• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

5 février 2021 5 05 /02 /février /2021 06:01

 

Je vous propose aujourd'hui un moment de réconfort en ces temps difficiles. Se faire plaisir en passant à table, cela reste une des seules choses possibles, vu que nos loisirs sont restreints, nos déplacements limités, nos voyages reportés, nos moments de convivialité comptés....que dire de plus, que faire, sinon se résigner pour le bien de tous et de chacun.

 

 

Le baeckeoffe ou baeckaoffa est un plat emblématique de la cuisine alsacienne et c'est l'un de mes préférés. Il tient son nom du "four du boulanger", "Bäcker" le boulanger et "Ofa" le four, où il cuisait traditionnellement durant de longues heures.

Leïla Martin  nous dit que ce plat est à l’Alsace ce que la crêpe est à la Bretagne, la potée à la Lorraine, l’Aïoli à la Provence, le bœuf bourguignon à la Bourgogne, la Carbonade au Nord-Pas de Calais…

Je crois que l'on peut vraiment parler de cuisine régionale !

 

Baeckeoffe de poulet au riesling et aux cèpes...une recette pour toutes les fêtes !

 

Le baeckeoffe est préparé, dans sa version la plus classique, à base de  viandes, de légumes et de pommes de terre marinés, puis mijotés à l'étouffée sur plus de 24 heures dans une traditionnelle terrine en poterie d'argile de Soufflenheim, avec des épices et du vin blanc d'Alsace.. Autrefois les trois viandes utilisées représentaient les traditions religieuses alsaciennes...le bœuf pour les catholiques, le porc pour les protestants et l'agneau pour la religion juive.

Chaque famille à sa recette, mais c'est Leïla Martin du blog Je vais vous cuisiner qui m'a donné l'envie de sortir des sentiers battus. C'est après avoir vu sa recette de baeckeoffe de poularde au vin jaune et aux morilles que m'est venue l'idée de ce poulet mijoté aux cèpes.

 

Blog de mariecaillou :LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU, BAËCKEOFFE

              

Il vous faut, pour 8 personnes :      

1 poulet fermier de 2,5 kg environ

2 cuillères à soupe d'huile d'olive

1 bouteille de riesling

4 oignons

4 grosses carottes

4 blancs de poireaux

1 bouquet garni

3 clous de girofle

6 baies de genièvre

2kg de pommes de terre fondantes Bintje ou Charlotte

2 gousses d’ail

Sel poivre

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

 

Pour la sauce

1 noix de beurre

2 échalotes

40g de cèpes déshydratés

15cl de riesling

1 cuillère à soupe de fond de veau en poudre

50cl de crème liquide entière

Sel et poivre

 

La veille…

Découper le poulet en 8 morceaux ou demander à votre boucher de le faire. Faire chauffer un peu d'huile d'olive dans une poêle et faire dorer les morceaux de poulet quelques minutes côté peau. Placer les morceaux de poulet dans un plat. Préparer les ingrédients de la marinade : éplucher un oignon, le détailler en fines lamelles. Éplucher une carotte et la détailler en rondelles. Découper un blanc de poireau en deux dans le sens de la longueur et l’émincez finement. Verser les légumes sur les morceaux de poulet. Ajouter le bouquet garni, les clous de girofle, les baies de genièvre, et arroser de vin. Filmer et réserver au réfrigérateur 12h environ.

 

Le lendemain…

Préparer la sauce…Réhydrater les cèpes en les plongeant dans de l'eau tiède pendant environ 15 minutes. Filtrer à travers un chinois pour éliminer les impuretés. Récupérer le jus puis le filtrer soigneusement. Le mettre à bouillir dans une casserole pour le faire réduire de deux-tiers et lier avec 1 cuillère à soupe de fond de veau en poudre. Essuyer les cèpes avec du papier absorbant.

Ciseler les échalotes. Faire fondre du beurre dans une petite cocotte et ajouter les échalotes pour les faire suer (pendant 5 minutes environ), verser les cèpes puis le vin. Laisser cuire jusqu'à ce que le vin  soit presque évaporé. Verser la crème et le jus de cèpes lié au fond de veau. Mélanger. Faire réduire la sauce à petits bouillons pendant une quinzaine de minutes tout en remuant régulièrement. Récupérer les cèpes à l'aide d'une araignée, les ciseler finement et les réserver pour les mettre dans le baeckeoffe.

Préchauffer le four à 200°C.

Préparer les légumes pour le baeckeoffe.

Émincer finement les oignons. Détailler les carottes en fines rondelles, et émincer les poireaux en rondelles d’environ 1 cm d’épaisseur. Hacher l’ail grossièrement. Mélanger le tout dans un cul de poule.

Peler les pommes de terre et les couper en rondelles de 3 mm environ.

Tapisser le fond du plat à baeckeoffe de la moitié des pommes de terre (saler et poivrer), ajouter par-dessus la moitié des légumes (saler et poivrer), égoutter les morceaux de poulet puis les disposer sur les légumes. (saler et poivrer). Ajouter le bouquet garni, les légumes marinés, le jus de marinade et parsemer les cèpes mis de côté. Recouvrir avec la moitié des légumes restants (sel, poivre) puis disposer le reste des pommes de terre (sel, poivre). Verser le reste du vin.

Poser le couvercle et enfourner pour 1h30 de cuisson à 200°C. Sortir le baeckeoffe du four et napper toute la surface du plat avec la sauce à la crème. Replacer le plat sans le couvercle au four pendant 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que les pommes de terre prennent une jolie couleur dorée. Remettre le couvercle sur le baeckeoffe et poursuivre la cuisson pendant 1h.

