• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 09:00

morue-pommes-de-terre.jpg



Une recette de saison...
Lorsque j'étais enfant nous en mangions tous les vendredi, c'était le jour du poisson et en auvergne à part les poissons de rivière, si vous n'habitiez pas "à la ville"...vous mangiez autre chose.
La morue par contre, l'épicier du coin en vendait tout le temps, car salée et séchée elle se conserve très longtemps. Bien entendu, il fallait la faire dessaler vingt quatre heures, si ce n'est pas trente six heures pour pouvoir la manger.
Ma grand-mère, ma mère la préparaient toujours ainsi et aujourd'hui, mes filles le font elles aussi et sans peut être savoir que c'est une recette Portugaise.
J'aime bien ces recettes qui font partie du "patrimoine" d'une famille car elles nous ramènent toutes à nos souvenirs, elles évoquent des moments, des couleurs, des odeurs qui viennent frapper notre mémoire.



On distingue différents types de morue, en fonction du mode de salage.

- La morue salée : c’est la morue la plus courante en France. Elle est salée à bord, puis rincée et brossée au port, avant d’être ressalée.
- Le filet de morue : le cabillaud est brossé, lavé, puis pelé et désarêté. Il est ensuite blanchi et légèrement salé.
- La morue verte : on en trouve très rarement en France, mais plus souvent au Portugal et dans le bassin Méditerranéen. Pour cette préparation, le cabillaud est salé mais non séché, et vendu en tonneau. Cette morue dégage une odeur très forte.
- Le stockfisch : le poisson est séché à l’air libre.

 

morue-salee.jpg


Avant de préparer la morue, il faut la dessaler pendant 24 à 36 heures. Deux techniques sont possibles pour ce dessalage : soit sous un filet d’eau courante, soit dans plusieurs eaux.

 

Le terme "morue" désigne un cabillaud séché et parfois salé. La France est le seul pays à faire cette distinction, puisque partout ailleurs on appelle ce poisson indistinctement "morue" ou "cabillaud". Cela s’explique par le fait que la France fut longtemps le seul pays à distinguer, lors de la pêche, le poisson commercialisé frais (cabillaud) de celui séché et salé (morue).
(source: le journal des femmes)

         mosaique-preparation-morue.jpg 


Il vous faut pour 4 ou 5 personnes:

Un bon morceau de morue salée
Du lait
1 bouquet garni
1,5kg de pommes de terre
4 gousses d'ail
de l'huile (pour moi ce sera de l'huile de pépins de raisin)
De la crème fraîche épaisse

Du persil
Du poivre 

Les quantités sont aléatoires, elles dépendent du nombre de convives mais surtout de leur appétit.
J'ai pour habitude de préparer ce plat un peu au pifomètre et de toute façon s'il y en a trop pour un repas, ça se réchauffe très bien.

Dans un premier temps, il faut faire dessaler la morue et le temps dépend du séchage et du salage, si elle est très sèche il faudra au moins 24h, sinon une nuit devrait suffire en changeant deux fois l'eau de trempage.
Pour faire cuire la morue, la mettre dans une casserole remplie de lait coupé d'un peu d'eau.
Ajouter un bouquet garni et porter à ébullition puis éteindre le feu sous la casserole, couvrir et laisser ainsi, au moins 45 minutes.
Lorsque la morue est cuite, l'égoutter et l'effeuiller entre les doigts en prenant soin d'enlever toutes les arêtes puis la réserver.
Je vous conseille de goûter la morue pour savoir s'il sera nécessaire de saler les pommes de terre.  
Éplucher les pommes de terre et les couper en lamelles assez fines. Les mettre à cuire dans une grande poêle avec un peu d'huile et deux ou trois gousses d'ail.
Lorsque les pommes de terre sont bien cuites, ajouter la morue effeuillée dans la poêle, poivrer et ajuster l'assaisonnement en sel, si nécessaire.
Mélanger intimement la morue et les pommes de terre en rajoutant 2 bonnes cuillères à soupe de crème fraîche au moment de servir et un peu de persil haché. 

Ce plat peut être accompagné d'une salade et le repas est prêt.

Bon appétit ! 

                                                 imprimer la recette

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 09:00


      saute-de-porc.jpg


Aujourd'hui papy caillou a décidé de manger du foie de biche, nous allons faire bande à part, car pour moi pas question de manger le coeur ou tout autre abat de cette pauvre bête.
Pour moi ce sera donc, Sauté de porc aux pruneaux, je vais pouvoir me régaler d'un plat salé sucré comme je les aime.
Pour les pruneaux d'agen, j'utilise des pruneaux mi-cuits géants, venus directement du panier du producteur, qui sont excellents et à un prix plus que raisonnable.
Rassurez vous ce billet n'est pas "sponsorisé
", je vous donne simplement une bonne adresse que je vous conseille de noter.

                                                   
Martine et Bruno ROSSI
                                                                47170 LANNES 

                                                               
 Tel : 05.53.97.32.98

pruneaux et porc



Il vous faut :

 

1kg de porc en morceaux

2 oignons

1 cuillère à café de fond de veau

4 clous de girofle

1 cuillère à café de cannelle en poudre

Une dizaine de pruneaux

Quelques amandes effilées

1 cuillère à café de miel

 

Émincer les oignons et couper la viande en cubes.

Mettre la viande et les oignons dans une cocotte et faire dorer pendant quelques minutes, ceci sans matière grasse.

Recouvrir d’eau, ajouter le fond de veau et les épices puis laisser mijoter à couvert pendant 45 minutes.

Faire gonfler les pruneaux dans de l’eau bouillante pendant 15 minutes.

Ajouter les pruneaux et le miel à la viande puis laisser mijoter à couvert  à découvert 45 minutes en remuant régulièrement et en ajoutant un peu d’eau si besoin.

Faire griller, à sec, les amandes dans une poêle.

Mettre la viande dans un plat de présentation et parsemer d’amandes.

On peut accompagner ce plat de pâtes fraîches.

 

Servir très chaud.



                                                                                        imprimer la recette


            N'oubliez pas que 
Le 150ème inscrit sur mon blog à la rubrique
                          " Avis de nouveaux articles "
recevra un cadeau...mais faites vite... nous n'en sommes plus très loin !!!

Partager cet article

Repost0