• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 14:07

 

 

  daube-aux-pruneaux.jpg

 

Il pleut et ce dimanche est bien triste. Une bonne daube en cette saison, ça ne fait pas de mal. Alors une fois encore,  je vous propose un plat tout simple, mijoté à petit feu et qui embaume la cuisine.

Tout compte fait, je crois bien que c'est cette cuisine là que je préfère.

Les recettes de nos grands-mères, que l'on se transmet de génération en génération, font partie de notre mémoire familiale.

Les petits bouts de papier que l'on retrouve, ça et là, en feuillettant les vieux livres de cuisine et qui côtoient même, certaines fois, de vielles images pieuses qui devaient servir de marque page à nos aïeules, sont les traces de se savoir faire qui ne doit pas disparaître.

 

Chez vous aussi, les greniers cachent certainement ce genre de trésor, des ouvrages comme...

" La vraie cuisine bourgeoise " ou bien encore...

" La véritable cuisine de famille " dont la préface commence ainsi :

...Ce livre de cuisine s'adresse aux intérieurs modestes où l'on est obligé de compter avec le temps et l'argent.

 

Avouez que cette phrase est d'actualité, pas beaucoup de temps, plus beaucoup d'argent, c'est le lot de bien des familles  et ça me conforte dans l'idée que l'on peut bien manger, sans beaucoup dépenser, à condition de cuisiner.

 

Voici donc, le boeuf en daube ou si vous préférez la daube de boeuf revue et corrigée modestement par mes soins.

Quelques champignons des bois et une poignée de pruneaux viennent donner à ce plat un petit air de dimanche à la campagne.

 

  aux-prunaux-et-pommes-de-terre.jpg

 

Il vous faut, pour 6 à 8 personnes : 

 

1kg de boeuf coupé en morceaux ( demandez à votre boucher des morceaux à braiser, moi perso j'aime bien la joue de boeuf)

2 gousses d'ail

1 oignon

1 échalote

3 carottes

1 bouquet garni

Sel et poivre du moulin 

Armagnac pour flamber

1 bonne bouteille de vin rouge un peu corsé

                                               +

1 belle poignée de champignons des bois

Quelques pruneaux d'Agen bien dodus

 

Dans une cocotte en fonte, faire revenir la viande de toute part avec un peu de graisse de canard. Lorsqu'elle est bien dorée, la réserver et la remplacer par les légumes émincés, les faire suer et légèrement caraméliser.

Remettre la viande dans la cocotte et flamber à l'armagnac. Saupoudrer d'une cuillère à soupe de farine et mélanger le tout.

Assaisonner à votre goût, mettre le bouquet garni et couvrir avec le vin rouge que vous aurez fait brûler préalablement.

( brûler le vin est très important car il perdra toute acidité et également pas mal d'alcool ).

Ajouter les pruneaux et les champignons, ces derniers devant être précuits à la poêle.

 

Laisser mijoter 2h30...

 

... ou mieux encore, si vous préparez ce plat la veille, faites le mijoter 1h30, laisser reposer toute une nuit et le lendemain vous le remettez cuire à nouveau 1h tout doucement.

                                            

  mosaique-daube-aux-pruneaux.jpg

 

                                                                          imprimer la recette 

 

J'ai servi cette daube avec des pommes de terre en robe des champs et croyez moi c'était un vrai délice.

  pommes-de-terre-en-robe-des-champs.jpg

 

 

copyscape

 

 

 

Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, noubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

C

Très très bon choix la joue de boeuf, la viande est courte, moelleuse. Même en pot au feu elle est bonne.


Répondre
C

Il est bien vrai que les recettes de nos grands-mères sont les meilleures.
On les retrouve bien-souvent sur un bout de papier dans un vieux livre de cuisine d'antan.
Quoi de plus beau que de se mettre aux fourneaux pour réaliser les recettes de notre enfance?
Très bel hommage.


Répondre
Ç

Humm! Tu en parles si bien que l'on sent le fumet, un peu sirupeux, se répandre dans la maison !
Du coup j'ai une furieuse envie de daube. Les pruneaux doivent apporter une petite touche de moelleux et de sucre bien agréable.
J'aime bien la joue de boeuf également, pour son moelleux incomparable.

Bon week-end, un peu moins pluvieux je l'espère.


Répondre
M


ce week-end n'a pas été trop pluvieux, juste ce qu'il faut pour les champignons !



D

Je te souhaite une bonne fin de semaine,
Bisous, Doria


Répondre
E

Une recette qu'on adore quand elle mijote et parfume la cuisine !


Répondre
M

Hummm j'adore en plus comme toi c'est clairement la joue de boeuf que je préfére !
Bises


Répondre
G

Délicieux ce plat de saison bien réconfortant!


Répondre
D

J'aime beaucoup ce style de plat que je trouve très réconfortant et bien complet ! la viande est bien cuite et très tendre.
Très bon mercredi,
Bisous, Doria


Répondre
C

revoila nos bons petits plats d'hiver qui reviennent. j'adore


Répondre
A

Hummm, j'en ai fait une la semaine dernière aussi aux champignons des bois, le froid s'est abattu sur nous et la grisaille, ces plats là nous réconfortent un peu !
Bisous


Répondre
S

rien ne vaut un bon p'tit plat mijoté pour nous réchauffer!


Répondre
I

Bonjour,
J'ai découvert votre blog récemment et je l'aime beaucoup. L'idée de transmission, surtout, mais également votre genre de cuisine: très à mon goût!
Pourriez(vous préciser, pour les novices, ce que veut dire "brûler le vin"? D'avance merci!


Répondre
M


Bonjour Isabelle,


Merci de me rendre visite sur ce blog que je veux le plus clair possible... brûler le vin ou faire brûler le vin, veut dire : le faire bouillir dans une casserole, par exemple, et
l'enflammer dès qu'il bout puis le laisser brûler quelques minutes.


J'espère vous retrouver bientôt sur ces pages, bonne soirée et bonne cuisine.


 


 



C

Entièrement d'accord une daube c'est excellent, en cuisine tout est bon quand c'est bien fait, dans les règle et avec patience... et celle là est fort appétissante !
Je pense que vous allez vous régaler avec la tarte aux cèpes !
Bonne journée.


Répondre
B

j'ai du plat de côte dans mon congèl, pensez vous que je puisse le prendre pour cette recette
sinon je n'en fais que du pot au feu et je voudrais changer


Répondre
S

le genre de plat qui me fait envie l'hiver


Répondre
M

C'est un super plat de saison, j'adore avec les pruneaux et les champignons, miammm

manue


Répondre