• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Pour vous faire plaisir, ou faire plaisir à quelqu'un qui vous est cher...

20 janvier 2023 5 20 /01 /janvier /2023 06:24

 

Au XVIIIe siècle, l’osso buco faisait déjà partie de la cuisine traditionnelle de Milan, mais il était considéré comme un plat réservé aux nobles. Aujourd’hui, il est sans doute le plat de viande le plus populaire de Milan et ses alentours.

 

Osso bucco de veau et risotto au safran...un petit tour en Italie, vous me suivez !

 

Ce plat de viande est un élément incontournable de la cuisine de Lombardie.

Le mot « osso buco », que l’on traduirait en français par « os troué », désigne une partie de la rouelle de jarret de veau qui possède un os creux garni de moelle. Pour vous en dire plus côté histoire avec un grand H, j'ai fait appel aux ressources du web... 

 

 

 

Bien entendu, au Moyen-Âge la tomate n’avait pas encore été introduite en Europe. C’est pourquoi la préparation était signalée comme “in bianco“. Aussi appelé “òs büüs” en dialecte milanais, ce plat fonde sa spécificité sur une coupe de viande bien particulière et sur son mode de cuisson. La viande est celle d’un veau de lait, la coupe est transversale et obtenue à partir de la segmentation de l’os de façon à conserver la moelle et rendre la viande plus tendre. Une autre particularité de l’Ossobuco est l’ajout de gremolata, un persil haché avec de l’ail et aromatisé avec un zeste de citron, L’osso buco est aussi accompagné de risotto au safran.

Mais revenons à notre réalité et passons en cuisine...

 

Osso bucco de veau et risotto au safran...un petit tour en Italie, vous me suivez !

 

Il vous faut, pour 4 personnes :

 

4 belles tranches de jarret de veau avec os et moelle

1 Litre de bouillon de viande

1 oignon

2 gousses d’ail

3 cuillères à soupe d’huile d’olive

50 g de beurre doux

50 g de farine

Le zeste d’1/2 citron jaune

1 verre de vin blanc sec

3 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 verre de vin blanc sec

Persil

Sel et Poivre du moulin

 

Préparer la viande…

Avec l’aide d’une paire de ciseaux, couper la membrane extérieure à plusieurs endroits, de sorte à ce que les tranches ne se rétractent pas lors de la cuisson.

Faire chauffer l’huile d’olive et le beurre dans une poêle, y faire suer l’oignon émincé et pendant ce temps fariner la viande. Déposer les tranches de viande dans la poêle et les faire revenir de chaque côté, mouiller avec le vin blanc, puis couvrir de bouillon de viande.

Laisser mijoter au moins 1h30’ à feu doux en couvrant partiellement. Remuer de temps en temps, et si nécessaire ajouter quelques louches de bouillon.

Dès que la viande est cuite, prélever la moelle et la mélanger à la sauce.

 

Préparer la « gremolata »…

Mélanger l’ail et persil hachés avec le zeste du demi-citron.

Ajouter cette préparation à la viande, puis servir bien chaud

 

Vous pouvez également ajouter du coulis de tomate à votre osso buco à la milanaise. Pour ce faire, après avoir arrosé la viande avec le vin blanc, ajoutez 300 ml de coulis de tomate et laissez mijoter

Osso bucco de veau et risotto au safran...un petit tour en Italie, vous me suivez !

Selon la tradition milanaise, cet osso bucco s'accompagne d'un risotto au safran.

Pour préparer le risotto au safran, faire d'abord infuser les pistils de safran pour en libérer tous les arômes. Dans un verre, verser un fond d'eau chaude et y déposer les pistils de safran. Laisser reposer au minimum 1 heure et au mieux toute une nuit.

Pour le riz je ne peux que vous conseiller un riz spécial risotto (Arborio ou Carnaroli)

Pour réussir ce fameux risotto, commencer par faire revenir 1échalote émincée et une gousse d'ail écrasée dans du beurre avant de faire revenir les grains de riz, puis déglacer au vin blanc. Terminer la cuisson en ajoutant le bouillon, louche après louche. Ajouter le safran infusé. Ne pas oublier la liaison hors du feu avec le parmesan râpé et du beurre bien froid (la mantecatura).

 

Je vous souhaite un bon appétit !

 

Imprimer la recette

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous vous sentez bien dans ma cuisine et que vous avez envie de revenir, je vous invite à vous abonner à la rubrique "Avis de nouveaux articles" afin d'être informé de la parution de chaque nouvelle recette

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires qui me sont précieux et que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

...à bientôt !

                                                         mamie caillou

 

Mentions légales

les textes et les images sont– sauf mention contraire – la propriété exclusive du blog " La cuisine de mamie caillou" et de son administrateur. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés sans un accord écrit préalable.

Partager cet article

Repost0

commentaires

U
coucou avec un tel risotto bien sur que je te suis en Italie quel régal, bisous
Répondre
G
Il est parfait ton risotto comme on le déguste à la milanaise il me met en appétit bisous
Répondre
C
Mamie caillou, bonsoir, combien faut-il mettre de riz pour le risotto ..<br /> Merci pour vos si belles recettes...<br /> Je salive dans mon coin ..<br /> Merci encore ..
Répondre
M
Bonjour Colomba, merci pour l'attention portée à mon blog. Vous trouverez dans le menu déroulant se trouvant à gauche de mon blog, une rubrique RIZ et là vous aurez des recettes de risotto
I
Quand il est bien cuisiné comme chez toi, l'osso buco est une merveille de la gastronomie italienne<br /> J'ai aimé le côté historique de ton message, apprendre tous les jours !
Répondre
M
merci IRISA et bonne semaine !
M
Un plat superbe et bien appétissant ! <br /> Bonne soirée, bises.
Répondre
S
bien sur que je ta suis avec plaisir et gourmandise!!! bisous
Répondre
L
Voilà qui me met l'eau à la bouche de bon matin.
Répondre
C
nous adorons l'osso bucco à la maison<br /> ton plat me plait beaucoup<br /> bonne journée
Répondre