1 bol de cèpes déjà cuits (ou autres champignons des bois)

1 cuillère à soupe de crème liquide

Sel et piment d’Espelette

 

Battre les œufs en omelette, ajouter la farine et bien mélanger.

Ajouter la crème et les champignons hachés grossièrement.

Assaisonner de sel et de piment d’Espelette.

Préchauffer le four à 180°.

Déposer la pâte dans les alvéoles du moule (la valeur d'une cuillère à café). Faire cuire environ 8 minutes.

Démouler les bouchées et recommencer l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

 

 

 

comme-une-banderille.jpg

 

 

Ces bouchées se dégustent tièdes ou froides. 

 

 

banderrilles-de-bouchees.jpg

 

 

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 05:23

 

Pour un petit déjeuner gourmand ou pour un goûter très sympa, Korinne nous propose des Pancakes WeightWatchers.

 

  _0003795.jpg

 

 

Ces petites crêpes  n'ont rien à voir avec les crêpes bretonnes, elles ont un diamètre plus petit et sont surtout beaucoup plus épaisses du fait de l'utilisation d'un agent levant comme le bicarbonate de soude ou la levure chimique. Les Pancakes se mangent salés ou sucrés.

On pourrait les croire venus d'Amérique, mais ils sont plus certainement originaire d'Allemagne où ils sont connus sous le nom de Pfannkuchen.

Pour la petite histoire vous trouverez logique ces différentes appellations...

Pan et Pfann signifient poêle, alors que cake et kuchen signifient gâteau.

 

Et maintenant au travail !


 

Il vous faut, pour environ 20 pancakes :

 

70g de son d’avoine  

180g de farine de blé complet

1 sachet de levure chimique

2 cuillères à soupe de sucre brun

½ cuillère de bicarbonate de soude

3 œufs

50cl de lait écrémé

60g de beurre fondu allégé à 41%

1 sachet de sucre vanillé

4 bananes mûres

6 vaporisations d’huile en spray

3 cuillères à soupe de sirop d’érable

½ cuillère de sel

 

 

Torréfier le son d’avoine dans une poêle antiadhésive environ 1mn30, sans matière grasse et en le remuant régulièrement, puis le laisser refroidir.

Réunir les ingrédients secs en mélangeant dans un bol le son d’avoine, la farine de blé complet, la levure, le sucre brun, le bicarbonate et le sel, puis réserver.

Fouetter les œufs, ajouter le lait, le beurre fondu et le sucre vanillé tout en mélangeant.

Incorporer les bananes écrasées dans le mélange à base de farine, puis y ajouter la préparation liquide sans trop remuer, juste assez pour humecter.

Laisser reposer la pâte pendant 10 min.

 

Sur feu moyen, faire chauffer une crêpière antiadhésive légèrement huilée. Déposer la pâte par grosses cuillérées et faire cuire jusqu’à  formation de bulles et assèchement des bords, soit environ 2 minutes. Retourner et faire cuire l’autre côté jusqu’à ce qu’il soit doré. Répéter cette opération jusqu’à épuisement de la pâte, puis déguster avec le sirop d’érable.


 

_0003799.JPG

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

 

Partager cet article

2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 05:05

 

mon aioli de bulots

 

 

Yves Camdeborde parle de Simplement BISTROT, mais quand la cuisine est simple elle est souvent très bonne.


Simplement_bistrot_poster.png


Ce Chef très miédiatisé qui garde bien les pieds sur terre et qui n'oublie pas ses origines nous dit : "Dans tous les cas, un petit plat vite fait et bien fait, sans tricherie, vaudra toujours mieux qu'un produit impersonnel vendu en barquette ou sous vide" .

Cet Aïoli illustre tout à fait cette maxime et vous pourrez même gagner du temps en achetant des bulots déjà cuits par votre poissonnier.

C'est simple, c'est goûteux, mais bien entendu c'est un peu riche, cependant une fois en passant il faut bien se faire plaisir.

