• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 05:30

 

 

Cette fois c'est certain, ce mois sera définitivement rose pour moi, car d'une part c'est le mois de mon anniversaire mais d'autre part et surtout ce mois est dédié à la lutte contre le cancer du sein.

J'encourage vivement toutes les femmes à participer à ce dépistage qui peut sauver bien des vies.

Pour la 26ème année consécutive, la campagne de lutte contre le cancer du sein, organisée par l'association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! Propose de lutter contre le cancer du sein en informant, en dialoguant et en mobilisant.

 

   

 Cette année, le slogan TOUS UNIS PAR UNE MÊME COULEUR prend tout son sens pour faire reculer la maladie.

 

 

Je ne vais pas vous raconter ma vie, ça n'aurait aucun intérêt, par contre mon expérience peut peut-être aider les femmes qui affrontent cette maladie. Cette année 2019 a mis à nouveau ma vie entre parenthèse.

C'est la troisième fois que je dois faire face à l'inquiétude des examens, à l'angoisse des résultats et au choc du diagnostic et franchement, je ne suis pas loin de croire que c'est l'étape la plus dure.

Bien entendu viennent ensuite les traitements, les opérations, les soins, sans oublier la radiothérapie... tout cet arsenal médical mis en place pour que nous allions mieux.

Le corps est pris en charge par la médecine mais votre esprit et votre cœur battent au rythme de la maladie.

 

Comment expliquer ça à ceux qui ne sont pas passés par là ?

 

La première fois ce fut un tsunami qui m'a submergée, qui m'a fait perdre pied. Dans ces moments là, votre gorge se serre, vous ne comprenez pas ce qui vous arrive, vous basculez dans un monde étranger qui vous fait peur et une idée vient très vite, celle de la mort...vais-je mourir docteur ?...

Les jours qui suivent, vos nuits sont très courtes et seule face à votre réalité, vous voyez défiler votre vie, la nuit j'ai souvent cherché la main de celui qui m'accompagne et je ne compte pas les nuits blanches qu'il a passé à m'écouter.

Puis un matin vous vous réveillez en vous disant je vais me battre. 

Chaque malade est unique et il y a autant de cancers qu'il y a de malades mais aujourd'hui j'ai la certitude que c'est un combat que l'on ne peut pas mener tout seul. 

Dix années séparaient mes deux premières expériences, je pensais avoir "donné" ! Mais la vie en a décidé autrement et dix ans plus tard me voilà à nouveau prise dans cette tourmente.

Si je devais faire un bilan de ces épisodes de ma vie, je dirai que la première fois en 1999, j'étais anéantie, laminée, détruite moralement. J'ai, comme je vous l'ai expliqué, basculé dans un monde dont on ne revient pas vraiment. Vous êtes définitivement différent même lorsque vous êtes guéri. Se dire que rien ne sera plus jamais comme avant, ce n'est pas une pilule facile à avaler, par contre je n'en retiens aujourd'hui que les côtés positifs.

La deuxième fois en 2009, contrairement à toute attente, mon entourage  a été stupéfait de l'énergie que j'ai trouvé en moi pour affronter cette nouvelle épreuve qui était, disons le sans détour, plus "à risque" que la première. J'ai eu peur de mourir, j'ai écrit à tous ceux qui comptaient dans ma vie, je devais leur dire mon amour avant de les quitter, mais je me suis accrochée à la vie, à eux mes amours, mes amis, qui éclairent ma vie. Mon salut, je le dois aux miens, à la force de leur amour mais aussi à l'amitié témoignée par mes amis, mes collègues, ceux qui faisaient partie de mon quotidien.

Malade on est encore plus sensible à la main qui se tend et qui vous dit... je suis là, bats toi.

Et voilà que 2019 me plonge à nouveau dans ce monde fait de blouses blanches, d'analyses, de séances de chimio et j'en passe. Un ami m'a dit "bienvenu au club des chambres implantables" ...un peu d'humour ça ne fait pas de mal.

J'ai certainement gagné en sérénité face à ce genre d'épreuve, même si la pilule est toujours aussi difficile à avaler, mais j'ai la chance immense d'avoir bénéficié d'un dépistage rapide qui fait que ma vie aujourd'hui n'est pas en danger.

