• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 05:24

 

Le soleil, la mer, la garrigue avec ses herbes parfumées, voilà les ingrédients d’un été comme je les aime.

 

Una Escalivada...pour prolonger les vacances, Olé !

 

Bien évidemment cet engouement pour le Sud et ses couleurs éclatantes se retrouve dans nos assiettes.

 

Una Escalivada...pour prolonger les vacances, Olé !

 

Le plat que je vous propose aujourd’hui est à lui seul un condensé des saveurs, des odeurs et des couleurs de la méditerranée. Originaire de Catalogne, cette composition parfumée de légumes gorgés de soleil, est un délice pour le palais. 

Son nom vient du catalan « escalivar » qui signifie rôtir dans les braises.

Cependant aujourd'hui, je vous propose une cuisson au four qui est tout aussi délicieuse.

 

Una Escalivada...pour prolonger les vacances, Olé !

 

Pour déguster, comme il se doit, cette Escalivada, frotter des tartines de pain légèrement grillé avec une gousse d’ail, puis y déposer les légumes marinés. On peut y ajouter des anchois ou des poissons grillés comme des sardines par exemple.

 

Una Escalivada...pour prolonger les vacances, Olé !

 

Il vous faut, pour 6 personnes :

 

2 aubergines

3 poivrons (rouge, vert et jaune)

2 grosses tomates mûres à point

6 petits oignons nouveaux

2 gousses d’ail

Huile d’olive

Sel et poivre

 

Laver les légumes et les disposer  sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, les tomates coupées en tranches épaisses, les oignons coupés en deux ainsi que les aubergines et les poivrons. Parsemer d’herbes de Provence et arroser d’un filet d’huile d’olive.

Faire cuire 20 minutes à 220°, puis encore 20 minutes à 180° tout en surveillant car les poivrons et les tomates sont plus rapidement cuits que les aubergines. Laisser les oignons un peu plus longtemps.

Une fois les légumes cuits, les laisser refroidir dans un récipient en terre ou en verre bien fermé et ceci pour conserver les saveurs et l’humidité.
Lorsque les légumes sont froids, peler les poivrons et les aubergines et les découper en larges tranches.

Dans un plat en terre, disposer tous les légumes en couches successives, parsemer d'ail grossièrement haché, saler et poivrer, ajouter du thym, du basilic ou tout autre herbe fraîche, puis recouvrir d’huile d’olive.


Laisser mariner au moins 2 heures au frigo... plus c’est encore mieux !

 

Una Escalivada...pour prolonger les vacances, Olé !
Una Escalivada...pour prolonger les vacances, Olé !

 

imprimer la recette

 

  copyscape

 

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 05:33

 

Il faut chercher les origines de ce plat à Gandia dans la région de Valence, même si certains puristes parlent des îles Baléares, mais c'est en Catalogne que je l'ai découvert.

La Fideuà, vous connaissez...ou pas...alors suivez moi !

 

La fideuà (prononcez fide’wa) est une paella aux fruits de mer cuisinée avec des pâtes, genre vermicelles fins et courts, à la place du riz. La légende veut que quelques pêcheurs sur leur barque, sur la plage de Gandia, voulurent cuisiner une paella aux fruits de mer avec leur pêche du jour. Ayant oublié le riz, ils le remplacèrent par des pâtes (fideus en valencien) et ainsi naquit la fideuà.

Ce plat, à base de vermicelles cuits dans un bouillon de poisson est parfois agrémenté de morceaux de calmars ou de seiches. La fideuà est cuisinée et servie dans une paellera (poêle typique de Valence) et se déguste avec un aïoli ou, plus simplement, avec du citron.

 

La Fideuà, vous connaissez...ou pas...alors suivez moi !

 

J'ai simplifié aujourd'hui, cette recette ancestrale, en utilisant un fumet de poisson, caldo en espagnol, déjà préparé.

J'ai également choisi un vermicel fin spécial fideuà acheté pendant mon séjour en Espagne, mais vous trouverez sans problèmes ces pâtes dans une épicerie fine ou sur le net.

 

La Fideuà, vous connaissez...ou pas...alors suivez moi !

Ma version est Catalane car les vermicelles sont cuits et dorés dans le plat avant l’incorporation du fumet. Cette technique est appelée « Rossejat de fideus ».

Il est impératif d'utiliser la paellera, récipient creux et large qui permet son élaboration. Seul un plat à paella permet de cuire le riz ou les vermicelles de manière uniforme.

Et à présent passons aux choses sérieuses...

 

La Fideuà, vous connaissez...ou pas...alors suivez moi !

 

Il vous faut :

 

500 grammes de vermicelles numéro 3 ou 4.

2 seiches ( à défaut utiliser du merlu, de la baudroie ou du calamar)

8 gambas

8 crevettes

1 poignée de moules

1 poignée de palourdes ou de coques

2 tomates

1 oignon

1 gousse d'ail

 

Laver et faire ouvrir les moules et les coques sur feu vif, puis les décortiquer et les réserver. Garder quelques coquillages avec les coquilles pour la déco.

Faire cuire les gambas dans le plat à paella avec de l’huile d’olive, puis les réserver.

Faire revenir les tomates pelées et découpées en petits morceaux avec l'oignon émincé et l'ail écrasé dans la paella.

Faites réduire à feu doux durant environ 15 minutes.

 

Mettre dans la poêle les seiches et les crevettes pour les faire dorer. Rajouter les vermicelles et les faire dorer.

Rajouter le fumet, environ 1 litre de fumet pour 400 grammes de vermicelles.

Verser une pincée de safran ou de colorant.

Cuire 6-7 minutes à feu vif.

Rajouter les gambas et les coquillages en fin de cuisson.

Arrêter la cuisson et laisser reposer quelques minutes afin que la fideuà finisse d’absorber le fumet.

 

La Fideuà, vous connaissez...ou pas...alors suivez moi !

imprimer la recette

 

  copyscape

 

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article