• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

Vous voulez éditer votre propre livre de cuisine ou votre album de photos ! Je vous conseille...

     

1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 18:30

 

 

boulangerie-Graziani.jpg

 

 

Je crois pouvoir dire que j’ai compris la signification du mot « racine » en découvrant la Corse et ses habitants.

Les villages sont accrochés à la terre et à la roche, les hommes en sont les gardiens et leur attachement est le garant de leur durée dans le temps.

Une seule question me vient à l’esprit : mais pourquoi n’avons-nous pas été capable d’en faire autant sur le continent ?

Ici les promoteurs sont rois, leurs désirs font la loi.

Là-bas la nature a ses droits et les hommes la respectent.

   nature et village corses

 

 

Les vacances sont finies mais nous reviendrons certainement sur cette île car elle nous a conquis.

En attendant, il nous reste les souvenirs, les photos et les belles rencontres faites dans ces villages restés à l’abris du temps.

 

Je pourrai vous parler du charcutier de Murato, de son fumoir à saucisson, coppa, lonzu, figatellu ou autre spécialité…

  Charcuterie-de-Murato.jpg

 

J’ai choisi de vous parler du boulanger de Rutali.

 

  mosaique le boulanger de rutali

 

 

 

Lorsque l’on veut acheter du pain, le choix de nos jours est kafkaïen.

Boulangerie traditionnelle, dépôt de pain, pain cuit au feu de bois, pain cuit sur place, pain pétrit on ne sait où…la galère !

J’espère qu’un vrai boulanger a élu domicile près de chez vous, les habitants de Rutali, eux, ne se posent pas de question, ils ont la chance d’avoir dans leur village un boulanger digne de ce nom.

De père en fils, on est boulanger chez les Graziani.

Le four n’a pas changé depuis trois générations et les gestes sont les mêmes.

Les fougasses accompagnent les boules de pain. La spécialité reste la galette au fromage dont je n’ai pas su retenir le nom.

Raimu avait sa place dans ce décor authentique que Marcel Pagnol aurait adoré.

Je ne vous en dit pas plus, les images qui suivent vont, je l’espère, vous faire partager mon plaisir…

 

 

 

 

                                                   ... A  prestu !

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans BAVARDAGES
commenter cet article

commentaires

eva 13/10/2010 15:52


moi je connais la bas le pain est la charcuterie est tres bonne


prunelle 09/08/2010 21:58


la Corse...une grande passion chez nous !
d'ailleurs j'ai un chat corse sur les genoux, on l'a ramené il était minuscule !
On a séjourné à Silvareccio chez des amis .c'est pas loin de Rutali !


cojocano 02/08/2010 14:03


j'aurai bien aimé voir ça


brigitte 02/08/2010 08:09


aaaaaaaaah la Corse nous avons habité 7 ans à Aiacciu....nous l'avons parcourue du nord au sud par terre et par mer, j'y ai laissé un peu de mon âme....
Tu es allée en bateau ? pas depuis Nice j'espère ???
bon retour et garde longtemps l'odeur du maquis en toi !!


joelle 02/08/2010 05:36


Merci de nous faire partager une partie de tes vacances. Tes photos sont spendides.
Bon lundi
Bisous
Joëlle


tatie boulette 02/08/2010 05:36


je suis enchantée de le connaitre , je ne connais pas ce village , mes parents sont à Poggiolo un petit village aprés Sagone au dessus d'Ajaccio ! bonne journée et un grand merci pour le partage
bises manuela


armelle 01/08/2010 23:35


Le rêve,c'est magnifique merci pour tes photos,gros bisous!