• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 06:43

 

 

Confitures, Marmelades, Vin d'oranges, Limoncello, sirop de citron ou d'orange...

Ce n'est que du bonheur !

Depuis que nous sommes rentrée d'Andalousie, ma cuisine sent très bon car oranges et citrons occupent tout l'espace.

 

Confiture de Bigarades et Marmelade citron, vanille et Limoncello...ou comment mettre le soleil en bocaux !

 

Dans un premier temps, j'ai préparé la confiture de Bigarades, ou oranges amères si vous préférez. C'est la fleur du Bigaradier qui est utilisée pour la fabrication de l'eau de fleur d'oranger et je vous laisse imaginer l'odeur enivrante qui se dégage de ces arbustes dans les rues de Séville, de Grenade ou de Cordoue. C'est d'ailleurs à Cordoue que nous avons ramassé quelques oranges amères afin de marcher sur les pas de la reine Isabelle qui, selon la légende, adorait la confiture d'oranges amères, mais exigeait que les oranges soient cueillies à Cordoue.

 

Confiture de Bigarades et Marmelade citron, vanille et Limoncello...ou comment mettre le soleil en bocaux !

 

Confiture de Bigarades

 

 

Il vous faut, pour 1kg de pulpe de bigarades :

 

 1 citron bio

 2 litres d’eau

 

1ère phase...

Faire macérer 24h, dans une bassine à confiture, la pulpe des fruits avec deux

litres d’eau.

Il faut enlever le zeste des oranges (la peau orange) et celui du citron, garder la peau blanche et couper les oranges et le citron en tranches très très fines.

 

2ème phase...

Après macération, mettre la bassine sur le feu et laisser cuire 30 minutes.

Peser la marmelade ainsi obtenue et ajouter 1kg de sucre cristallisé par kg de marmelade.

Remettre sur le feu et laisser cuire 1 heure à petits bouillons.

 

Vérifier que la marmelade se gélifie en refroidissant. Pour cela, mettre un peu de marmelade sur une assiette et attendre qu’elle refroidisse.

Si le résultat est satisfaisant, chauffer à nouveau le mélange pour le mettre dans les pots.

Dans le cas contraire, faire cuire quelques minutes de plus.

 

 

Est venu ensuite le Limoncello qui annonçait l'arrivée d'une marmelade de citrons très parfumée.

 

Confiture de Bigarades et Marmelade citron, vanille et Limoncello...ou comment mettre le soleil en bocaux !

 

Aujourd'hui c'est donc de citron dont il va être question et cette marmelade devrait faire des adeptes du côté des adultes gourmands car le Limoncello lui donne un caractère bien trempé.

 

Confiture de Bigarades et Marmelade citron, vanille et Limoncello...ou comment mettre le soleil en bocaux !

 

Marmelade Citron, Vanille et Limoncello

 

Il vous faut :

3 beaux citrons non traités

600g de sucre cristallisé

1 gousse de vanille

3 cuillères à soupe de Limoncello

 

Laver, brosser et essuyer les citrons.

Couper les citrons en tranches fines en prenant soin d'enlever les pépins. 

Mettre les citrons dans une grande casserole à fond épais et couvrir de 70cl d'eau. Porter à ébullition puis baisser le feu et cuire environ 1h.

Ajouter ensuite le sucre et la pulpe des gousses de vanille, puis remettre en cuisson environ 45 minutes, en fin de cuisson ajouter le limoncello.

Verser la marmelade bouillante dans les pots, les couvrir et les retourner pour faire le vide. Laisser les pots ainsi environ 20 minutes, puis les retourner et laisser refroidir avant de les ranger dans un endroit sec et frais.

imprimer la recette de la marmelade citron, vanille et limoncello

 

  copyscape

 

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 06:03

 

Il s'agit bien là d'une déclaration d'amour.

J'ai passé l'âge de minauder et c'est haut et fort que je crie mon addiction à cette délicieuse friandise.  

 

Chocolat...mon amour !

 

Il faut dire merci à Christophe Colomb car c'est grâce à lui que les fèves de cacao sont arrivées jusqu'en Europe, mais pour ce qui est du chocolat consommé sous la forme où nous la connaissons aujourd'hui, il aura fallu attendre le début du XIXème siècle.

Philippe Suchard, Charles-Amédée Kohler, Coenraad Johannes Van Houten, John Cadbury, Antoine-Brutus Menier et Henri Nestlé, voilà les noms de ceux à qui on doit de se régaler depuis tout ce temps, sans parler de Rodolphe Lindt qui un peu plus tard, en 1879, inventa le conchage qui permit de fabriquer des chocolats fondants.

Le conchage est un procédé d'affinage du chocolat par brassage à une température de 80°C. C'est durant cette étape que la pâte de cacao prend la saveur du chocolat et obtient sa fluidité.

 

Chocolat...mon amour !

 

Venons-en à la recette d'aujourd'hui...

C'est Dorian qui m'a donné une folle envie de chocolat aux fruits confits et aux fruits secs, mais si ce gourmand célèbre présentait sa recette sous forme de tablette, j'ai choisi personnellement de réaliser un mendiant géant que j'ai cassé en gros morceaux pour une présentation qui n'est pas sans rappeler les bouquets de chocolats de L'Atelier du Chocolat

 

Chocolat...mon amour !

 

J'ai utilisé la plaque de cuisson Flexiplan...

 

Il vous faut :

 

250g de chocolat noir de couverture

150g de chocolat au lait

100g de crème liquide

12 cerises confites coupées en deux

1 clémentine confite coupée en tranches

1 tranche de poire confite coupée en petits morceaux

3 cuillères à soupe de pistaches torréfiées et grossièrement hachées

 

Faire fondre doucement le chocolat noir, puis le tempérer (cette opération n'est pas indispensable, mais donne au chocolat son brillant).

Faire chauffer la crème liquide, puis la verser sur le chocolat au lait et remuer jusqu’à obtenir une ganache bien homogène.

Verser simultanément le chocolat noir et la ganache au lait dans le moule et, sans les mélanger vraiment, faire en sorte que le moule soit entièrement recouvert de chocolat et que les deux chocolats soient assez bien répartis.

Garnir la plaque avec les fruits confits et les pistaches.

Laisser refroidir au frais avant de démouler.

Casser des gros morceaux et présenter dans un cornet en papier.

 

Chocolat...mon amour !

 

imprimer la recette

 

  copyscape

 

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article