 

 

l'aioli de bulots

 

 

Il vous faut, pour 4 personnes :

 

1kg de bulots

400g de pommes de terre

1 cuillère à café d'ail haché

1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée

25cl de mayonnaise

1 brin de thym

1 feuille de laurier

1 pincée de piment

Sel et poivre

 

 

Laver fortement les bulots dans une eau légèrement tiède. Mettre les bulots dans une casserole, les couvrir d'eau, ajouter le thym, le laurier, la pincée de piment, saler légèrement et poivrer généreusement. Faire cuire à petite ébullition environ 20 minutes. laisser refroidir dans l'eau de cuisson. 

Passer cette étape si les bulots sont déjà cuits !

 

Faire une mayonnaise, la verser dans un saladier et y ajouter la ciboulette ciselée et l'ail haché. Assaisonner de sel et de poivre et réserver au froid.

Décortiquer les bulots et les mettre dans la mayonnaise.

Pendant ce temps, faire cuire les pommes de terre épluchées à la vapeur. Quand elles sont cuites, les couper en rondelles et les mélanger encore chaudes aux bulots dans la mayonnaise. Servir immédiatement.

 

Bon appétit !

 

mosaique-aioli-de-bulots.jpg

 

 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

 

Partager cet article

30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 05:38

 

waterzooi-de-poisson-et-crevettes.jpg

  Les crevettes qui figurent sur la photo sont là pour la déco mais nullement utiles à la recette

 

Cette recette, testée une première fois en octobre 2012, se retrouve à l'honneur aujourd'hui pour la bonne raison que Mr Bocuse en personne en parle dans un recueil de recettes publié dernièrement...Les 100 meilleures recettes DE NOS TERROIRS


visuel_hors_serie_bocuse_tele_7_jours.jpg

 

J'ai réalisé la version de Mr B, mais après dégustation, mes conclusions sont sans appel, il manque un petit quelque chose à la recette du grand Chef. Ne voyez là aucune fanfaronnade, ni même aucune prétention, mais comparée à la recette trouvée sur un numéro de Cuisines et Vins de France et publiée sur ces pages en 2012, niveau goût c'est indéniable, cette dernière possède un petit plus qui la rend plus goûteuse.

Le nom de ce plat vous intrigue n'est-ce pas ?

Le Waterzooï est un plat unique de poisson ou de poulet servi comme une soupe dans des assiettes creuses et dont le bouillon est lié à la crème ou au beurre. Son nom signifie "eau qui bout" et il est originaire de Belgique, plus précisemment du Pays Flamand.

Water pour l'eau et zooï pour désigner une quantité d'aliments cuits en une seule fois et en quantité suffisante pour constituer un repas. En français on parle de Chaudronnée.

Ce plat est vraiment délicieux et léger, d'ailleurs si on utilise de la crème légère il est idéal pour les gourmands au régime.

 

Je vous donne ci-dessous les deux recettes, histoire que vous puissiez faire la comparaison

 

 

Il vous faut, pour 6 personnes :


         C&VdeF                                  Mr P.Bocuse

4 pavés de cabillaud                      

4 pavés de saumon                             1,2kg de poissons

50g de beurre doux                            1 grosse noix de beurre 

2 branches de cèleri                            2 pieds de cèleri 

2 blancs de poireaux                          3 poireaux + 1 oignon

30cl de crème liquide                         15cl de crème fraîche épaisse

3 biscottes                                          1 jaune d'œuf

1 cuillère à soupe de jus de citron

1l de fumet de poisson                       50cl de vin blanc sec + 50cl d'eau 

1 bouquet garni                                  4 tiges de persil

Sel et poivre du moulin                      Sel et poivre du moulin 

 

Couper les pavés de poisson en gros cubes.

Laver les blancs de poireaux et les couper en tronçons. Effiler les branches de cèleri et les émincer (dans la recette de P.B ajouter l'oignon émincé et les tiges de persil).

Mettre les légumes ainsi préparés dans le fond d'une cocotte avec le bouquet garni. Poser les morceaux de poisson sur les légumes et verser le fumet (dans la recette de P.B les légumes sont revenus avec la noix de beurre et le fumet est remplacé par l'eau et le vin blanc)  jusqu'à ce qu'il recouvre le tout.

