• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

Vous voulez éditer votre propre livre de cuisine ou votre album de photos ! Je vous conseille...

     

13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 09:59

Je voudrai vous parler aujourd’hui  de mes dernières vacances en Italie.

La Côte amalfitaine et son relief très accidenté, ses villages pittoresques et ses vergers en terrasses, ses routes sinueuses (le mot est faible, croyez moi !), ses plages de sable noir, ses maisons construites sur les falaises comme des balcons sur la mer...

 

 89.jpg

  275.jpg    

273.jpg

 

Les pentes escarpées qui s'élèvent depuis la côte sont couvertes de terrasses aménagées grâce à la construction de murets en pierres sèches, et exploitées pour la culture de citronniers, oliviers, vignes ou légumes de toutes sortes. Les sentiers muletiers caractérisent également ce paysage.

 

507.jpg

 491.jpg 

311.jpg

 244

 251.jpg

 308      

 460.jpg

 163.jpg

 164.jpg

 584.jpg

 598.jpg

604.jpg 

 603.jpg

 

Si vos vacances vous mènent dans cette partie de la péninsule italienne, ne faites pas l’impasse sur Capri, vous manqueriez le meilleur, d’autant que pour admirer la côte, rien ne vaut une promenade en bateau. Bien entendu le lieu est très touristique, mais la beauté du site explique son succès.

 

343

59.jpg    

 

Nous avons succombé au charme d'un pizzaiolo et de sa pizza caprese...

 

33     

  34.jpg

 35.jpg

 38.jpg

 37.jpg

 

Mais la Campanie a ses stars et notamment...

La Mozzarella, plus loin dans l'intérieur des terres, les collines ont été affectées à la culture laitière, notamment  fondée sur l’élevage des bufflonnes. Cette race est particulièrement bien adaptée aux marécages de l’Italie du sud. Selon la légende, la mozzarella fut faite par accident, lorsque du lait caillé tomba dans un seau d’eau chaude.

De bonne qualité, elle se doit d’être une pâte blanche immaculée, à la saveur douce et au parfum de lait légèrement acidulé, tout en gardant sous une certaine fermeté au toucher une élasticité très marquée.

Je vous propose une visite en images de la Laiterie de Tramonti...

Antica Latteria di Tramonti.

Le lait cru de bufflonne est dans un premier temps pasteurisé et porté à coagulation avec de la présure. Le caillé ainsi obtenu est découpé puis placé dans une eau entre 80° et 90°.  La pâte est ensuite retirée de l’eau pour être filée. Il s’agit en fait d’étirer cette pâte pour qu’elle devienne élastique et homogène.

1.jpg

 2.jpg

 3.jpg

 4.jpg

Le filage terminé, la pâte est découpée en pâtons qui deviendront boulettes ou tresses de différentes tailles.

5.jpg

 5bis.jpg

 6.jpg

 6bis.jpg

La dernière étape consiste à mettre la mozzarella dans de l’eau froide salée et la conditionner, ce fromage ne demande aucun affinage, il faut compter environ 8h de fabrication et ensuite elle part directement à la vente et à la consommation.

7-copie-1.jpg

 8.jpg

Et maintenant, voici en images la réalisation d'une tresse de mozzarella de 3Kg...    

13.jpg 

 14.jpg

 16.jpg

 17.jpg

 18.jpg

 19.jpg

 20

Je ne peux terminer cet article sans une mention spéciale pour la Ricotta qui a enchanté nos palais...

La Ricotta comme le Brousse, le Greuil de brebis dans les Pyrénées ou le Bruccio en Corse, est fabriquée à partir du petit lait, résidu qui se forme lors de la production de fromage. Chaque région a ses secrets de fabrication, mais les grandes lignes restent les mêmes... 

Le petit lait est chauffé à environ 80° pour être caillé, puis la masse obtenue est chauffée une deuxième fois pour séparer le fromage du liquide. Mis dans des petits paniers, autrefois en osier, le fromage s'égoutte pour être consommé sucré ou salé selon les goûts et les envies de chacun.

   11.jpg

  9.jpg

  10.jpg

     

Arrivederci ed a presto !

 

    copyscape

 

Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique Avis de nouveaux articles !

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

mamie caillou 

 

Partager cet article

Publié par mamie caillou - dans BAVARDAGES
commenter cet article

commentaires

sara 03/11/2013 09:51


oh comme je vous envie de ce superbe voyage,superbes photos,merciiiiiiiiiiiiiiiii beau dimanche

sara 03/11/2013 09:49


oo

Méli 19/10/2013 16:08


Superbe voyage!

LaCuIt 16/10/2013 01:42


Ma région elle est trop belle ! :)

dithy846 13/10/2013 20:50


très belles images ! quelle chance d'avoir  vécu ces vacances!! bonne soirée bises

Jaclyne Jacqueline Pascal 13/10/2013 15:34


Pour le dessert ou goûter ce doit être un petit bonheur Belle après midi Bisous

Jaclyne Jacqueline Pascal 13/10/2013 15:33


Bonjour Merci pour cet excellent reportage sur l'Italie qui a du te prendre beaucoup de temps à rédiger Belle après
midi Bisous

ManueB 13/10/2013 13:03

merci pour ce beau voyage en Italie, tu me fais rêver...* bon dimanche manue :))

Odile 13/10/2013 11:23


Merci a Mamie Caillou pour ce magnifique reportage sur l'Italie et la fabrication de ce déliceux fromage ! Une envie d'y aller un jour......Bon dimanche