• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Pour vous faire plaisir, ou faire plaisir à quelqu'un qui vous est cher...

12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 06:38

Et voilà une autre année recommence et déjà les festivités reprennent, mais avant de vous parler de la galette qui sera de la fête tout le mois de janvier, je veux vous faire partager ce que j'ai lu à propos des rois mages...

 

10961473qj18gben-jpg

        
Melchior est celui qui vient "des sources du Nil" (Nubie-Soudan). C'est le plus âgé. Il parle au nom de tous. Il offre "l'or qu'il convient à un roi de posséder". Son périple a couvert entre 2.000 et 3.000 kms. La même distance pour le retour.
    
Gaspard vient de "l’Inde lointaine". C'est le plus jeune. Il offre "l'encens comme il convient à un Dieu". Son périple à couvert de 3.000 à 3.500 Kms.
    
Balthazar vient des "chaînes mongoliques". Il apporte "la myrrhe parce que ton Enfant Né, qui est Dieu, est aussi un Homme et dans sa chair et sa vie d'homme il connaîtra l'amertume et la loi inévitable de la mort". Son périple a couvert entre 3.000 et 4.000 Kms en dix mois environ. Il a du couvrir un peu plus de 10 Kms par jour.

Astrologues ils remarquent, chacun de leur côté, la naissance d’une étoile inconnue. Elle n'avait pas de nom. "Née du sein de Dieu, elle avait fleuri pour dire aux hommes une vérité bénie, un secret de Dieu. Mais les hommes n'en avaient pas fait cas, car leurs âmes étaient plongées dans la boue. Ils ne levaient pas leurs regards vers Dieu et ne savaient pas lire les paroles qu'Il trace - qu'Il en soit éternellement béni - avec les astres de feu sur la voûte des cieux".

Chacun part à l’insu des autres et ils se retrouvent près de la mer Morte. L’étoile disparaît au-dessus de Jérusalem, alors qu'ils campent près de la fontaine d'En Rogel. Cela les incite à aller voir Hérode. Leur déclaration trouble Hérode, le roi paranoïaque, qui appelle en consultation les scribes. "Seigneur, peut-être tu ne le sais pas. Eux deux et moi-même, nous fûmes appelés un jour parce que trois Sages étaient venus pour demander où était Celui qui était né roi des hébreux". L’étoile réapparue les guide jusqu’à Bethléem 
où ils apportent l’or, l’encens et la myrrhe au jeune Jésus âgé de neuf à douze mois...

(source Centro editoriale Valtortiano.)

 

  la galette à la frangipaner 2013

 

Cette année j’ai testé la recette de Christophe du blog Le Sot L'y Laisse.

Comme moi, vous avez sans aucun doute entendu dire que cette galette n’est pas difficile à faire, c’est vrai mais encore faut-il doser convenablement amandes, sucre et crème.

La pâtisserie se voulant science exacte, j’ai suivi à la lettre la recette de Mr le Professeur pour éviter les mauvaises surprises.

Vous pouvez consulter la recette originale ici.

Je dois vous faire une confidence, je n'ai absolument pas progressé en matière de pâte feuilletée "home made" et ce n'est pas la peine de se la raconter, j'en vois de l'autre côté de l'écran faire une petite grimace de contentement....soyons bons joueurs, notre ami le boulanger fait ça très bien et Mr Picard ne se débrouille pas mal non plus.

Je me suis donc contentée de préparer la crème frangipane et c'est vrai, ce n'est pas difficile. 

 

 

                                            couronne_galette_rois-copie-1.jpg

 

 

 

Il vous faut :

 

 

Crème pâtissière :

25cl de lait

50g de sucre semoule

2 jaunes d’œufs

35g de farine

½ gousse de vanille

 

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille puis hors du feu laisser infuser.

Mélanger les jaunes d’œufs et le sucre, ajouter la farine tamisée.

Verser le lait sur ce mélange puis remettre sur le feu et laisser cuire pour que la crème épaississe, puis réserver.

 

Crème d’amandes :

60g de beurre mou

60g de poudre d’amandes

60g de sucre glace

1 œuf

1/2 bouchon de rhum  

 

Incorporer au beurre, le sucre, la poudre d’amandes et l'oeuf.

Réserver

 

Pour réaliser la crème frangipane, mélanger la crème d’amandes et environ 100g de crème pâtissière.

