• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 06:00

 

6.JPG

 

 

La semaine dernière, j'ai eu la chance de participer à une journée d'apprentissage à la photo culinaire.

 

Cuis'in les ateliers est un lieu agréable et convivial. Le maître des lieux, Jésus Hurtado, avait pour l'occasion mis sa cuisine à notre disposition et c'est sous l'oeil expert d'une professionnelle, Isabelle Rozenbaum, spécialisée dans la prise de vue culinaire, que nous avons fait nos premiers pas au pays des images.

 

Ce fut une expérience formidable et en fin de journée nous avions appris plein de choses qu'il va falloir assimiler pas à pas.

Le plus important étant certainement de réfléchir au regard que l'on pose sur les gens et sur les choses.

Savoir ce que l'on veut raconter en images...écrire avec de la lumière...n'est-ce pas merveilleux ?

 

Nous avons également cuisiné avec Chef Jésus et partagé un repas bien sympathique qui a donné lieu à un exercice pratique avec nos appareils photos.

 

Isabelle est une artiste qui sait communiquer sa passion et jusqu'à présent elle ne dispensait ses cours que dans son atelier parisien. 

Installée depuis peu dans notre région, nous pourrons peut-être travailler avec elle, à Bordeaux, de temps en temps...

Merci Isabelle pour ta patience et ton envie de partager ce savoir-faire qui nous laisse rêveur, la tête dans les étoiles.

 

Son dernier ouvrage s'intitule Inde et voici ce qu'elle dit :

 

"Aujourd’hui, dans le monde mécanisé, la main demeure encore un signe d’humanité. Sa gestuelle, sa précision et sa sensualité me fascinent. Quand je la photographie, j’observe sa danse mesurée dans la transformation des matières et dans la précision de ses actions. Chacun de ses gestes est un langage, celui de ses ancêtres."

 

Je vous invite à consulter son blog  "L'Oreille culinaire".

 

Je salue amicalement Andréa, Annie-Claude et Oliver, sans oublier Chef Jésus, en espérant que ce cours aura une suite car, c'est le cas de le dire, nous resterions sur notre faim et pour des passionnés de cuisine ce serait un comble. 

 

 

  1.JPG

 

 

  3.JPG

 

 

 

5.JPG

 

 

 

 

2.JPG

 

 

 

 

4.JPG

 

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 05:46

 

gateau-the-brun-au-cafe.jpg

 

 

Sandra et Marie nous propose un petit concours : " les bons goûters de maman".

 

 Mamie de cinq merveilleux enfants...Théo et Lola que sont venus rejoindre Matéo, Eva et Baptiste, je crois pouvoir dire que le goûter qui leur procure le plus de plaisir c'est ce délicieux et si simple gâteau au café.

Il me rappelle mon enfance et celle de mes filles, il a toujours autant de succès et j'ai lu ça et là qu'il était une vedette.

J'en veux pour preuve ce poème écrit par Ange7, un de ses admirateurs, il avait choisi cette photo pour illustrer son texte qu'il avait intitulé :

                                               

 

"la recette du bonheur" 

 

 

 

mamiecaillou.jpg

 

 

Pour faire mon gâteau préféré,
il faut des “thé Brun”, du café,
beaucoup de beurre, autant de sucre,
et de la pluie trente minutes .
Pendant que l’eau bat la fenêtre,
tremper un à un les biscuits
dans le café qui refroidit.
C’est opération délicate,
il faut imbiber sans casser,
Il faut que la pâte soit moite
mais garde son intégrité.
Aligner au fond de son plat,
un beau placard quatre par trois.
Tandis que les gouttes redoublent,
mélanger le sucre et le gras
jusqu’à l’obtention d’une crème
à damner un saint en carême.
Lors avec tout l’art du maçon,
beurre-mortier, brique-biscuit,
monter un mur qui fleure bon
jusqu’à épuiser les produits.
Bien que la tentation soit grande,
ne pas consommer sur le champs,
mais au frigo -ou au Greenland-
laisser durcir les éléments.
On peut sur la dernière couche,
-qui doit être faite en biscuits-
napper de chocolat coulis
pour mettre une dernière touche.
Moi, je n’y ajoute plus rien,
et tandis que la pluie s’éteint,
j’attends que lentement soit prêt,
enfin, mon gâteau préféré.

 

 

La recette est toute simple.

 

Il vous faut :

 

1 paquet de gâteaux Thé Brun de LU

120g de beurre ramolli

13 cuillères à café de sucre glace

2 jaunes d'oeuf

2  blancs d'oeuf  montés en neige mais pas trop fermes

1 bol de café très fort

 

Mélanger fermement le beurre ramolli et le sucre, ajouter les deux jaunes puis les blancs en neige.

Garder cette préparation au réfrigérateur.

Faire un café très fort, puis garnir un moule à cake de papier film.

Faire ensuite plusieurs couches de gâteaux trempés dans le café encore chaud, puis de crème. 

Terminer par une couche de gâteaux.

Mettre au réfrigérateur une nuit.

Le lendemain, démouler le gâteau au moment du goûter et le décorer de chocolat râpé ou de vermicelles en chocolat.

 

Attention, en fermant les yeux vous allez voyager dans le temps!!!!

 

 


                                                                                         imprimer la recette

                                                                        copyscape

 

Partager cet article

Repost0