• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

Vous voulez éditer votre propre livre de cuisine ou votre album de photos ! Je vous conseille...

     

15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 08:30



Il m'aura fallu plus d'une semaine avant de pouvoir publier cette recette, heureusement que la photo était prise car à ce jour la terrine ...il n'y en a plus !

Entre temps j'ai cuisiné d'autres plats qui ont pris la priorité mais aujourd'hui, je me pose et je vous raconte ce pâté de faisan.

Vous n'êtes pas sans ignorer que de nos jours les faisans ne volent plus, ils courent...pauvres bêtes élevées pour être tirées comme au ball trap. ils s'apparentent, désormais, plus aux oiseaux de basse-cour qu'aux gibiers.

Il est bien loin le temps où le chasseur traquait le gibier des jours entiers, marchant dans la nature, le fusil cassé sur l'épaule et la gibecière en bandouillère.
 
 

 



J'aimais bien l'esprit du film"La gloire de mon père" mais je crois que l'on s'en est éloigné.

 

 
La pomme croquée sur le bord d'un talus s'est transformée en festin bien arrosé et le soir venu on étale les trophées avant de remplir les coffres des voitures pour ensuite remplir les congélateurs.
Aujourd'hui, les chasses sont privées et on s'y rend en 4/4.

Je crois que vous l'avez compris, la chasse, ce n'est pas ma tasse de thé.
Mais je sais aussi reconnaître que j'aime bien déguster un civet de sanglier ou un rôti de biche, même si j'ai l'impression de faire pleurer bambi à chaque fois. 

Revenons à notre terrine, je dois dire que ce cadeau, fait par un chasseur, s'est retrouvé dans ma cuisine faute d'avoir trouvé une autre issue.
Papy caillou n'a pas voulu le plumer, j'ai du faire appel à une bonne volonté pour ce travail.
Merci Christian de ta compréhension et de ta gentillesse car j'ai cru voir dans tes yeux que c'était uniquement pour me faire plaisir...vu l'air dégouté que tu as eu en me le rapportant .
Décidément les faisans n'ont pas la côte.

Une fois plumé, papy caillou a bien voulu désosser ce volatile et c'est là que j'interviens. Je dois avouer que tout ce qui porte plumes ou écailles passe d'abord dans les mains de Papy caillou avant d'entrer dans ma cuisine.

Le résultat valait bien toute cette peine, car ce fut un régal.




Il vous faut :

1 faisan, plumé, vidé et désossé
(il me restait au final 600g de viande)
300g de foies de volaille
300g de poitrine de porc
2 oeufs
2 oignons hachés
1 petite gousse d'ail
16g de sel
3g de poivre
2g de 4 épices
un peu de thym et de romarin
1 poignée de pistaches, non salées, hachées grossièrement
des bardes de lard pour chemiser la terrine

La veille

Réserver les filets du faisan. Les faire mariner dans un peu de vin blanc et d'armagnac, les assaisonner de sel et de poivre et les conserver au réfrigérateur dans une boîte hermétique.

Couper toutes les autres viandes en morceaux et les passer au hachoir avec une grille moyenne. Ajouter les oeufs, les oignons, la pointe d'ail et assaisonner.
Ajouter un petit verre d'armagnac et mélanger le tout uniformément, sans oublier les pistaches. 
Conserver au frais.

Le lendemain

Chemiser la terrine avec les bardes de lard.
Remplir à moitié de farce le récipient , appuyer de vos mains pour "tasser" la farce.
Coucher les filets sur le pâté et recouvrir avec le reste de farce.
Si vous avez une crépine, en couvrir le pâté sinon couper dans la barde des lanières puis les disposer sur le pâté en dessinant une grille. Mettre sur le dessus une feuille de laurier.

Préchauffer le four à 200° et faire cuire au bain marie 1h15.

Une fois refroidie, couvrir la terrine et la conserver au frais au moins 24h avant de la consommer.

                       



Bon appétit !!!


                        


                       imprimer la recette

Partager cet article

commentaires

Roseline 12/11/2009 11:58


Il y a eu une petite erreur : le commentaire précédent, c'est Roseline !


