• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...

Vous trouverez ICI ...















       

 

Recettes de Corse

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Retrouvez moi sur...

26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 06:18

 

Les Italiens eux-mêmes ne sont pas franchement d'accord sur l'énoncé et le déroulement de cette recette dont ils ont fait un des piliers de leur cuisine. Chaque région, chaque village, chaque maison, chaque mamma possède ses secrets et détient sa recette, comme un trésor, un vrai rubis italien. 

 

Il ragù alla bolognese...un peu à ma façon, car après tout si j'étais née en Italie, je serai sans doute une mamma moi aussi et j'aurai mes petits secrets !

 

Nos amis voisins ont trouvé là, le meilleur moyen de rendre hommage à ce légume/fruit vénéré dans leur pays. Il pomodore, la tomate, la star du potager, la fée des cuisines, la magicienne des fourneaux.

Il Ragù alla Bolognese, c'est en fait le nom de la sauce qui vient de Bologne, en Emilie-Romagne, et c'est là, le cœur de la gastronomie italienne.

 

Il ragù alla bolognese...un peu à ma façon, car après tout si j'étais née en Italie, je serai sans doute une mamma moi aussi et j'aurai mes petits secrets !

 

Nous les Français, avons commis un crime de lèse majesté, en préparant une sauce bolognese qui ressemble à tout sauf à ce qu'elle devrait être ! c'est un peu comme la crème fraiche dans la carbonara qui met les poils au garde-à-vous de tout italien qui se respecte...mais ça c'est une autre histoire !

Comme si ce n'était pas suffisant, nous servons cette sauce avec des spaghetti. Au grand jamais cette sauce ne se sert avec ce genre de pâtes, vous dira-t-on là bas !... Elle se sert avec des Tagliatelle, des Papardelle, ou des pâtes courtes comme les Penne Rigate, ou encore les Tortiglioni…Sans oublier les lasagnes qui en sont la clé de voute.

Cependant je suis une mamma française et j'ai l'esprit frondeur, je vais donc garder les spaghetti, mais promettez moi de ne pas en parler à nos amis transalpins, je les aime trop pour les décevoir !

 

Il ragù alla bolognese...un peu à ma façon, car après tout si j'étais née en Italie, je serai sans doute une mamma moi aussi et j'aurai mes petits secrets !

 

Si vous voulez que souffle chez vous une douce brise venue d'Italie, alors au travail et bientôt ça sentira bon Il ragù à la bolognese dans votre cuisine, comme si vous étiez en Italie !

 

Il ragù alla bolognese...un peu à ma façon, car après tout si j'étais née en Italie, je serai sans doute une mamma moi aussi et j'aurai mes petits secrets !

 

Il vous faut :

 

1 oignon émincé finement

1 carotte émincée finement

1 petite branche de céleri émincée elle aussi

200g de viande hachée de bœuf

100g de chair à saucisse

50g de ventrèche séchée

1/2 verre de vin rouge corsé

750g de sauce tomate maison

1 cuillère à soupe de concentré de tomates

1 feuille de laurier

1 ou 2 branches de basilic

1 branche de thym

1 cube de bouillon de volaille

Sel et poivre du moulin

Huile d'olive extra-vierge

 

Dans une poêle, faire dorer la ventrèche coupée en tous petits morceaux. Ajouter 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, la carotte, l'oignon et le céleri. Laisser rissoler à feu très doux et mélanger avec une cuillère en bois. 

 

Ajouter la viande hachée, laisser rissoler quelques instants. Verser le vin rouge et laisser évaporer tout en mélangeant régulièrement. 

Verser la sauce tomate, ajouter le cube de bouillon de volaille, le concentré de tomates et 1/2 verre d'eau, puis mélanger. Saler, poivrer, ajouter le basilic, le thym et la feuille de laurier. Mélanger à nouveau. Couvrir et laisser cuire 1h30 à 2h à feu doux.

