• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 09:00

 

bûche de Noël

 

 


Voici la recette dont je vous ai parlé pour Noël.
Oui, je sais, je suis en retard...mais il n'est pas trop tard pour autant.

Ce dessert peut se présenter sous plusieurs formes, la bûche n'est qu'un exemple.
Il s'agit en fait d'un coeur fruité et épicé entouré d'une mousse au chocolat.
Vous pouvez voir sur la photo deux mousses différentes, l'une est au chocolat noir, l'autre au chocolat au lait.
Le socle est fait de biscuits à la cuillère imbibés de jus d'orange.

La préparation se décompose en deux étapes.

Parlons tout d'abord du coeur, l'insert, c'est ainsi que ça se nomme.
Il faut se procurer un moule à insert ou le bricoler soi même avec une moitié de rouleau en carton recouvert de papier d'aluminium.
Ensuite vient la bûche et là aussi, soit vous bricolez, soit vous faites comme moi, vous achetez un moule à bûche que vous garderez le restant de votre vie...et même s'il ne sert pas souvent, il fera partie de ce matériel qui vous semble totalement indispensable...être foodista, ça se mérite !

Voilà pour le matériel, à présent à vos casseroles ! 

Pour l'insert

Il vous faut :

250g de mascarpone
1 sachet mangues/pêches et pain d'épice de chez Mr Picard
75g de sucre
3 oeufs

Dans une casserole, faire compoter les fruits, doucement, sur le feu.
Ajouter le sucre puis mixer et laisser refroidir.
Mélanger intimement le mascarpone avec les jaunes d'oeufs, ajouter à cette préparation les fruits.
Monter les blancs en neige très ferme.
Incorporer les blancs, doucement, au mélange précédent.
Couler la crème obtenue dans le moule à insert et mettre au congélateur.

Pour la bûche 

Préparer deux mousses au chocolat, l'une au chocolat noir, l'autre au chocolat au lait en ajoutant dans chacune des préparations 3 feuilles de gélatine.

 

 


Il vous faut:

 


200g de chocolat noir (lait)

6 œufs

1 pincée de sel
+3 feuilles de gélatine 


Faire fondre le chocolat au bain-marie, ajouter les jaunes d’œufs et bien mélanger.

Monter les blancs en neige ferme en ajoutant la pincée de sel.

Mélanger les deux préparations délicatement pour ne pas faire redescendre les blancs.

 

                              imprimer la recette de la mousse


Répéter cette opération avec le chocolat au lait.

La gélatine doit être incorporée dans le chocolat fondu et chaud après avoir été ramollie dans un bol d'eau froide.

 

 

 

mosaique buche de noel


Dans le moule à bûche, couler la mousse au chocolat noir, disposer l'insert au milieu, recouvrir de la mousse au chocolat au lait, égaliser la surface et recouvrir de biscuits à la cuillère imbibés de jus d'orange.
Conserver au congélateur et sortir 15 minutes avant la dégustation.

                                                                      
imprimer la recette de la bûche

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 09:00

poulet-a-la-creme-facon-mamie-caillou.jpg




Si je vous dit qu'au tout début de ce mois de janvier papy caillou a ramassé un plein panier de champignons, vous n'allez pas me croire...et pourtant c'est la vérité... vraie de vraie!
Des chanterelles, ça c'est plutôt normal, mais des pieds de mouton, en cette saison, cela tient du miracle...miracle de la nature ou dérèglement des saisons, je n'en sais rien. Ce que je peux affirmer, c'est que dans l'assiette, ça ne fait pas grande différence.

Les Pieds de mouton sont des champignons délicieux.


pied-de-mouton-copie-1.jpg




Il est préférable d'ôter, en grattant avec le pouce ou une petite cuillère, les aiguillons que vous pouvez voir sous le chapeau et ce pour supprimer l'âpreté de ce champignon qui a l'avantage de ne pas réduire à la cuisson.
Eviter de l' épicer de trop pour vous saisir de sa saveur des plus admirables. il surprend par un goût de noisette très agréable.
Pour certains, le mieux consiste à le déguster seul, donc sans accompagnement, par simple cuisson à feu doux dans une poêle légèrement beurrée.
J'ai l'audace de prétendre qu'il est au sommet de sa gloire accompagné d'une viande blanche ou d'une volaille.

Il vous faut un bon poulet fermier, de ceux qui peuvent courir en liberté (ou presque), cuisiné à ma façon, accompagné d'une poêlée de ce champignon sauvage, un vrai régal vous dis-je, pour un lendemain de fêtes pas tout à fait ordinaire.


mosaique poulet à la crème



Un mirepoix de petits légumes, arrosé de vin blanc, dans lequel on fait cuire les morceaux de poulet après les avoir fait rissolés et les avoir flambés à l'armagnac.
Le tout lié, en fin de cuisson, avec de la crème fraîche et servi accompagné de pieds de mouton poêlés.
Un beau programme en perspective...n'est-ce pas?
Si l'on rajoute à cela une poignée de pousses d'épinard juste tombées au beurre, le plat est complet et les papilles comblées.

Il vous faut, pour deux personnes :

1 blanc de poireau
1 carotte
2 échalotes
2 ou trois champignons de paris
2 gousses d'ail
1 cuillère à soupe de beurre

25cl de vin blanc
25cl d'eau
1 cube de bouillon de volaille

2 ailes ou deux cuisses de poulet...ou l'aile et la cuisse...c'est comme vous voulez...
1 cuillère d'huile de pépins de raisin
De l'armagnac pour flamber
Sel et poivre du moulin

De la crème fraîche pour lier la sauce.


Commencer par préparer le mirepoix en coupant tous les légumes en petits morceaux.
Dans une cocotte les faire revenir doucement dans le beurre puis les mouiller avec le vin blanc.

Mettre ensuite dans la cocotte les morceaux de poulet que vous aurez fait revenir à la poêle avec l'huile de pépins de raisin et que vous aurez flambés à l'armagnac.
Ajouter le verre d'eau et le cube de bouillon de volaille, ajuster l'assaisonnement en sel et en poivre.
Laisser cuire environ 30 minutes.
Sortir le poulet et le garder au chaud dans un plat.
Filtrer la sauce en réservant les légumes.
Lier la sauce avec la crème fraîche. Rectifier l'assaisonnement si besoin.

Servir à l'assiette en dressant d'un côté les légumes et de l'autre le poulet arrosé de sauce.
Vous pouvez également servir quelques jeunes pousses d'épinard à peine revenues dans un peu de beurre. Elles donneront un peu de couleur à votre plat et ne gâcheront en rien les saveurs.

Les pieds de mouton sont poêlés et servis nappés de sauce.

                                                       imprimer la recette

Partager cet article

Repost0