• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

Vous voulez éditer votre propre livre de cuisine ou votre album de photos ! Je vous conseille...

     

21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 17:57
Blog de mariecaillou :LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU, Doigts de Zénobie.

 

La reine Zénobie avait de très long doigts, parés de bijoux et c'est en son honneur que ces friandises se nomment ainsi.

Le texte d'Odile Godard dans Les soupers de schéhérazade commence par:

" Un parfum de cannelle et de miel n'est-il pas le symbole de toutes les grâces que l'on prête aux belles dames de l'orient ?...La légende raconte que la reine Zénobie se faisait servir à table dans des vases ornés d'or et de pierres précieuses qu'elle saisissait de ses longues mains aux doigts couverts de pierres choisies parmi les plus rares..."

Comment résister à la tentation de déguster un de ces petits trésors accompagné d'un thé à la menthe ?

Il vous faut:

  • 250g de semoule de blé(moyenne)
  • 125g de beurre mou
  • 3 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger
  • 1/4 de cuillère à café de levure chimique
  • cannelle en poudre
  • 4 cuillères à soupe de miel

Mélanger la semoule avec le beurre, ajouter l’eau de fleur d’oranger et la levure. Malaxer afin d’obtenir une pâte homogène.

Laisser reposer une demi-journée entière dans un endroit chaud.

Façonner ensuite, avec la pâte, des petits bâtonnets de forme allongée comme les doigts…de Zénobie, les mettre sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et faire cuire environ 15 minutes à feu doux (Four préchauffé à 160°).

 Laisser refroidir les gâteaux sur une grille (Attention, ils sont très fragiles).

Lorsque ces friandises sont froides, les saupoudrer de cannelle et les imbiber de miel chaud…mais surtout…

Il faut laisser aux gâteaux le temps de s’imprégner des parfums avant de les servir.

                                   imprimer la recette

Partager cet article

commentaires

momanaurelie 04/10/2009 15:34


oui alors le plus dur dans ce genre de gourmandise c'est justement de laisser aux gâteaux le temps de s'imprégner des parfums!!! souvent quelques uns disparaissent sous les dents des plus gourmands


mamie caillou 05/10/2009 20:56


Merci pour ta visite, je ne manquerai pas de passer prochainement sur ton blog, bonne soirée!


Anonyme 01/01/1970 00:59

Ce beau texte est une introduction bien poétique pour une recette spéciale "enfants émerveillés"...

Anonyme 01/01/1970 00:59

Mmmm, très tentant, je ne connaissais pas !!!!
la photo rend très bien. BON DIMANCHE et merci pour tes coms

Anonyme 01/01/1970 00:59

tres belle histoire et bonne recette merci

Anonyme 01/01/1970 00:59

très belle photo et présentation ,, merci pour ce partage ,, natt57