Les traitements sont lourds, mais nous ne sommes pas tous égaux devant la maladie et perso je réagis assez bien, cependant, comme me le dit toujours mon amie..." la chimio, ce n'est pas de la grenadine !"

 

Convaincre les femmes du rôle primordial du dépistage précoce et faire progresser la recherche, telle est la vocation de cette campagne et de l'Association.

 

Aux malades, je dirai, regardez devant vous, le monde est beau et la vie vous attend. Cette épreuve est terrible et il ne faut pas cacher ses peurs ni ses angoisses, vous avez le droit d'avoir mal et de le dire. Vous avez le droit de pleurer, les larmes sont les messagères des peines et de la tristesse... Mais pas de honte à les laisser couler, elles racontent bien des choses, je ne me souviens plus du nom de l'auteur de cette phrase mais je la trouve tellement vraie.

 Aux familles, aux amis, je dirai, ne lâchez pas la main de celui qui a mal et comme me l'a dit si justement quelqu'un qui m'est très cher...excusez le langage !

"Ce qui ne vous a pas tué, vous a rendu plus fort ...mais putain qu'est-ce que ça fait mal !"

 

Aux lecteurs et lectrices de ce billet, je dirai, ça n'arrive pas qu'aux autres alors soyez vigilants et...

 

Pris assez tôt le cancer peut être vaincu...!

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Cristaline 14/05/2020 11:24

Merci mamie,j,ai vecue la même chose fin 2018 et 2019 ,bon courage a vous ????
Votre blog est formidable,clair ,tres bien fait ,je viens souvant vous rendre visite ..je vous embrasse tres fort
Une mamie de 73 ans????????

mamie caillou 14/05/2020 12:01

merci Cristaline !

patricia cuisine 12/03/2020 17:21

bravo, bravo, bravo, gros bisous

mamie caillou 12/03/2020 18:32

Merci Patricia !

magali 14/02/2020 08:08

Bonjour, Mamie Caillou, ce billet m'avait bouleversée et je vous avais écrit à l'époque meme si je ne vois pas mes commentaires dans la liste ci dessous que je viens de relire et qui me donnent la chair de poule. Depuis, vous m'êtes encore plus chère et je pense souevent à vous quand je cuisine, seule dan sma maison. Lorsque je vais à Bordeaux, sur un des marchés, je regarde toujours si je vous vois. J'espère que vous tenez bien le coup et que votre robuste constitution vous permet de continuer à bien profiter de la vie et de tous ceux que vous aimez. Aujurd'hui, c'est de Provence que je vous écris, et demain sur le marché de Apt ou dimanche sur celui de L'Isle sur la Sorgue, je prendrais tout ce qu'il faut pour réaliser les fricandeaux qui me mettent l'eau à la bouche de bon matin.

mamie caillou 14/02/2020 11:05

merci Magali, si vous passez par Bordeaux, peut être pourrions nous nous rencontrer, de toute façon nous pouvons nous retrouver sur ces pages, bon marché et à bientôt !

ISCA 22/10/2019 20:07

Quel courage ! Bravo pour toute cette volonté, c'est bouleversant. Les mots me manquent évidemment, je suis de tout coeur !

mamie caillou 23/10/2019 06:45

merci Isca

Jakie 21/10/2019 11:11

Nous serons présents pour ses rendez-vous gourmands même si je sais qu'il y a des jours avec et des jours sans. mais, la vie est là et reprend toujours le dessus.

mamie caillou 20/10/2019 09:41

Je tiens à vous remercier pour tous ces messages d'espoir et ils me renforcent dans ma volonté d'aller de l'avant ! je reviens progressivement dans ma cuisine avec de nouvelles recettes et j'espère vous y retrouver toujours aussi nombreux. Amitiés gourmandes !
Mamie Caillou

Ghislaine Clerot 19/10/2019 18:23

Mamie vous êtes une femme pleine de courage, bravo pour ce que vous avez écrit des conseils à suivre,
je visite votre blog avec plaisir, ( les moules avec les poivrons) un régal!!! à travers votre blog vous avez beaucoup d'amies...soignez-vous pour nous régaler de vos recettes, à bientôt je vous embrasse,

mamie caillou 20/10/2019 09:31

merci Ghislaine !

