• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Retrouvez moi sur...

16 avril 2021 5 16 /04 /avril /2021 05:10

 

Les Oreillettes sont au Sud de la France ce que les Merveilles sont au Sud-Ouest ou les Bugnes à la région Lyonnaise.

 

Les Oreillettes de mémé Élise...nostalgie quand tu reviens !

 

Mémé Élise, la grand-mère de mon chéri, préparait ces beignets pour le mardi gras et il en a gardé un souvenir inoubliable...à chacun sa madeleine de Proust !

 

Les Oreillettes de mémé Élise...nostalgie quand tu reviens !

 

Cette année, nous sommes un peu en retard pour les beignets, mais pourquoi attendre le prochain mardi gras, autant se régaler quand l'envie se présente !

 

Les Oreillettes de mémé Élise...nostalgie quand tu reviens !

 

La difficulté reste ici de faire en sorte que la pâte soit étalée, étirée, le plus finement possible. Ensuite dès que l'on plonge les morceaux de pâte dans l'huile bouillante, c'est un régal que de les voir se tortiller et se boursoufler en formant de grosses bulles.

 

 

 

 

Une fois saupoudrées de sucre glace, elles sont magnifiques !

Un conseil n'hésitez pas à forcer sur les parfums, vanille et agrumes, car cela fait tout le charme des ces jolies oreillettes.

 

Les Oreillettes de mémé Élise...nostalgie quand tu reviens !

 

Il vous faut :

 

500g de farine

3 œufs

100g de beurre ramolli

1 sachet de levure chimique

1 pincée de sel

1 cuillère à soupe de sucre

1 sachet de sucre vanillé

1 cuillère à café d'extrait de vanille liquide

Le zeste d’un citron et d’une orange

1 petit verre de rhum

 

Faire une fontaine avec la farine, y casser les œufs, y rajouter le  rhum, la vanille liquide, le paquet de levure, le beurre ramolli, la pincée de sel, les sucres et le zestes. Pétrir le tout et le laisser reposer au moins deux heures.

Faire des petites boules de pâte, les fariner légèrement et les abaisser tout doucement sur une surface légèrement farinée elle aussi. Il faut tenter de les étirer  aussi finement que possible.

Faire cuire dans un bain d’huile bien chaude en les retournant afin que les oreillettes cuisent de chaque côté, puis les égoutter et les saupoudrer de sucre glace.

 

Les Oreillettes de mémé Élise...nostalgie quand tu reviens !
Les Oreillettes de mémé Élise...nostalgie quand tu reviens !

 

imprimer la recette

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous vous sentez bien dans ma cuisine et que vous avez envie de revenir, je vous invite à vous abonner à la rubrique "Avis de nouveaux articles" afin d'être informé de la parution de chaque nouvelle recette

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires qui me sont précieux et que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

...à bientôt !

                                                         mamie caillou

 

Mentions légales

les textes et les images sont– sauf mention contraire – la propriété exclusive du blog " La cuisine de mamie caillou" et de son administrateur. Ils ne peuvent en aucun cas être utilisés sans un accord écrit préalable.

Partager cet article

Repost0

commentaires

S
A la levure chimique.. assez "atypique".. mais pourquoi pas, j'essaierai..! J'ai réussi une belle variante au four que je n'ai toujours pas publié, je les fais désormais comme ça.. et sinon on les appelle aussi "bougnettes" au Sud.. moi c'est comme ça que je les nomme..
Répondre
I
Sans mauvais jeu de mots, c'est vraiment une merveille ces beignets ! A tester évidemment. D'habitude, je prépare toujours des bugnes à la levure boulangère. Ta recette sera l'occasion de changer un peu ...
Répondre
V
Aaaah je ne connaissais pas, belle découverte et tout comme Gaëlle j'imagine effectivement cela croustille délicieusement !<br /> Bonne soirée. Viviane
Répondre
M
Magnifiques et terriblement tentantes ! <br /> Bonne journée, bises.
Répondre
S
ça croustille sous la dent, j'adoooore!!! bisous
Répondre
P
Un super assortiment gourmand, bravo.
Répondre
D
Je n'ai jamais goûté à ces petites merveilles, une bonne raison de me lancer! bizz
Répondre
C
Moi, je ne les apprécie que lorsqu'elles craquent sous la dent. Dans certaines régions, la pâte est molle,<br /> j'aime moins. Merci pour cette friandise et bisous Chris 06
Répondre
J
Moi les bugnes lyonnaises et on peut en faire toute l'année. Belle fin de semaine
Répondre
C
Chez moi ce sont des roussettes ;-) bonne journée !
Répondre