Parsemer le beurre coupé en petits dés sur la préparation et mettre la cocotte sur le feu. Porter à ébullition puis baisser le feu, couvrir et laisser cuire 15 minutes (dans la recette de P.B la cuisson se fait à feu doux 30 minutes). 

 

 cuisson-du-Waterzooi.jpg

 

Au bout de ce temps, retirer la cocotte du feu, égoutter les morceaux de poisson et les légumes, puis réserver.

Verser la crème dans la cocotte ainsi que le jus de citron et les biscottes écrasées. Faire réduire sur feu vif. Poivrer et saler, mais pas trop, le fumet étant déjà salé.

(dans la recette de P.B le bouillon est juste lié avec le jaune d'oeuf et la crème et il est servi sans plus attendre avec le poisson et les légumes)

Lorsque la sauce atteint une consistance onctueuse, y remettre les morceaux de poisson et les légumes pour les réchauffer. Ce plat doit être servi très chaud.

Servir immédiatement avec du riz ou des pommes de terre cuites à la vapeur.

 

Monsieur Bocuse sert le poisson sur des croûtons de pain grillés.

 

La différence entre les deux recettes vient de l'onctuosité donnée au bouillon par les biscottes écrasées et au goût légèrement acidulé donné par le jus de citron.

 

Mon choix est fait ... Bon appétit !

 

 

le-waterzooi-au-poisson.jpg

 

 

 ordi_074.jpgimprimer la recette

 

 

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 05:30

 

  le-Far-aux-pruneaux.jpg

 

 

Quand on a envie d'un Far on pense automatiquement à une recette bretonne.

En toute logique j'ai cherché un(e) spécialiste en la matière et je me suis régalée en feuilletant les pages du site...

logo-rb.png

 

Perso, tout ce qui touche de près ou de loin au beurre salé, aux crèpes, aux galettes, aux crustacés, aux coquilles St-Jacques et autres merveilles, me fait penser à la Bretagne. Je connais très mal cette région, mais un peu mieux sa gastronomie et je craque invariablement pour toutes ses gourmandises.

Sur le site nommé ci-dessus j'ai évidemment trouvé la recette du far aux pruneaux, mais également celle d'un far aux pommes. J'ai donc opté pour cette deuxième recette en faisant un mix des deux, j'ai tout simplement remplacé les pommes par des pruneaux.

Le Far est un dessert proche du clafoutis, mais traditionnement il est juste préparé avec des oeufs, du sucre, de la farine, du lait et du beurre qui se doit d'être salé.

Les fruits secs sont un plus qui ajoutent à ce dessert un peu de fantaisie et si autrefois ce gâteau peu couteux était très populaire, il fait partie aujourd'hui des recettes incontournables de Bretagne.


 

mon-far-breton.jpg

 

 

Il vous faut :

 

500g de pruneaux

120g de sucre en poudre

4 œufs

100g de farine

1 pincée de sel

250ml de lait

250ml de crème fraîche liquide

2 sachets de sucre vanillé 

 

Pour le moule...du beurre salé et du sucre en poudre 

 

Préchauffer le four à 180°.

Beurrer généreusement un moule à bords assez hauts et le saupoudrer de sucre. Disposer les pruneaux au fond de ce moule et réserver.

Mélanger les œufs, le sucre en poudre et le sucre vanillé dans un saladier, puis incorporer la farine jusqu'à obtenir un mélange homogène. Verser le lait et la crème tout en remuant avec un fouet.

Transvaser la pâte dans le moule sur les pruneaux, parsemer quelques noix de beurre salé sur la pâte et faire cuire environ 1h.


 

un-peu-de-far.jpg

 

Laisser tiédir et saupoudrer de sucre glace avant la dégustation.

 

un-morceau-de-far.jpg

 

Vous noterez que sur les photos la pâte n'est pas compacte, cela vient du fait que j'ai monté les blancs d'œufs en neige avant de les incorporer pour donner plus de légereté à l'ensemble, mais ceci est une option facultative tout comme l'ajout d'une cuillère de rhum brun si cela vous en dit !

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

  

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans LES DESSERTS et ENTREMETS
commenter cet article