• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 07:21

 

On a beaucoup entendu parler de ce dessert via la télévision et la célèbre émission "le meilleur pâtissier", Korinne a relevé le défi et en toute simplicité vous propose ses Conversations...

Et pour l'occasion, c'est son chéri-chéri qui a fait les photos.

 

Conversation....et c'est Korinne qui s'y colle !

 

C'est au 18ème siècle que cette tarte fait son apparition dans les premiers salons de thé où le tout Paris se retrouvait pour se faire la conversation.

Le livre "Les conversations d'Emilie" de Mme d'Epinay en serait à l'origine.

 

Il vous faut, pour 5 ou 6 tartelettes :

… en fonction de la grandeur des moules et de la pâte.

 

2 pâtes feuilletées de 250 g chacune

 

Pour la crème d’amande…

50g de beurre mou mais pas fondu

100g de sucre en poudre

100g de poudre d’amande

1 œuf

1 cuillère à soupe de rhum

 

Pour la glace royale…

1 blanc d’œuf

80g de sucre glace

Quelques gouttes de jus de citron

 

Préparer la crème d’amande…

Mélanger le beurre avec le sucre, puis avec la poudre d’amande. Ajouter l’œuf et bien mélanger. Puis incorporer le rhum et réserver.

 

Garnir les moules à tartelettes avec des ronds de pâte prélevés sur une des pâtes feuilletées.

Garder les chutes de pâte pour la déco.

 

Y répartir la crème d’amande, puis poser des disques de pâte un peu plus petits sur le dessus. Souder les deux bords de pâtes avec un peu d’eau.

Placer les tartelettes 30 min au réfrigérateur ou 10 min au congélateur.

 

Préchauffer le four à 180° (th6).

 

Préparer la glace royale…

Mélanger le sucre glace avec le blanc d’œuf et quelques gouttes de jus de citron.

Avec les chutes de pâte, préparer des petites bandelettes (5 ou 6 par tartelettes).

 

Sortir les tartelettes du froid et recouvrir avec la glace royale, la couche doit être fine, l’étaler à l’aide d’une spatule coudée si possible.

Disposer les bandelettes par dessus, en les croisant.

 

Faire cuire 25 minutes environ.

 

Conversation....et c'est Korinne qui s'y colle !

imprimer la recette

 

  copyscape

 

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 18:46

 

...Du nom d'une célèbre bataille remportée le 14 juin 1880 sur les Autrichiens par notre Bonaparte national.

 

Veau Marengo...

 

L'histoire raconte que le cuisinier de Bonaparte prépara à cette occasion un plat fait avec ce qu'il avait à sa disposition sur le campement.

Il lui restait du poulet, des oeufs et des écrevisses, il concocta un plat savoureux en faisant frire le poulet dans l'huile d'olive avec des tomates et de l'ail, puis il le servit avec les oeufs frits, les écrevisses et des croûtons de pain dorés. Il eu un vrai succès auprès de Napoléon qui en redemanda, mais par la suite le veau vint remplacer le poulet et les champignons prirent la place des écrevisses. On conserva la sauce à la tomate et ce plat fut baptisé Veau Marengo en souvenir de la grande victoire du Premier Consul.

 

Veau Marengo...

 

Il vous faut, pour 6 personnes :

 

1,5kg de veau dans l'épaule par exemple

2 gros oignons

3 gousses d'ail

1l de fond brun de veau bien corsé

10cl de vin blanc sec

1 boite de tomates concassées

1 bouquet garni

300g de champignons des bois (ou de champignons de Paris)

5cl d'huile

Persil

 

4 carottes

150g de petits oignons grelots

30g de beurre doux

1 cuillère à café de sucre en poudre

Sel et poivre du moulin

 

Commencer par éplucher les petits oignons et les carottes, puis couper les carottes en petits bâtonnets. Faire fondre le beurre dans une casserole et y faire revenir doucement les oignons et les carottes. Saupoudrer d'une cuillère à café de sucre en poudre et bien remuer. Couvrir d'eau à mi-hauteur des légumes, saler et poivrer, puis laisser cuire doucement. lorsqu'il n'y a plus de liquide, les légumes sont cuits et brillants, c'est le moment de les réserver.

 

Dans une cocotte, faire revenir la viande dans un peu d'huile, puis ajouter les oignons émincés et l'ail écrasé. Couvrir et laisser suer quelques minutes à feu doux. Ajouter enfin le vin blanc et les tomates concassées, puis mouiller avec le fond de veau, saler et poivrer, puis laisser cuire à couvert et à feu doux environ 2h (vérifier la cuisson et l'assaisonnement).

Pendant ce temps faire sauter les champignons dans une poêle avec un peu d'huile et les réserver dès qu'ils sont cuits.

 

Servir le veau avec les légumes glacés et les champignons, sans oublier un peu de persil haché pour la présentation.

 

 

Veau Marengo...

imprimer la recette

 

  copyscape

 

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

 

Partager cet article