Roseline 12/11/2009 11:56


Quelle belle terrine, bien appétissante ! J'ai un faisan dans mon congèl', cadeau d'un cousin chasseur, mais je n'aurai jamais le courage de le desosser ! Et pas de Papy Caillou pour m'y aider...
Mon cher mari m'a même laissée le plumer toute seule, c'est dire !
Quel beau site en tout cas, je reviendrai...


irisa 20/10/2009 08:09


Mon mari est chasseur depuis peu ( de sanglier , très nombreux en Ardèche) nous avons aussi un jeune épagneul breton censé ramener du faisan par exemple , quand il part dans la garrigue avec son
maître ! toujours bredouille !
Je suis comme toi , j'aime beaucoup le film la gloire de mon père qui dépeint des valeurs auxquelles je suis attachée


josephine51 17/10/2009 22:25


Ta terri,e me fait très envie ! reste à trouver un vrai faisan sauvage ...


Doria 16/10/2009 21:07


Cette terrine est superbe et très bien réalisée !
Très belle recette !
A bientôt, Doria


Gourmandenise 16/10/2009 20:07


Très appétissante ta terrine. En plus, elle me fait beaucoup penser à mon papa qui me ramenait souvent des faisans... nostalgie, nostalgie.
A bientôt
Biz


delices eyes 16/10/2009 17:56


Cette terrine est superbe, quel régal cela doit être...
Bonne soirée


globbers 16/10/2009 16:40


merci pour les conseils a bientot je reviendrai vous lire


damya 16/10/2009 14:39


trés bonne terrine, j'adore!!


ann ju 15/10/2009 22:12


superbe, cela donne vraiment envie d'en faire. bise


bloga2 15/10/2009 21:56


Quel régal ça a du être ! Maintenant il va falloir trouver un chasseur ou un faisan..... C'est pas gagné !


Natt 15/10/2009 20:11


ta terrine est superbe bravo
bonne soirée biz


amelanche1 15/10/2009 18:52


Bonjour Mamie Caillou, merci de votre visite et vous avez mentionné que le fromage Philadelphia n'était pas disponible chez vous. C'est un fromage crémeux à tartiner, vous avez peut-être un
équivalent; ce qui est important c'est que ce fromage puisse bien fondre lorsque réchauffé, il doit alors avoir l'apparence d'une sauce. En passant votre tourte me fait de l'oeil, moi qui n'ai
jamais mangé de faisan, ce doit être succulent. Passez une belle journée et à bientôt. Josée


les petites douceurs de dame helene 15/10/2009 18:35


j'adore les terrines ; la votre est superbe
bravo
helene


mamina 15/10/2009 18:00


Il y a bien longtemps que je n'en ai pas fait. Tu me redonnes envies.


armelle 15/10/2009 17:44


Super ta terrine bonne journée!


ana 15/10/2009 16:40


waouh!ça doit-être du boulot mais ça en vaut la peine!bises


mapom 15/10/2009 13:13


Superbe!!! Elle est très appétissante cette terrine!!


Océane 15/10/2009 12:55


parfaite, ta terrine se tient très bien


Canotte 15/10/2009 10:52


Mamiecaillou quel boulot ! Mais ce doit être jouissif de présenter sur la table une telle merveille. Je ne suis pas très chasse non plus mais je respecte le plaisir de chacun à condition qu'il
reste correct vis à vis des autres. En campagne il est vrai que les lapins de garenne pulluleraient si les agriculteurs ne chassaient pas. Ce que je redoute le plus c'est de me balader le dimanche
après-midi en forêt tant-il est vrai qu'alcool et armes à feu ne font pas bon ménage. Mais je reconnait qu'autour de chez moi c'est assez calme. La Gloire de mon Père : quel beau film...
Il faut que je me relance dans les terrines, j'en ai fait il y à longtemps, mon mari adorait ça. Bonne journée à vous deux...régalez-vous


aurelie 15/10/2009 10:25


quel travail !! mais le résultat en vaut la peine, cette terrine doit être excellente !!