• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands...de l'amour en quelque sorte
 
Je dédie ce blog à
CÉCILE et LAURE, mes filles
puis à THÉO, LOLA
ANTONE
EVA et BAPTISTE
mes petits-enfants

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Ma boite à Bredele...c'est ici ! Mes Chocolats aussi...

 

Noël
Mes Bredele
Noël et jours de fêtes
Mes Chocolats

 

Les Pâtes et Le Riz...c'est là !

vignettes pour les pâtes

Le riz en vignette

 

 

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 08:00

 

pave-de-cabillaud-et-risotto-aux-poireaux.jpg

 

 

 "Le poisson c'est bon pour la santé !"

 Quand j'étais enfant je détestais ça et cette phrase, entendue mille fois, m'agaçait profondément.

Aujourd'hui c'est différent, avec l'âge les goûts changent...

J'aime particulièrement le dos de cabillaud et je vous propose aujourd'hui de le faire simplement rôtir.

 

Pour  l'accompagner j'ai préparé un risotto très parfumé.

J'ai choisi d'y incorporer de l'aillet.

Ce légume tige de printemps, très connu en Aquitaine, n'est autre qu'une pousse verte d'ail qui ressemble à un mini poireau et se consomme également à la croque-au-sel ou dans les salades.

La délicieuse omelette à l'aillet est une spécialité très prisée dans le Bordelais, traditionnellement préparée pour Pâques ou pour la Pentecôte.

 

aillet.jpg

 

L'aillet ne doit pas être confondu avec les jeunes pousses d'oignons qui donnent un produit très ressemblant et de même usage ou presque bien que de goût très différent et connu sous les noms populaires de Cebelle, cébette, cébar ou encore escanouille.

 

Comme tous les aulx, l'ail jeune d'Aquitaine (aillet) est simultanément un condiment, un légume-aliment et un remède.

Les caïeux sont mis en terre d'une manière beaucoup plus serrée que si on devait laisser l'ail atteindre sa maturité.

Ici plus qu'ailleurs sa consommation est universelle. Il est tellement considéré comme de première nécessité que, lors d'une saisie, le coin de jardin réservé à sa culture est réputé insaisissable.

 

Voilà pour la petite histoire, à présent revenons à notre recette.

 

 

 

Il vous faut, pour 4 personnes :

 

120g de riz carnaroli ou arborio (riz à risotto) 

25g de beurre

5 poireaux

1 belle échalote

2 aillets

1l de bouillon de volaille

25cl de vin blanc

10cl de crème fraîche liquide

50g de parmesan râpé

 

4 pavés de cabillaud

1 cuillère à soupe d'huile d'olive

Sel et poivre

 

 

 

Dans une sauteuse faire fondre le beurre et y faire suer les poireaux, l'échalote et l'ail (ou l'aillet) finement émincés.

Ajouter le riz et remuer avant de verser le vin blanc. Le riz doit absorber le vin avant d'ajouter louche après louche le bouillon. Remuer jusqu'à complète cuisson du riz puis finir en ajoutant la crème et le parmesan.

 

Dans un plat à four, déposer les pavés de cabillaud, les saler et les poivrer.

Arroser le poisson avec l'huile d'olive.

Préchauffer le four à 220°

Faire cuire le poisson 10 minutes à four très chaud.

 

Présenter chaque pavé de cabillaud accompagné de ce risotto crémeux à souhait.

 

Le risotto n'attend pas, il va falloir préparer simultanément poisson et riz...c'est le prix à payer pour la réussite de ce plat qui va enchanter vos papilles.

 

Bon appétit ! 

 

mosaique-pave-de-cabillaud-et-risotto-aux-poireaux.jpg

 

                                                                                       imprimer la recette

                                                                      copyscape

Partager cet article

Repost0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 08:00

 

gateau-moelleux-poires-et-caramel.jpg

 

 

Joli mois de mai...mais toujours pas de soleil !

 

Heureusement que l'on peut se faire plaisir avec un bon dessert.

Cette recette arrive tout droit de "La Vieille Auberge" et c'est la maîtresse de maison, Marie-France, qui me l'a confiée. 

Je vous ai déjà parlé de ce petit coin de corrèze où le temps s'arrête pour vous laisser admirer un paysage à vous couper le souffle.

Il fait bon y vivre et si vous voulez en savoir plus c'est ici

 

Pour le gâteau, comme dirait Marie-France :

" Ce n'est pas difficile, tu mets des poires dans un plat bien caramélisé puis tu fais une pâte à biscuit que tu disposes sur les fruits..."

 

 

Il vous faut :

 

3 poires

100g de sucre en poudre pour le caramel

 

100g de farine

120g de sucre

4 oeufs

1/2 sachet de levure chimique  

(Vanille et zeste de citron) 

 

Pour réaliser le biscuit, j'utilise toujours la technique du chef pâtissier des cercles culinaires.

 

Battre les oeufs entiers avec le sucre et les parfums durant 10 bonnes minutes. Dans un robot c'est plus simple car il peut tourner longtemps, très longtemps, sans jamais se fatiguer.

La préparation va doubler et même tripler de volume, ainsi il n'est pas nécessaire de monter les blancs en neige et vous serez surpris du résultat.

Ajouter la farine tamisée et la levure chimique en soulevant la pâte à l'aide d'une maryse. Réserver.

 

Dans un moule à tarte assez profond, style moule à tarte tatin, faire un caramel doré.

Disposer les poires épluchées et finement émincées sur le caramel, puis couler la pâte sur le tout.

Préchauffer le four à 200°.

 

Faire cuire le gâteau 20 à 25 minutes. Vérifier la cuisson de la pointe d'un couteau.

 

Pour obtenir un gâteau plus moelleux, je vous conseille de l'imbiber d'un sirop légèrement parfumé au rhum avant de le démouler.

 

Si vous accompagnez ce moelleux d'une chantilly vanillée vos invités vont se régaler. 

 

Je vous souhaite un délicieux moment de gourmandise !

 

mosaique-du-gateau-fondant-poires-et-pommes.jpg

 

 

 

                                                                                    imprimer la recette

                                                                   copyscape

 

Partager cet article

Repost0