Jakie 16/10/2019 11:00

Je ne vous connais qu'à travers vos recettes que j'apprécie beaucoup. Moi aussi je suis une fille d'octobre et tout comme vous, j'ai été frapper par "la maladie". Après huit mois de chimiothérapie et deux lourdes opérations en 2015, je remets doucement.
Pour ma part, j'ai vécu cette période avec un certain recul pour ne pas dire de déni et ce malgré les hospitalisations régulières pour la chimio, les opérations, la perte des cheveux et tous les autres effets secondaires.
Mais toutes les personnes ne réagissent pas ainsi et il est très important, en plus des infirmières, aides soignants et tout le personnel d'oncologie qui font un travail formidable accompagnement, qu'elles soient également porter et soutenu par leur entourage pour éviter le "glissement" et je déplore que cela ne soit pas toujours le cas.
Pour conclure, je vous confirme que le rose donne bonne mine. Portez-vous bien, mes pensées vous accompagnent. Jakie

mamie caillou 20/10/2019 09:34

merci Jackie !

sotis 14/10/2019 13:35

je ne sais pas trop quoi dire, tout me semble superflu, juste bon courage et respect, réaffronter tout ça une troisième fois c'est pas de la tarte quand même!!!! gros bisous a toi et a tes proches

mamie caillou 20/10/2019 09:35

merci Sotis !

Pascale 13/10/2019 11:26

Bonjour Mamie Caillou,
Je consulte et m'inspire souvent de votre blog. Je l'apprécie beaucoup, même si je n'ai pas pour habitude de commenter ou de laisser des messages. Mais là, je suis touchée, émue, attristée. Avec tout mon soutien, amitié et plus. Bel exemple de courage dans un monde qui en manque cruellement et qui se replie sur son merveilleux petit nombril. Merci.

mamie caillou 20/10/2019 09:34

merci Pascale !

myriam 12/10/2019 18:34

Bonjour Mamie caillou
Et MERCI pour ce très beau mes sage d'espoir et de leçon de vie.Qu'est la tienne.
Magnétiseuse, énergéticienne, , je suis une maman simple qui a choisi d'aider les gens en extrayant les souffrances par mes soins de guérison .
Car toute les mal a dies ne sont que des souffrances intérieures et antérieures qui si elles ne sont pas prise en compte deviennent souvent des cancers. ou autres mal a dies.
ON appelle cela des "noeuds énergétiques"
La première des choses à faire est d'accepter _ d'accepter sa mal a die _ que ce soit le cancer..ou autres .
Il n'y a pas de fatalité: chaque mal a dies est une souffrance parfois très très vieille , parfois venant de plusieurs générations avant..
Certes, la mal a die , ses souffrances, nos peurs, les chemins vers la guérison , tout ceci fait parti du processus de vie ayant pour cause de nous emmener à nous dépasser_ dépasser nos peurs, nos doutes, nos frustrations, notre colère, notre haine, tout ses sentiments négatifs qui font partie de nos
vies , mais qui ne sont présent que pour nous montrer que c'est LE MOMENT , de s'en débarrasser , pour aller vers le positif, l'espoir, la guérison, l'humilité, L'Amour de SOI, L'Amour des autres, L' Amour de la vie, l' Amour du beau ( sous toutes ses formes), L'AMOUR ,LE VRAI.
Je ne peux que vous conseiller en ces moment si difficiles de VOUS AIMER de tout votre coeur, de toutes les façons possibles et d'envoyer de L' Amour à votre corps malade.
Une façon de lui dire " je t'aime mon corps , je sais que tu es malade, fatigué mais vois je ne t'en veux pas et je fais tout pour t'aider à accueillir la guérison en toi"
Je vous envoie tout mon Amour , toute ma compassion Mamie caillou ainsi qu à vos proches.
Puissiez_ vous trouver la force, le courage et l'abnégation tous ensembles afin de vous relever et de guérir

