• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

9 avril 2021 5 09 /04 /avril /2021 05:28

 

Il fallait bien qu'un jour ou l'autre je teste la fonction boulange de mon robot Cook Expert de la marque Magimix, et c'est sur Facebook, grâce au groupe Cook expert Magimix que j'ai déniché cette recette.

Elle a été mise au point par Nadia Nathan, que je tiens à féliciter pour cette création, visiblement un mix de plusieurs recettes, mais que je tiens également à remercier de m'avoir permis d'utiliser "Sa recette" pour vous en faire profiter sur ces pages.

 

 

 

J'étais ravie d'utiliser mon robot multi polyvalent pour préparer la pâte, mais aussi pour m'en servir d'étuve, car même si cette fonction n'est pas programmée sur l'appareil, en mode Expert c'est le boulanger du jour qui fait la loi et le résultat va bien au delà de mes espérances. La pâte est extrêmement bien pétrie, elle gonfle doucement dans une étuve à la chaleur douillette, elle est souple, soyeuse et agréable à travailler. J'ai rarement été aussi convaincue par une recette de pâte à brioche ! Encore merci Nadia !

Les photos en parlent mieux que moi !

 

Brioche extra moelleuse...et aujourd'hui c'est mon aide de cuisine qui a travaillé !

Il vous faut :

 

500g farine T55

20g de levure fraîche  (ou 10g de levure sèche)

100g lait

125g de sucre en poudre

5 œufs, soit 2 entiers et 3 jaunes

2 cuillères à soupe de fleur d’oranger

½  cuillère à café de vanille en poudre

2 cuillères à café de sel

100g de beurre mou

 

 

Dans la cuve en inox, munie du pétrin XL (aller dans réglages... les accessoires... pétrin XL)…

Déposer la farine, la levure, le lait, le sucre, les 2 œufs entiers et les 3 jaunes, la fleur d’oranger, la vanille et le sel.

Lancer le mode Expert … 4 minutes / vitesse 13 / 0°

Ajouter les 100g de beurre mou coupé en petits dés

Lancer le mode expert … 5 minutes/ vitesse 13 / 0°

Laisser pousser la pâte dans la cuve en mode expert…  1h30 / vitesse 0 / 37°

Verser la pâte sur un plan fariné et la dégazer légèrement puis la mettre en boule, la fariner légèrement et la déposer dans un saladier filmé.

La réserver au frigo 40 minutes.

La déposer de nouveau sur un plan fariné et la dégazer.

Couper 3 ou 4 boules à parts égales et les déposer dans un moule d’au moins 26cm de long, 8 de haut et 12 de large.

Couvrir et laisser encore pousser 1h30.

Badigeonner les boules avec un jaune d’œuf battu additionné d’un peu de lait. Saupoudrer de sucre en grains.

Enfourner à four froid, au milieu du four, chaleur tournante à 160°C.

Faire cuire 55 minutes environ (moins ou plus selon les fours, la brioche doit être légèrement dorée et bien gonflée).

 

Démouler à chaud et bien laisser refroidir sur une grille.

 

 

 

On ne peut résister bien longtemps à cette douceur vaporeuse, délicatement parfumée.

 

 

 

Encore un morceau pour le plaisir...

 

 

 

imprimer la recette

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous vous sentez bien dans ma cuisine et que vous avez envie de revenir, je vous invite à vous abonner à la rubrique "Avis de nouveaux articles" afin d'être informé de la parution de chaque nouvelle recette

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires qui me sont précieux et que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

...à bientôt !

                                                         mamie caillou

 

Mentions légales

les textes et les images sont– sauf mention contraire – la propriété exclusive du blog " La cuisine de mamie caillou" et de son administrateur. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés sans un accord écrit préalable.

