• : LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • LA CUISINE DE MAMIE CAILLOU
  • : Vous trouverez dans ma cuisine des recettes pour toutes les occasions, souvent simples mais susceptibles de réjouir vos convives, souvenez vous toujours que les repas sont un moment de partage et de convivialité. Transmettre, c'est partager...
  • Contact

"La cuisine en héritage" pour mes enfants petits et grands... . de l'amour en quelque sorte

 

Je dédie ce blog à
THEO, LOLA
et ANTONE

Rechercher Sur Ce Blog...















 

Les Pâtes...c'est ici !

 

vignettes pour les pâtes

Le Riz...c'est là !

 

Le riz en vignette

Les recettes Weight Watchers... de Korinne

 

images.jpg

Vous voulez éditer votre propre livre de cuisine ou votre album de photos ! Je vous conseille...

     

2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 19:57

 

Dés son retour de Bali, Papy Caillou ne rêvait que d'une chose, enfiler ses bottes de sept lieues, prendre son panier et son bâton, puis en compagnie de son chien, s'en aller courir les bois à la recherche de ce précieux champignon, le cèpe, qui transforme les balades en forêt en chasse au trésor...

Avant son retour, il y a, paraît-il, eu abondance...mais il n'y a pas plus hâbleur qu'un chercheur de champignons...à part peut-être un pêcheur ou un chasseur !!!

Ils arrivent à croire eux même à leurs cueillettes miraculeuses...

...dommage qu'à la sortie du bois on ne les attende pas avec une balance!!!...mais peu importe ça fait partie du jeu.

J'ai tout de même un peu la nostalgie du temps ou le chercheur de champignons remplissait son panier pour sa consommation perso et rentrait content de sa cueillette...il y en avait pour tout le monde. La nature prodiguait ses richesses.

Aujourd'hui les propriétaires affichent à l'orée de leurs bois: "ramassage des champignons interdit"...et ce pour mieux les vendre...tout se paye et à prix d'or, aussi on rempli ses placards et son congélateur, on ratisse à tout va et on s'étonne que les enchères montent...je radote un peu mais si vous n'avez pas retrouvé votre voiture avec les pneus crevés, évidemment vous aurez du mal à comprendre.

Un conseil, demandez toujours à un chercheur de champignons de peser réellement sa cueillette, vous serez surpris et lui un peu vexé.

Pour la petite histoire, mon cher et tendre, dans sa jeunesse, faisait comme les autres..."j'en ai ramassé...au moins..." et mon père de lui répondre avec assurance: "viens les peser, après tu diras !"...bénéfice net il a appris la mesure et également le respect de la nature.

Tout ça pour vous dire que sa première cueillette de l'année fut modeste mais très appréciée.

Merci Dame Nature, une fois encore tu nous a gâtés !!!

                        

Partager cet article

Publié par mariecaillou - dans BAVARDAGES
commenter cet article

commentaires

Anonyme 01/01/1970 00:59

ici sa va l'on peux allez presque de partout meme des proprietes prive,par contre un jour a murato ,il nous on acceuilli avec le fusi de chasse ,car a murato il y a des chataigners et certain on peur que l'on ramasse leur chataigne,car a murato l'on fait la farine,il y a beaucoup de marchand ambuland qui en profite apres il vendent ca au quatre coin de rue de la ville .