Martine 11/10/2019 23:01

Bonsoir Mamie Caillou,

J'adore votre blog ainsi que vos recettes!
Je vous souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve
et bravo pour votre témoignage vraiment touchant!
Prenez soin de vous!
Martine

helene 11/10/2019 21:37

d'abord belle photo !
très beau témoignage,
le depistage organisé : 50 à 74 ans, double lecture des clichés.
bises à bientot

Monique 11/10/2019 20:20

Bonsoir Mamie Caillou. Quelle belle leçon de vie et de courage que votre témoignage. J'avais bien remarqué que vous aviez changé votre photo et je m'étais doutée qu'il se passait quelle que chose. Moi je ne me bats pas contre la maladie mais je vis avec un handicap. La phrase sur les larmes, je ne la connaissais pas mais elle me correspond bien. Continuez à vous battre et à nous donner de bonnes recettes. Avec toute mon amitié.

delflore 11/10/2019 19:06

Bonjour Mamie Caillou.
Merci pour cet écrit.
J'ai vécu ceci deux fois et comme vous le dites si bien la vie est belle.
Accrochez vous, vous êtes une belle personne qui aimez la vie. Vos écrits m ont poussée à refaire de la cuisine pour ma famille alors que je n ai plus de gout ni d'odorat. Et maintenant lorsqu'ils sont de passage ils me demandent à chaque fois quelques unes de vos recettes (enfin dans l'assiette, les pauvres ils n'ont pas le temps).
Merci encore pour tout.

mamie caillou 20/10/2019 09:36

merci beaucoup !

ManueB 11/10/2019 18:56

témoignage émouvant, courage Mamie Caillou !

manue

Marie Céline 11/10/2019 14:46

Bonjour, merci pour votre précieux temoignage. Il me touche beaucoup, moi c'est mon papa qui lutte actuellement contre un cancer. Notre vie est en pause depuis quelques mois.... je suis bouleversée par cette lecture et en même temps cela m'a donné un peu de courage supplémentaire pour continuer avec lui ce combat. Belle journée à vous et pleins de bonnes ondes pour votre combat.

caroline 11/10/2019 14:09

merci

véro 11/10/2019 12:57

Chère mamie caillou moi aussi je suis toute retournée par votre témoignage, je vous souhaite encore bcp de courage et de force pour la suite de cette épreuve des bises Véronique

marie 11/10/2019 11:00

Votre témoignage, émouvant, me bouleverse. J'ai eu très très peur d'être touchée... surveillance rapprochée.... et j'accompagne comme je peux une amie qui regarde desormais la vie autrement... Je vous souhaite beaucoup de courage.

montreux 11/10/2019 10:35

Chère mamie Caillou . Que votre mail est émouvant , j'en suis toute retournée
Je vous souhaite plein de belles choses, un bel automne, un bel hiver, plein de beaux printemps et d'étés par trop chauds, encore plein de petits plats chaleureux pour régaler vos enfants, et petits enfants, et nous faire choyer les nôtres. Merci de votre partage. Et surtout donnez nous des nouvelles, en fin de recette ou en message principal, et plus que surtout, PRENEZ BIEN SOIN DE V O U S
que c'est généreux de votre part d'encourager toutes vos lectrices à aller se faire mamographier MERCI, BRAVO et BON COURAGE

JOELLE 11/10/2019 08:16

C EST VRAI QUE RIEN N EST PLUS SEMBLABLE APRES - AI VECU QUATRE CANCERS SEIN AVEC ABLATION RECONSTRUCTION - la vie n a que plus de prix quand on a la chance de s en sortir - tenez bon la barre !

Mireille 11/10/2019 08:05

Plein de courage et mille bisous pour la suite à venir. Vous êtes une battante, bien entourée,
ne lâchez rien et surtout continuez à nous faire rêver avec votre passion culinaire.
Douce journée à vous.
Mireille

michèle 11/10/2019 07:57

votre témoignage est bouleversant. Il faut que vous continuez à vous battre de toutes vos forces. Vous avez beaucoup de courage et vous nous donnez une belle leçon de vie. avec toute mon amitié
Michèle

LespetitsplatsdeBéa 11/10/2019 07:29

D'ordinaire le matin je survole les articles auxquels je suis abonnée, ici je n'ai pas décroché. Quelle belle écriture pour ce témoignage poignant et quelle leçon de vie de courage et d'espérance. Bon courage pour la période avenir pleins de bises Béa

