• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

22 janvier 2021 5 22 /01 /janvier /2021 06:12

 

Avant de vous parler de la Carbonade flamande, partons à la découverte d'une autre spécialité culinaire des Hauts-de-France, peut être la plus célèbre, la flamiche au maroilles.

C'est l'émission "Les Échappées belles -Lille gourmand-" qui m'a mis cette recette dans la tête.

 

La fameuse Flamiche au maroilles du Nord...c'est sympa, normal c'est ch'ti et c'est bon !

 

Je ne pense pas être capable de trempouiller ma tartine de maroilles dans le café, mais déguster cette tarte crémeuse, sans doute quelque peu odorante dans mon imaginaire, ne devrait pas poser de problème, d'autant plus que ma curiosité est bien récompensée par le goût de ce fromage qui n'a aucun rapport avec son odeur.

 

La fameuse Flamiche au maroilles du Nord...c'est sympa, normal c'est ch'ti et c'est bon !

 

Quelques ingrédients sont nécessaires, mais aucune difficulté dans cette recette pour un résultat au delà de mes espérances.

Mon robot kitchenaid a pétri la pâte à ma place...car il est plus musclé que moi !

 

La fameuse Flamiche au maroilles du Nord...c'est sympa, normal c'est ch'ti et c'est bon !

 

Je vous recommande vivement...

 

 

La ­ Flamiche au maroilles

D’après une recette de Benjamin Bajeux

 

Il vous faut, pour 4 personnes :

 

200g de maroilles

180g de Farine

1 œuf

40g de beurre fondu

40ml de Lait

20g de levure fraîche

5 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse

Coriandre Persil et Noisettes hachées

Sel et poivre du moulin

 

Préparation de la pâte…

 

Dans un grand saladier (ou dans le bol du robot muni de la feuille), mettre la farine, du poivre et du sel puis mélanger.

Fouetter l’œuf et l’ajouter dans le saladier puis ajouter le beurre fondu et pétrir. Émietter la levure dans le lait tiédi et l’incorporer dans la pâte.

Pétrir énergiquement jusqu’à l’obtention d’une boule bien lisse et homogène.

La pâte doit reposer en deux fois…

Laisser reposer la pâte 30 minutes sous un linge humide et dans un endroit chaud.

Une fois les 30 minutes écoulées, enlever le linge et claquer la pâte pour que la levure vive et se mélange à nouveau dans la pâte.

Dans un plat à tarte mettre du papier cuisson et y déposer la pâte en l’étalant du bout des doigts. Laisser reposer à nouveau 30 minutes dans un endroit chaud et humide recouvert d’un linge.

 

Préchauffer le four à 200°C.

 

Découper 200g de maroilles en lamelles.

 

 

Émincer le persil et concasser les noisettes (ou utiliser de la poudre de noisettes).

 

 

Sur la pâte levée, étaler la crème fraîche, ajouter du poivre et du sel.

Déposer le mélange persil/noisettes, puis recouvrir de lamelles de maroilles.

 

 

Faire cuire au four 30 minutes.

 

 

Bon appétit !

 

 

Et encore une photo pour le plaisir ...

 

La fameuse Flamiche au maroilles du Nord...c'est sympa, normal c'est ch'ti et c'est bon !

 

imprimer la recette

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous vous sentez bien dans ma cuisine et que vous avez envie de revenir, je vous invite à vous abonner à la rubrique "Avis de nouveaux articles" afin d'être informé de la parution de chaque nouvelle recette

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires qui me sont précieux et que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

...à bientôt !

                                                         mamie caillou

 

Mentions légales

les textes et les images sont– sauf mention contraire – la propriété exclusive du blog " La cuisine de mamie caillou" et de son administrateur. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés sans un accord écrit préalable.

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2021 5 15 /01 /janvier /2021 06:10

 

Bien entendu les fêtes sont passées, mais la nouvelle année s'annonce un peu compliquée, c'est donc en cuisine que je vous propose de vous changer les idées. Voilà une recette qui a beaucoup plu à mes gourmands et je n'allais pas attendre Noël prochain pour la partager avec vous.

Cette recette est celle que m'a transmise mon cher papa. Les Noëls de mon enfance étaient très gourmands et j'adorai l'effervescence qui régnait dans la maison et dans la charcuterie familiale durant ces fêtes de fin d'année.

