• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

Vous voulez éditer votre propre livre de cuisine ou votre album de photos ! Je vous conseille...

     

8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 17:29

 

 

menu-repas-podensac.jpg

 

 

 

Wilfried Ovigne de  Will & Cie Cook  nous pose une question toute simple :

    "Quelle est la recette que vous préférez à base de pommes de terre ?"

 

C'est pour moi l'occasion de vous faire découvrir les photos du dernier Aligot partagé en famille.

Mais oui, je revendique mes origines auvergnates et c'est bien ainsi que le tubercule le plus célèbre de la planète me fait craquer.

 

 Montage-aligot-force-1.jpg

 

 

Vous pouvez admirer l'effort, il faut des bras musclés pour venir à bout de cette masse élastique. Il n'y a pas de secret, plus on remue, plus on l'étire et meilleure elle sera.

 

Je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps, pour réaliser ce plat ...

 

Il vous faut, pour 4 personnes :

 

1Kg de pommes de terre

400g de tomme fraîche

250g de crème fraîche

1 belle gousse d'ail

Set et poivre du moulin

 

 

 

Faire cuire les pommes de terre et les écraser en purée.

Incorporer la crème fraîche, l'ail écrasé, le sel et le poivre

Couper la tome en fines lamelles et l'ajouter à la purée bien chaude. Maintenir le tout sur feux doux en remuant jusqu'à ce que la tome soit bien fondue et que la purée "file".

Le secret de l'aligot est dans le mouvement que fait celui qui remue ce mélange, de ce travail d'aération dépend l'élasticité de l'aligot.

Il faut soulever et étirer la purée pour obtenir un ruban.

Pour servir, je vous conseille d'utiliser des ciseaux pour couper ce long ruban élastique.

 

L'aligot est un plat "régional", originaire du nord de l'Aveyron et trés prisé dans le sud du Cantal.

Ce plat est très convivial, il met un peu d'animation dans la cuisine car il faut plusieurs bras pour en venir à bout et il suscite toujours beaucoup de curiosité.

 

Le fromage utilisé, la tome fraîche de cantal, ne se mange que dans l'aligot, la truffade ou la patranque. Vous pouvez le goûter, vous serez surpris car il n'a que le goût du petit lait.

 

En effet, la tome fraîche de cantal, n'est autre que le produit obtenu après avoir fait cailler le lait et l'avoir pressé.

Cette tome sera ensuite broyée, salée, moulée et pressée.

Enfin elle sera oubliée pendant plusieurs mois pour devenir un vrai fromage qui suivant la zone d'où provient le lait portera le nom de "cantal, de "salers" ou encore de " laguiole" .

 

 

Allez, une dernière photo pour vous mettre en appétit !

 

 

Montage-aligot--n2.jpg

 

 

 

Et vous la patate, vous l'aimez comment ?

Vous trouverez cette recette et bien d'autres sur Recettes d'Auvergne  

 

                                                                                         imprimer la recette

                                                                      copyscape

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans RECETTES D&039;AUVERGNE
commenter cet article

commentaires

sofi 14/12/2012 10:16


je viens chercher la recette de l'aligot et je tombe sur ces photos d'un pascal en plein effort !!! j'ai souvenir du premier aligot que j'ai goûté et tu t'en souvient certainement aussi marie
!!!! c'était chez toi, cécile et moi avions encore un peu mal à tête (nous n'avions pas digéré le caramel) !!!!!

Michette 09/10/2010 18:03


C'est vrai que c'est impressionnant ; j'en ai mangé dans l'Aubrac dernièrement.


clemence 09/10/2010 16:00


j'adore ça mais je n'en ai jamais fait : pas asez de force ;-)


marie 09/10/2010 00:48


Vous les Auvergnats avez su transformer un tubercule (et pourtant je suis originaire du nord)en un plat à la saveur unique et si parfumé aussi;je réverai de savoir le faire mais je pense qu'il faut
étre né chez vous pour avoir ce savoir-faire et cette déxtérité,plus la force;mais merci de nous faire réver:clics bisous.


cojocano 08/10/2010 20:43


j'en ai mangé dans un resto (en auvergne) et j'avais bien aimé


joelle 08/10/2010 20:37


Je ne connais pas mais j'y gouterai volontiers.
Bonne soirée.
Amicalement
Joëlle


ManueB 08/10/2010 19:44


Je ne connais pas ce plat mais je suis sûre que je me régalerais... miammm

bon week end

manue


ManueB 08/10/2010 19:44


Je ne connais pas ce plat mais je suis sûre que je me régalerais... miammm

bon week end
manue