• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 09:55

Séjournant loin de ma cuisine, au Nord de l'Allemagne et plus précisément à Hambourg, cette année pas de galette en vue. Pour le fun, je vous propose une recette publiée il y a quelques années et qui a toutes les qualités que l'on demande à une vraie galette frangipane.

 

 

galette-parisienne.jpg

 

 

 

La galette parisienne est une galette sèche, faite uniquement de deux abaisses de pâte feuilletée au milieu desquelles on glisse une fève.

Cette parisienne là n'est plus à la mode, elle s'est fait devancer sur le podium par la galette à la crème frangipane qui est, il faut le dire, beaucoup plus célèbre au nord de la Loire qu’au sud de ce même fleuve qui partage la France en deux.

Les gens du Sud ont pour habitude de dire qu’au dessus de la Loire c’est le Nord...Paris est donc dans le grand Nord.

Ayant vécu quelques années "d’exil" à la capitale, j’ai dégusté maintes et maintes fois cette galette, cousine proche du célèbre pithiviers.

 

 

Comme moi, vous avez sans aucun doute entendu dire que cette galette n’est pas difficile à faire, c’est vrai mais encore faut-il doser convenablement amandes, sucre et crème.

La pâtisserie ne se satisfaisant pas d’un à peu près, j’ai suivi à la lettre la recette de Mercotte et je n’ai pas eu de mauvaises surprises.

Vous pouvez consulter la recette originale ici.

 

La pâte feuilletée reste pour moi une difficulté non surmontée, je vais donc me limiter à la recette de la crème frangipane.

 

 

Il vous faut :

 

 

Crème pâtissière :

25cl de lait

50g de sucre semoule

3 jaunes d’œufs

10g de farine

10g de maïzena

 ½ gousse de vanille

 

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille puis hors du feu laisser infuser.

Mélanger les jaunes d’œufs et le sucre, ajouter les farines tamisées.

Verser le lait sur ce mélange puis remettre sur le feu et laisser cuire pour que la crème épaississe puis réserver.

 

Crème d’amandes : 

135g de beurre mou

160g de poudre d’amandes

160g de sucre glace

2 œufs

2 cuillères à soupe de rhum (facultatives)

20g de maïzena

 

Incorporer au beurre, le sucre, la poudre d’amandes, la maïzena et les œufs l’un après l’autre.

Réserver

 

Pour réaliser la crème frangipane, mélanger la crème d’amandes et la crème pâtissière.

Le mélange doit être assez ferme, il faut donc réduire la quantité de crème pâtissière en fonction de la consistance voulue.

 

Pour dresser la galette il faut :

 

2 rouleaux de pâte feuilletée

1 jaune d'oeuf battu

1 fève 

 

Poser un rouleau de pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé. Badigeonner le pourtour de jaune d’œuf puis étaler la crème frangipane, ajouter la fève, recouvrir de l’autre pâte feuilletée et souder les bords avec précaution.

Décorer le dessus de la galette avec la pointe d’un couteau en évitant de percer la pâte.

 

Avant de faire cuire la galette, la badigeonner avec le jaune d’œuf restant et réserver au moins ½ heure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 175°.

Faire cuire environ 30mn.

5mn avant la fin de la cuisson, badigeonner la galette de sirop de sucre de canne pour qu’elle brille.

Un conseil ?... à mi-cuisson poser une grille sur la galette, ainsi elle restera bien plate.

 

Et maintenant que les galettes sont faites, nous pouvons crier...vive le Roi !

 

 

 

mosaique-de-la-galette-parisienne.jpg

 

 

  Je prends beaucoup de soin à réécrire mes recettes et à les illustrer  pour que vous puissiez les imprimer et vous constituer ainsi un joli recueil de recettes .

copyscape

 

 

Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, noubliez pas de vous inscrire à la rubrique  Avis de nouveaux articles !

Je vous remercie également pour vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

                                                         mamie caillou

 

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 06:02

3 poffertjes 

 

En fait, même si les Poffertjes sont célèbres en Allemagne, ils n'en sont pas moins originaires de Hollande. Je crois cependant qu'ils sont très répandus dans les pays du Nord et présents sur tous les marchés de Noël. Ces minuscules crêpes soufflées dont la consistance et le goût se situent entre la crêpe, le blinis et la gauffre, sont délicieux en bouche, ils se dégustent traditonnellement avec du beurre et du sucre glace, mais ont la faveur des enfants couverts de chocolat ou de confiture.

 

 

1-poffertje.jpg

 

 

Pour les confectionner, on doit utiliser une poêle spéciale constituée de plusieurs empreintes arrondies et assez profondes qu'il faut beurrer généreusement avant utilisation.

C'est décidé, je ne rentrerai pas à la maison sans cet ustensile, car j'ai l'intention de régaler mes petits et mes grands bordelais.

Vous pourrez vous le procurer sur différents sites, tels que Rue du commerce ou Amazon.

 poele-mini-crepes-en-fonte-naturelle-maestro-exclusive-ronn.jpg

Passons maintenant à la recette et vous verrez que ce n'est pas compliqué.

 

2-poffertjes.jpg

  

 

Il vous faut, pour environ 40 poffertjes:

 

250g de farine

300ml de lait

15g de levure fraîche de boulanger

1 œuf

15g de sucre

100g de crème épaisse

1 pincée de sel

50g de beurre pour la cuisson                                                                                                                                     

Dans un saladier, délayer la levure dans le lait tiède. Ajouter le sucre et l'œuf battu, puis incorporer la farine tamisée et le sel et mélanger le tout.

Ajouter enfin la crème, on doit obtenir une pâte à crêpe un peu épaisse.

Couvrir le récipient et laisser reposer la pâte environ 2h, le temps qu'elle double de volume.

 

Faire chauffer la poêle, beurrer chaque empreinte et procéder à la cuisson en versant la pâte dans les empreintes beurrées et chaudes. Dès que la pâte n'est plus liquide et se boursouffle légèrement en surface, retourner les poffertjes pour les faire cuire quelques instants sur l'autre face.

Les attraper à l'aide d'une pique en bois et les disposer sur une assiette avant de les arroser de beurre fondu et de les saupoudrer généreusement de sucre glace.

 

 

  3-poffertjes.jpg

 

 

Guten Appetit ! 

 

ordi_074.jpgimprimer la recette

copyscape

 

Toutes les fiches à imprimer sont illustrées pour que vous puissiez réaliser un joli recueil de recettes.
Si vous voulez suivre l'actualité de ma cuisine, n'oubliez pas de vous inscrire à la rubrique Avis de nouveaux articles !

(Pour information, lors de votre inscription, cochez simplement la case concernant la publication des articles )

Je vous remercie pour vos visites et vos commentaires que je lis toujours avec beaucoup d'attention.

mamie caillou

Partager cet article

Repost0