Si les galantines, les pâtés en croûte, les escargots et les foies gras se disputaient la vedette, les boudins blancs avaient ma préférence.

 

Les boudins blancs des fêtes de fin d'année...comme dans mes souvenirs d'enfant !

 

J'ai longtemps hésité à me lancer dans l'aventure de leur préparation, mais je ne regrette pas d'avoir sauté le pas. Un vrai régal !

Le fait maison démontre une nouvelle fois qu'il a de nombreuses qualités... Connaissance des ingrédients et de leur provenance, aucun rajout d'additif ou d'épaississant, que des produits naturels, c'est le top.

Bien entendu il faut prendre le temps de cuisiner, mais du temps on en a quand on est comme moi à la retraite !

Cette recette comporte quatre phases de préparation avant la cuisson

 

Il vous faut, pour une vingtaine de boudins :

3,5m à 4m de boyaux de porc pour saucisse de Toulouse.

1/  La Panade…

250ml de lait

125g de farine

75g de beurre

4 jaunes d’œufs

4g de sel

1g de poivre

0,5g de muscade

Dans une casserole mélanger les jaunes d’œufs avec la farine. Ajouter le beurre fondu et l’assaisonnement au bain-marie, bien malaxer à l’aide d’une spatule. Délayer petit à petit avec le lait bouillant. Faire cuire 10 minutes en fouettant continuellement. (Comme pour une sauce béchamel). Laisser refroidir en couvrant au contact.

2/  La farce…

500g de chair de volaille

250g  de viande maigre de porc

250g  de viande maigre de veau

250g  de gras de porc

Pour l’assaisonnement par kg de viandes mélangées…

15g de sel

2g de poivre

2g de 4 épices

1g de muscade

3/ Le lait infusé…

Faire bouillir pendant 10 minutes, puis filtrer…

750ml litre de lait

30g d’oignons émincés

4g de sucre

4g de cannelle

1 branche de persil et 1feuille de laurier

2 clous de girofle

Faire bouillir pendant 10 minutes le lait avec tous les ingrédients, laisser infuser 10 minutes et filtrer, puis réserver au chaud.

4/  La confection des boudins…

1,200kg  de farce

400g  de panade

30g de farine

7 blancs d’œufs

3 jaunes d’œufs

15g de sel

2g de poivre

2g de 4 épices

2g de muscade

 

Travailler la farce dans une bassine avec les blancs et les jaunes d’œufs, la panade et l’assaisonnement.

Verser petit à petit le lait chaud en remuant bien (avec les mains c’est encore mieux). Terminer en incorporant la farine en pluie et veiller à ne pas faire de grumeaux. L’appareil doit être lisse. Rectifier l’assaisonnement si besoin (si la pâte a des grumeaux, la chauffer au bain-marie en remuant vivement jusqu’à ce que le mélange soit homogène).

Confectionner les boudins dans les boyaux de porc préalablement trempés et soufflés. Diviser en boudins de mêmes longueurs en le tournant un sur deux dans le même sens.

Pour la cuisson…

Faire bouillir de l’eau dans une grande marmite, y plonger les boudins et ramener le tout à ébullition, puis hors du feu couvrir et laisser pocher 15 minutes environ. Les boudins doivent remonter à la surface de l’eau.

Les sortir de l’eau bouillante pour les plonger dans l’eau courante et froide durant environ 10 minutes. Les égoutter et les mettre entre deux linges jusqu’à refroidissement complet.

 

Pour des boudins blancs truffés, je rajoute dans la farce un petit bocal de brisures de truffes ou des trompettes de la mort préalablement hachées.

 

Les boudins blancs se dégustent grillés…

Piquer les boudins à l’aide d’une aiguille fine, les envelopper dans du papier sulfurisé grassement beurré, cuire doucement jusqu’à une belle couleur.

 

Les boudins blancs des fêtes de fin d'année...comme dans mes souvenirs d'enfant !

 

imprimer la recette

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous vous sentez bien dans ma cuisine et que vous avez envie de revenir, je vous invite à vous abonner à la rubrique "Avis de nouveaux articles" afin d'être informé de la parution de chaque nouvelle recette

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires qui me sont précieux et que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

...à bientôt !

                                                         mamie caillou

 

Mentions légales

les textes et les images sont– sauf mention contraire – la propriété exclusive du blog " La cuisine de mamie caillou" et de son administrateur. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés sans un accord écrit préalable.

Partager cet article

Repost0