Mettre le Baeckeoffe au milieu de la table et servir directement depuis la terrine ou s'est faite la cuisson. Une salade verte en accompagnement sera parfaite.

 

Il parait inconcevable de préparer un baeckoffe sans cette poterie traditionnelle en argile de Soufflenheim , elle peut aussi être utilisée pour mijoter bien d'autres plats. Vous trouverez toutes les informations sur  sur www.potiers-alsace.com

 

article non sponsorisé

article non sponsorisé

Imprimer la recette

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous vous sentez bien dans ma cuisine et que vous avez envie de revenir, je vous invite à vous abonner à la rubrique "Avis de nouveaux articles" afin d'être informé de la parution de chaque nouvelle recette

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires qui me sont précieux et que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

...à bientôt !

                                                         mamie caillou

 

Mentions légales

les textes et les images sont– sauf mention contraire – la propriété exclusive du blog " La cuisine de mamie caillou" et de son administrateur. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés sans un accord écrit préalable.

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2021 5 29 /01 /janvier /2021 06:15

 

Ce mois de janvier ne peux pas s'en aller sans ce que vous présente une demoiselle dont nous sommes très fiers, faite à quatre mains, elle est le résultat d'une collaboration très bien orchestrée....

 

 

 

Papy caillou s'est occupé de la pâte, pendant que de mon côté je préparai la crème ou plus exactement les crèmes, car une frangipane nait du mariage d'une crème d'amandes et d'une crème pâtissière et ce pour 2/3 et 1/3.

 

Galette à la frangipane...et cette fois on ne rigole pas avec la pâte !

 

Lorsque papy caillou se lance un défi, il y croit jusqu'au bout et en général il peut se dire satisfait.

Aujourd'hui je ne peux pas passer sous silence sa pâte feuilletée inversée. Vue chez Philippe Conticini, il a appliqué sa méthode, mais avec les conseils d'une blogueuse avertie en matière de pâtisserie, j'ai nommé Sybille Hermanstadt que vous pouvez retrouver sur Sisipastries.

D'ailleurs, si je peux me permettre un conseil, faites un tour dans sa cuisine, c'est un palais de gourmandise !

Je n'oserai reprendre à mon compte sa recette si bien expliquée, il faudra donc cliquer ici pour la découvrir.

 

 

Galette à la frangipane...et cette fois on ne rigole pas avec la pâte !

Pour ce feuillage inversé, n'ayez aucune crainte, il ne vous faudra qu'un peu de patience !

Pour la crème, comme on ne change pas une équipe qui gagne, ce sera ma recette traditionnelle.

 

Il vous faut :

 

Pour la crème pâtissière...

25cl de lait

50g de sucre semoule

3 jaunes d’œufs

10g de farine

10g de maïzena

 ½ gousse de vanille

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille puis hors du feu laisser infuser.

Mélanger les jaunes d’œufs et le sucre, ajouter les farines tamisées.

Verser le lait sur ce mélange puis remettre sur le feu et laisser cuire pour que la crème épaississe puis réserver.

 

Pour la crème d’amandes... 

135g de beurre mou

160g de poudre d’amandes

160g de sucre glace

2 œufs

2 cuillères à soupe de rhum (facultatives)

20g de maïzena

Incorporer au beurre, le sucre, la poudre d’amandes, la maïzena et les œufs l’un après l’autre.

Réserver

 

Pour réaliser la crème frangipane...

Mélanger la crème d’amandes et la crème pâtissière. Il faut compter 2/3 de crème d'amande pour 1/3 de crème pâtissière.

Le mélange doit être assez ferme, il faut donc réduire la quantité de crème pâtissière en fonction de la consistance voulue.

 

Pour dresser la galette...

Il faut :

2 abaisses de pâte feuilletée (ou 2 rouleaux de pâte feuilletée )

1 jaune d'œuf battu avec un peu de lait

1 fève 

Poser un rouleau de pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé. Badigeonner le pourtour d'eau puis disposer la crème frangipane en formant un escargot en partant du centre et ce à l'aide d'une poche à douille. Ajouter la fève, recouvrir avec l’autre pâte feuilletée et souder les bords, en prenant soin de garder 2mm de pâte tout autour que l'on ne pincera pas, de manière à voir se développer le feuilletage.

Décorer le dessus de la galette avec la pointe d’un couteau en évitant de percer la pâte. Faire deux ou trois petits trous dans les rainures de la pointe d'un cure-dents.

Préchauffer le four à 180°C.

Avant de faire cuire la galette, la badigeonner avec le jaune d’œuf battu avec un peu de lait et réserver au moins 1 heure au frais. Badigeonner à nouveau la galette avant de l'enfourner.

Faire cuire environ 30 minutes.

8mn avant la fin de la cuisson, badigeonner la galette de sirop de sucre de canne pour qu’elle brille. Remettre au four jusqu'à ce que la galette soit bien dorée.

Laisser tiédir sur une grille avant de déguster votre galette toute fraîche et croustillante.

 

Imprimer la recette

 

Si vous vous sentez bien dans ma cuisine et que vous avez envie de revenir, je vous invite à vous abonner à la rubrique "Avis de nouveaux articles" afin d'être informé de la parution de chaque nouvelle recette

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires qui me sont précieux et que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

...à bientôt !

                                                         mamie caillou

 

Mentions légales

les textes et les images sont– sauf mention contraire – la propriété exclusive du blog " La cuisine de mamie caillou" et de son administrateur. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés sans un accord écrit préalable.

Partager cet article

Repost0