• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 09:00

      Anne du blog "Papilles et Pupilles" nous propose de partir à la découverte des spécialités de nos villes, nos départements, nos régions ou même  nos pays...
           
                                           

                                                                        blog tour


En auvergnate, fière des spécialités de sa région, je vais vous parler du Chou farci.


...Le seul que j'aime vraiment, celui qui  met l'eau à la bouche.
Quand il cuit, l'odeur qui vient du four émoustille vos papilles et je n'ai, à ce jour, vu personne y résister.

Il m'a fallu quelques années pour le faire aussi bien que ma maman...un bon chou farci, ça se mérite...mais je crois y être arrivée.

Il n'est ici pas question de chou reconstitué, de légumes pour l'accompagner, de bouillon pour le cuire.

Je vous parle d'un plat typique de ma région, qui cuit deux heures au four et que l'on démoule comme un gros gâteau.


                                 

Une salade me semble pouvoir l'accompagner...d'autant qu'à lui tout seul il peut faire un repas !

Dans la famille c'est plus qu'un plat apprécié...c'est une tradition. Je tiens la recette de ma mère, qui la tenait elle même de sa belle-mère, qui elle aussi la tenait de sa mère et moi j'ai bien l'intention d'apprendre à mes filles à le faire.

Je souhaite que mes arrières, arrières petits-enfants puissent le déguster encore en espérant que d'ici là les choux n'aient pas disparu de la surface de la terre...ne soyons pas pessimistes !!!

Je suis intarissable sur ce sujet mais à présent je vous confie...


          Blog de mariecaillou :LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU, chou farci...à l'auvergnate.


 ...La recette.


Mieux vaut utiliser un chou vert frisé qu'un chou blanc...question de goût ! de plus ils sont meilleurs après le gel... mystère de la nature!

Il va falloir effeuiller votre chou pour le blanchir à l'eau bouillante. Une fois cette opération terminée, laisser les feuilles s'égoutter dans une passoire.


Pour la farce, il vous faut:

  • 200g de chair à saucisse 
  • restes de viande de porc ou de veau
  • 100g de lard gras salé (à mon sens indispensable,  ma mère disait qu'il fallait même qu'il soit légèrement rance)
  • 1 oignon
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d'ail
  • 1 bouquet de persil
  • 1 botte de blettes ( dont on n'utilisera que le vert )
  • de la ciboulette si vous en avez...cette farce doit être bien verte.

Hacher finement tous les ingrédients et les incorporer à une pâte à crêpe épaisse, préparée avec 4 oeufs, de la farine et du lait.

Saler, poivrer et ajouter un peu de noix de muscade.

Il faut vous munir d'une cocotte en fonte, y faire chauffer un fond d'huile végétale, ma grand-mère se servait de saindoux et de bardes de lard gras mais au fil du temps la recette s'est un peu allégée !...  (un tout petit peu !).

Hors du feu, disposer dans le fond de la cocotte, une couche de chou ( il doit grésiller dans la matière grasse brûlante) suivie d'une couche de farce et ainsi de suite ...terminer par des feuilles de chou, les plus grandes, de façon à bien lisser la surface. Couvrir le chou d'une feuille de papier d'alu (en épousant ses formes).

Préchauffer le four à 200°.

Faire cuire environ 1h30, puis ôter le papier d'alu et laisser cuire encore 15 minutes, le temps que votre chou soit doré de toute part.

Démouler, couper des tranches un peu épaisses et servir chaud.


Je vous souhaite un très bon appétit !


J'aime également rajouter quelques pruneaux dans la farce mais ceci m'est très personnel.

Vous pouvez également réchauffer ces tranches de chou farci à la poêle, dans un peu de beurre, certes ce n'est pas diététique mais ce n'est que du bonheur !

                                                                    imprimer la recette

Vous trouverez cette recette et bien d'autres sur Recettes d'Auvergne

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 08:00
Je viens de découvrir les résultats du concours " manger des yeux ...ne nuit pas à la santé" édition du mois de novembre 2009, concours culinaire et littéraire.
Je déplore que pour cette édition, le vote des lecteurs ne soit pas pris en compte mais c'est le jeu, c'est ainsi...
Dommage, ce concours n'avait de littéraire que le nom, je n'y ai vu que des photos...
Et tous les goûts, comme tous les champignons sont dans la nature.
Vous trouverez les résultats ici


Félicitations aux gagnantes, Gracianne, Zabelle et Mélody pour les photos suivantes

                 champignons-by-gracianne.jpg  By Graciane  


                                              http://img39.imageshack.us/img39/9485/zecourlis.jpgBy Zabelle



                                                  melody.JPG By Melody



Je ne peux résister à la tentation de vous livrer ci-dessous mon essai de poème qui illustrait une photo"culinaire" qui, si elle n'a pas plu au jury, a fait la joie de ceux qui en ont dégusté la vedette...et cette année ce champignon a gagné ses étoiles, tant il était bon.

...Pour le plaisir...


assiette-de-c-pes.jpg


                                              Corolle des bois…couronne de roi !

 

 

J’ai grandi dans les bois sous un tapis de feuilles

Innocent que j’étais de me croire le roi

Le roi de la forêt, que personne m’en veuille

N’est pas cèpe qui veut, car c’est place de choix

 

De mon chapeau précieux, j’ai soulevé les feuilles

Sans savoir qu’un chasseur guettait ce moment là

Malheureux que j’étais, d’un seul coup, oui d’un seul

Il a coupé ce pied qui me servait de mât

 

J’ai dormi sur la mousse au fond d’un grand panier

Où d’autres rois encore sont venus se coucher

Faisant le beau, le frais, le fringant petit roi

Me revoilà vedette en ce très joli plat

 

Cette assiette est pour moi mon dernier tour de scène

Je suis sûr chers lecteurs qu’elle vous réjouira

Et pour vous dire adieu et à l’année prochaine

A vous tous mes amis, je vous dis, chapeau bas !

  

Mamie caillou

          

Partager cet article

Repost0