Le mélange doit être assez ferme, il faut donc réduire la quantité de crème pâtissière en fonction de la consistance voulue.

 

 

 

 

mosaique-galette-a-la-frangipanes-janvier-2013.jpg

 

 

 

 

 

 

Pour dresser la galette il faut :

 

2 rouleaux de pâte feuilletée

1 jaune d'oeuf battu

1 fève

 

Poser un rouleau de pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé. Badigeonner le pourtour de jaune d’œuf puis étaler la crème frangipane, ajouter la fève, recouvrir de l’autre pâte feuilletée et souder les bords avec précaution.

Décorer le dessus de la galette avec la pointe d’un couteau en évitant de percer la pâte.

 

Avant de faire cuire la galette, la badigeonner avec le jaune d’œuf restant et réserver au moins ½ heure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 175°.

Faire cuire environ 30mn.

5mn avant la fin de la cuisson, badigeonner la galette de sirop de sucre de canne pour qu’elle brille.

 

 

 

 la galette de 2013

 

 

 

 

  ordi_074.jpgimprimer la recette

 

 

copyscape

 

Je prends beaucoup de soin à réécrire mes recettes et à les illustrer pour que vous puissiez les imprimer et vous constituer ainsi un joli recueil de recettes .
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, noubliez pas de vous inscrire à la rubrique Avis de nouveaux articles !

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

mamie caillou 

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 15:30

 

Recette-Corse-des-haricots-a-la-figatellu.jpg

 

Cette recette typiquement Corse m'a été soufflée par le blog cuisinezcorse.com dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises. Vous y trouverez d'ailleurs bien d'autres recettes préparées avec cette saucisse traditionnelle et emblématique de l'île de  beauté, j'ai nommé le célèbre Figatellu.

Le figatellu contient de la viande de porc, maigre et gras, mais aussi et surtout du foie de porc qui lui donne son nom. Il y a autant de recettes de figatellu que de charcutiers ou de ménagères en Corse, mais on y retrouve toujours du vin rouge et beaucoup d'ail. Il est consommé séché ou frais et cuit, souvent grillé ou cuisiné avec des légumes secs. On trouve en Ariège, une saucisse qui ressemble de très près au figatellu, sous l'appellation "saucisse de foie". On déniche donc très facilement cette saucisse sur les marchés du Sud-Ouest, mais dans les autres régions de France, c'est peut-être plus compliqué. Cependant de nombreuses épiceries Corses fleurissent un peu partout de par la renommée de cette île et de sa cuisine.

La saison du Figatellu bat son plein, alors je vous encourage vivement à vous laisser tenter par cette recette du terroir qui enchantera les palais les plus audacieux.

 

J'ai utilisé pour cette recette des cocos frais que j'avais mis au congélateur quand c'était la saison, mais si vous devez cuisiner des haricots secs il faudra les faire tremper toute une nuit et augmenter considérablement le temps de cuisson. Attention à l'assaisonnement, ayez la main légère car le Figatellu est déjà bien épicé. 

 

 

Il vous faut :

 

500g de haricots cocos frais

Quelques dés de jambon sec

1 figatellu

1 verre de vin rouge

2 cuillères à soupe de concentré de tomate

2 échalotes

1 bouquet garni

Sel et poivre du moulin

 

 

Faire cuire les haricots frais dans une casserole d’eau environ 10 minutes, puis les égoutter et les réserver.

Dans une cocotte en fonte verser un filet d’huile d’olive et y faire revenir les échalotes émincées, les dés de jambon et le figatellu coupé en plusieurs morceaux d’environ 5cm de long chacun. Faire dorer le tout quelques minutes puis ajouter le bouquet garni et le concentré de tomate. Verser le vin rouge et remuer quelques minutes pour que les sucs se marient uniformément.

Ajouter les haricots dans la cocotte, assaisonner légèrement et verser un grand verre d’eau. Porter à ébullition, puis couvrir et laisser mijoter à feu doux environ 40 minutes. 

 

 

 

  mosaique-des-haricots-a-la-figatelle.jpg

 

  ordi_074.jpgimprimer la recette

 

 

copyscape

 

Je prends beaucoup de soin à réécrire mes recettes et à les illustrer pour que vous puissiez les imprimer et vous constituer ainsi un joli recueil de recettes .
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, noubliez pas de vous inscrire à la rubrique Avis de nouveaux articles !

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

mamie caillou 

Partager cet article

Repost0