Partager cet article

Repost0
2 avril 2021 5 02 /04 /avril /2021 05:21

 

Lorsque j'étais enfant, mes cousines de Saint Savinien nous rapportaient toujours ces galettes au bon goût de beurre et parfumées d'angélique. Elles faisaient le régal de mon papa et de mon frère et ce n'est que bien plus tard que je leur ai trouvé un goût de souvenirs d'enfance, de vacances en famille, de promenades au bord de la Charente, un goût d'avant, mêlé de douceur et de nostalgie.

 

Galette charentaise...ou "le gâteau de pays" de mon amie !

 

Autrefois préparée par les ménagères, la galette charentaise était un gâteau de fête servi aux mariages, baptêmes et communions. Les ingrédients sont quasiment identiques dans toutes les familles, mais une petite touche personnelle n'est pas interdite. Le Cognac coule dans les veines de la Charente maritime, alors un petit verre dans la galette et la voilà Saintongeaise.

Il y a cependant un élément incontournable dans cette préparation, il s'agit du beurre Charentes-Poitou AOP .Vous pouvez, bien entendu, utiliser le beurre de votre choix, mais passer à côté de ce beurre régional aux qualités indiscutables serait dommage pour la pleine réussite de ce gâteau.

 

Galette charentaise...ou "le gâteau de pays" de mon amie !

 

Je vous livre ici la recette d'une amie qui la tient de sa maman et de sa grand-mère, c'est un bien précieux qu'il faut conserver et transmettre aux jeunes générations pour qu'ils aient eux aussi des souvenirs à raconter et des recettes à partager avec leurs enfants et leurs petits-enfants.

Comme vous allez le découvrir les proportions sont données en livres, ce qui représentait environ 500g à cette époque reculée de l'Ancien Régime, avant la Révolution Française, où l'on parlait de pinte lorsque l'on désignait à peu près le litre, soit 0,92 L (pour la pinte de Paris) et 1,28 L (pour la pinte de Bordeaux).

Mais il est temps de passer aux travaux pratiques...

 

Galette charentaise...ou "le gâteau de pays" de mon amie !

 

Il vous faut, pour 2 galettes de 20cm de diamètre :

 

1 livre (500g) de beurre mou Charentes-Poitou AOP

1 livre (500g) de sucre

1 sachet de sucre vanillé

4 œufs entiers

1 livre (500g) de farine

1 belle pincée de fleur de sel

50g d'angélique confite

1 petit verre de cognac (facultatif)

 

Pour la dorure...

1 jaune d’œuf battu avec un peu de lait

 

Préparer la galette...

Mélanger uniformément le beurre mou avec les sucres, puis incorporer les œufs l'un après l'autre.

Ajouter ensuite la farine, la pincée de sel, l'angélique coupée en petits dès et éventuellement le cognac. Bien mélanger la pâte, puis la laisser reposer 1h, elle va durcir un peu et sera ainsi plus facile à disposer dans les moules. Séparer la pâte en deux pâtons de même poids et les étaler à la main dans les moules à tarte beurrés et farinés.

Badigeonner les galettes à l’aide d’un pinceau trempé dans la dorure, et faire des croisillons avec les dents d'une fourchette.

 

 

Préchauffer le four à 240°c chaleur tournante. Faire cuire environ 16 minutes. Démouler et laisser refroidir sur une grille.

 

Une autre "école" préconise une cuisson à 160°C pendant 30 à 40 minutes, la prochaine fois je tente l'expérience !

 

Un petit conseil... ne pas laisser  trop cuire les galettes sinon en refroidissant elles seront un peu dures.

 

Galette charentaise...ou "le gâteau de pays" de mon amie !

 

imprimer la recette

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous vous sentez bien dans ma cuisine et que vous avez envie de revenir, je vous invite à vous abonner à la rubrique "Avis de nouveaux articles" afin d'être informé de la parution de chaque nouvelle recette

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires qui me sont précieux et que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

...à bientôt !

                                                         mamie caillou

 

Mentions légales

les textes et les images sont– sauf mention contraire – la propriété exclusive du blog " La cuisine de mamie caillou" et de son administrateur. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés sans un accord écrit préalable.

Partager cet article

Repost0