 

Un conseil, il est préférable de préparer le ragù la veille, il en sera bien meilleur.

 

Buon appetito !

 

Il ragù alla bolognese...un peu à ma façon, car après tout si j'étais née en Italie, je serai sans doute une mamma moi aussi et j'aurai mes petits secrets !

 

Je vais à présent vous donner le résultat du tirage au sort du jeu organisé avec Flexilivre.

Jacomino et La Bavarde vont pouvoir feuilleter le livre photos de leur choix. Bravo aux gagnants et merci à tous pour votre participation !

 

 

imprimer la recette

 

 

  copyscape

 

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 05:33

 

Il faut chercher les origines de ce plat à Gandia dans la région de Valence, même si certains puristes parlent des îles Baléares, mais c'est en Catalogne que je l'ai découvert.

La Fideuà, vous connaissez...ou pas...alors suivez moi !

 

La fideuà (prononcez fide’wa) est une paella aux fruits de mer cuisinée avec des pâtes, genre vermicelles fins et courts, à la place du riz. La légende veut que quelques pêcheurs sur leur barque, sur la plage de Gandia, voulurent cuisiner une paella aux fruits de mer avec leur pêche du jour. Ayant oublié le riz, ils le remplacèrent par des pâtes (fideus en valencien) et ainsi naquit la fideuà.

Ce plat, à base de vermicelles cuits dans un bouillon de poisson est parfois agrémenté de morceaux de calmars ou de seiches. La fideuà est cuisinée et servie dans une paellera (poêle typique de Valence) et se déguste avec un aïoli ou, plus simplement, avec du citron.

 

La Fideuà, vous connaissez...ou pas...alors suivez moi !

 

J'ai simplifié aujourd'hui, cette recette ancestrale, en utilisant un fumet de poisson, caldo en espagnol, déjà préparé.

J'ai également choisi un vermicel fin spécial fideuà acheté pendant mon séjour en Espagne, mais vous trouverez sans problèmes ces pâtes dans une épicerie fine ou sur le net.

 

La Fideuà, vous connaissez...ou pas...alors suivez moi !

Ma version est Catalane car les vermicelles sont cuits et dorés dans le plat avant l’incorporation du fumet. Cette technique est appelée « Rossejat de fideus ».

Il est impératif d'utiliser la paellera, récipient creux et large qui permet son élaboration. Seul un plat à paella permet de cuire le riz ou les vermicelles de manière uniforme.

Et à présent passons aux choses sérieuses...

 

La Fideuà, vous connaissez...ou pas...alors suivez moi !

 

Il vous faut :

 

500 grammes de vermicelles numéro 3 ou 4.

2 seiches ( à défaut utiliser du merlu, de la baudroie ou du calamar)

8 gambas

8 crevettes

1 poignée de moules

1 poignée de palourdes ou de coques

2 tomates

1 oignon

1 gousse d'ail

 

Laver et faire ouvrir les moules et les coques sur feu vif, puis les décortiquer et les réserver. Garder quelques coquillages avec les coquilles pour la déco.

Faire cuire les gambas dans le plat à paella avec de l’huile d’olive, puis les réserver.

Faire revenir les tomates pelées et découpées en petits morceaux avec l'oignon émincé et l'ail écrasé dans la paella.

Faites réduire à feu doux durant environ 15 minutes.

 

Mettre dans la poêle les seiches et les crevettes pour les faire dorer. Rajouter les vermicelles et les faire dorer.

Rajouter le fumet, environ 1 litre de fumet pour 400 grammes de vermicelles.

Verser une pincée de safran ou de colorant.

Cuire 6-7 minutes à feu vif.

Rajouter les gambas et les coquillages en fin de cuisson.

Arrêter la cuisson et laisser reposer quelques minutes afin que la fideuà finisse d’absorber le fumet.

 

La Fideuà, vous connaissez...ou pas...alors suivez moi !

imprimer la recette

 

  copyscape

 

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !  

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

Partager cet article

Repost0