• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

Vous voulez éditer votre propre livre de cuisine ou votre album de photos ! Je vous conseille...

     

24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 06:26

 

 

clafoutis-prune-et-abricot.jpg

 

 

Les abricots ont disparu des étalages jusqu'à l'année prochaine mais à la fin de l'été arrivent les pommes, les poires et... les scoubidous bidous...wouah ??? 

Mais non Caillou, les prunes bien sûr, juteuses et gorgées de soleil ! 

Connaissez vous la prune-abricot dont la chair à la couleur de l'abricot tout en conservant la texture et la saveur d'une prune bien juteuse ?

Pour être honnète je ne connaissais pas cette variété et je n'ai pas vraiment retrouvé le goût de l'abricot, mais ce fruit est très beau et rien que pour ça, il mérite que l'on parle de lui.  

 

prune-ou-abricot.jpg

 

J'adore les clafoutis et cette prune se prète bien à ce genre de dessert.

 

Il vous faut, pour 4 personnes :

 

2 beaux fruits

3 oeufs

100g de farine

1 sachet de sucre vanillé

120g de sucre

25cl de crème liquide

10cl de lait

1 pincée de sel

 

Mélanger les oeufs entiers et les sucres puis ajouter la farine et la pincée de sel.

Ajouter enfin la crème et le lait.

Verser la préparation dans des ramequins beurrés et poser au centre de chaque pêtit plat, la moitié d'un de ces jolis fruits.

Saupoudrer de sucre et mettre une noisette de beurre.

Préchauffer le four à 180°.

Faire cuire environ 25 minutes.

Servir tiède.      

 

 mosaique-clafoutis-prune-et-abricot.jpg

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

 

 

copyscape

 

Je prends beaucoup de soin à réécrire mes recettes et à les illustrer pour que vous puissiez les imprimer et vous constituer ainsi un joli recueil de recettes .
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, noubliez pas de vous inscrire à la rubrique Avis de nouveaux articles !

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

mamie caillou

 

 

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans LES DESSERTS et ENTREMETS
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 05:47

 

langue-de-boeuf-au-madere.jpg

 

 

Certains d'entre vous vont dire berk ! de la langue, quelle horreur !

D'autres vont dire...finalement cela ne doit pas être mauvais et d'autres encore diront, j'adore ça c'est super bon.

je fais partie de ces derniers car je trouve ce mets délicieux.

Par contre, savez vous que lorsque vous achetez du boeuf, vous avez très peu de chance que ça en soit.

Là je devine votre stupéfaction, mamie caillou déraille, c'est sans nul doute à cause de son âge !

Que nennie, vous avez bien lu, sur dix bêtes abattues, je ne suis même pas certaine que l'on trouve un boeuf...

Le boeuf coûte très cher à l'élevage car il ne fait que manger...il fait du lard...et c'est ce qui explique sans doute son prix au détail. Autant se dire tout de suite que la plus part du temps on mange de la vache, certaines races sont excellentes pour la viande, la Blonde d'aquitaine, la Charolaise, la Salers et bien d'autres.

Dans notre région par exemple, on vante la qualité du boeuf de Bazas, mais si le boeuf est bien présent le jour de sa fête à Bazas city, le reste du temps ce sont des vaches qui font la queue à l'abattoir.

Enfin si on achète son beef en super marché on a de grandes chances de devoir se contenter de ce que l'on appelle communément la vache de réforme, autrement dit une vache laitière en fin de carrière. Bien évidemment sa viande ne peut pas être aussi bonne car à la base cette bête n'est pas élevée pour ça.

Voilà en deux mots pourquoi un bon boucher est irremplaçable et c'est la fille d'un boucher qui vous le dit !

Nous avons la chance d'habiter près de La Boucherie du Parc.

 

BOUCHERIE DU PARC

  Franck BARBIERI

Boucher Abatteur

Charcutier, Volailler

Spécialiste Blonde d'Aquitaine

217 Avenue d'Eysines

33110 Le BOUSCAT 

05 56 08 66 86

 

Franck Barbieri est un passionné, un pro, un artisan comme on aime en rencontrer. Quand il parle de son métier il est intarrissable et je vous proposerai bientôt un article qui lui sera entièrement consacré, vous verrez son propos est intéressant.  

  DSCN1182.JPG

 

La semaine dernière nous avons eu la primeur d'une côte de boeuf car ce boucher en abat deux par an, mais c'est peu si l'on considère toute la viande débitée dans sa seule boucherie.

 

cote de boeuf

 

Je vous passe les détails, c'était un vrai régal !

Revenons à notre langue, elle demande un peu de préparation et beaucoup de cuisson mais croyez moi elle mérite vraiment toute votre attention.

 

Il vous faut :

 

1 langue de bœuf

2 oignons

1 carotte

1 branche de céleri

1dl de vin blanc

1 cuillère à soupe de fond de veau

2 gousses d'ail

1 bouquet garni

Sel et poivre du moulin
 

Pour la sauce

4 cl de madère

100g ce champignons de paris

50g de beurre

60g de farine

1 cuillère à soupe de crème fraîche

Sel et poivre du moulin


Faire dégorger la langue dans de l'eau froide.

Mettre dans le fond d'une cocotte les oignons émincés, la carotte épluchée et coupée en rondelles, le céleri épluché et coupé en petits morceaux et enfin le bouquet garni et l'ail écrasé. Assaisonner de sel et de poivre.
Poser la langue sur ces légumes.
Couvrir d'eau, ajouter le fond de veau et mettre sur feu doux pendant 10 min.
Ajouter le vin, augmenter légèrement l'intensité du feu et faire réduire aux 3/4, cocotte ouverte. Fermer la cocotte et laisser mijoter 2h.
Retirer la langue, l'éplucher et la couper en tranches.
   

Pendant la cuisson de la langue, préparer la sauce.
Nettoyer et émincer les champignons de Paris et les faire rissoler dans une noix de beurre.
Faire un roux avec 50g de beurre et 60g de farine, délayer avec le jus de cuisson de la langue jusqu'à obtenir une sauce onctueuse, laisser cuire environ 15 minutes puis ajouter une cuillère à soupe de crème fraiche.

Ajouter les champignons et le madère juste avant de servir, rectifier l'assaisonnement si cela est nécessaire.

 

 

 mosaique langue de boeuf au madère

 

 

 

   ordi_074.jpgimprimer la recette

 

 

copyscape

 

Je prends beaucoup de soin à réécrire mes recettes et à les illustrer pour que vous puissiez les imprimer et vous constituer ainsi un joli recueil de recettes .
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, noubliez pas de vous inscrire à la rubrique Avis de nouveaux articles !

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

mamie caillou

 

Partager cet article