Nathalie 11/10/2019 07:19

Une claque dès le matin qui me fait comprendre ce par quoi passe ceux qui souffrent. Pas d autre mots que courage et merci pour cet article. Continuez à vous battre et à nous régalé de vos recettes. Bises. Nathalie

Michèle 11/10/2019 07:02

Merci Mamie Caillou pour ce témoignage bouleversant mais plein d'espoir. J'ai une amie qui en ce moment se bat contre cette maladie et je voudrais tellement faire plus pour elle... Je te souhaite une guérison rapide et qu'enfin les nuages se dissipent.
Avec toute mon amitié.

Mona 04/11/2010 00:01


c'est un très beau témoignage...sincère et plein d'espoir, merci !


annie 12/10/2010 14:02


je suis une fidele de votre blog et c'est la premiere fois que je laisse un commentaire mais le sujet m'a vivement interpelé :je me suis reconnnue et je suis bien d'accord avec vous,on ne resort
pas indemne de ce long voyage.....
après tout ce chemin semé d'embuches,je ne serais plus jamais comme avant,mais,bien que fatiguée,je me sens plus forte qu'avant
la maladie m'a donné la force d'avancer toujours et encore,c'est un combat de tous les jours mais je ne baisse pas les bras
ma famille m'a soutenue avec tout son amour,et les amis....certains ont pris la fuite....quelle deception!!!
bien amicalement et bon courage


bouilloirebavarde 10/10/2010 15:35


Quel billet délicat et plein de courage, ma soeur vis un peu le même chose, en octobre elle doit passerde nouveau une série d'examens et nos souffles sont pendus aux résultats elle a eu aussi
beaucoup de force et de courage mais si cela devait recommencer je ne sais pas comment elle réagirait.
merci pour ce billet très personnel mais qui donne envie d'y croire.
bon dimanche


Tiuscha 08/10/2010 12:09


Très beau témognage, émouvant mais tellement de bon conseil, merci !


delphcotecuisine 07/10/2010 16:06


merci, je ne peux rester insensible a cette cause et a ton temoignage ayant une tante tres proche et a peine plus agée que moi qui lutte depuis presque 3 ans contre 2 autres cancers apres avoir
vaincu il y 5 ans le cancer du sein
tendres bises
Delphine


prunelle 06/10/2010 21:53


comme c'est touchant mamie caillou !
j'ai mon ordonnance et c'est le moment du dépistage pour moi ... j'imagine bien ce tsunami quand je pense au stress que je vis quand l'examen est fait et que j'attends que le radiologue vienne me
donner le résultat ! je me dis " si ça tombe dans 5 mn ma vie bascule et Dieu que j'ai peur ..."


marie 06/10/2010 10:10


Moi ma fille est passée par là il y a huit ans, c'est pire qu'un tsunami qui nous submerge d'abord pour elle puis moi sa maman, plus jamais la vie ne sera la même, on vit au rythme des contrôles
réguliers ; merci MamiCaillou pour ce message de partage


ManueB 06/10/2010 08:58


Ton message est très touchant, il y a quatre ans une copine est décédée du cancer du sain en laissant deux petits... C'est dur... J'y pense encore.....

Allons voir le médecin dès que l'on a un doute !!!

bonne journée
manue


michelle 06/10/2010 08:04


merci pour ton petit mot sur le cancer du sein, j'ai été confronté à ce problème il y a 4 ans, c'est dur et comme tu le dis on en ressort différente. Le soutien de la famille et des êtres chers est
important. Tu as vécue les mêmes angoisses, on prend les choses différemment aprés ces soucis. bonne journée


Roselyne 26/10/2019 02:07

On ne le répétera jamais assez : tout changement, toute anomalie doit être montrée sans tarder au médecin. On ne devrait d'ailleurs plus dire LE mais UN cancer du sein tant cette maladie peut prendre de formes différentes. Et si le cas semble alarmant, se faire prendre en charge par un établissement hautement spécialisé même s'il est éloigné du domicile. On a encore le choix de son centre de soins, on ne s'en prive pas.